Téléchargez l'appli SENEGO
08 décembre: Tivaouane se rappelle Serigne Moustapha Sy Jamil et Serigne Mansour Borom daraa-yi

08 décembre: Tivaouane se rappelle Serigne Moustapha Sy Jamil et Serigne Mansour Borom daraa-yi

08 décembre, une date inoubliable pour la famille religieuse de Tivaouane. En effet, il y a 28 ans un certain 08 décembre 1993  à Dakar, retournait vers son Créateur Serigne Moustapha Sy Jamil, fils aîné de Cheikhal Ababacar Sy. Ironie du sort,  il y a neuf ans, son frère cadet, Serigne Mansour Sy borom Daraa-yi rendait son dernier souffle à Paris le… 8 décembre 2012.
Qui était Serigne Mansour Sy le 4e Khalife Général des Tidianes
Neuf (9) ans après sa disparition, Serigne Mansour Sy “Borom Daraa-yi” reste toujours dans le cœur des musulmans en particulier les talibés Tidianes à Tivaouane. Né le 15 août 1925 dans cette même ville située à l’ouest du Sénégal. Il fut rappelé à Dieu à l’âge de 87 ans, un 8 décembre 2012.
En ce jour, des fidèles se souviennent de lui et se rappellent ses bienfaits, notamment ses soutiens aux familles démunies et le nombre de musulmans qu’il convoyait à la Mecque à chaque année pour le pèlerinage, un des 5 piliers de cette religion.
Fils de Serigne Babacar Sy et de Sokhna Astou Seck, Serigne Mansour Sy, occupa le khalifat de Maodo du 14 septembre 1997 au 8 décembre 2012. Il est décrit par comme l’un des plus grands érudits du Sénégal. Son immense savoir, son ouverture d’esprit et sa maîtrise des textes font de lui un mufti hors pair. Il savait tenir en haleine son auditoire avec un sens de l’humour décapant faisant que ses disciples ne bronchent jamais quelque soit la durée de son discours.
Serigne Mansour Sy Borom Daraadj était un homme très élégant et très raffiné. il avait toujours la mise parfaite d’où le nom de “Borom sangnsé bi”. Il  accordait une importance capitale au savoir et à l’apprentissage et à l’enseignement du Saint Coran.
Sur le plan économique, Serigne Mansour Sy était aussi un agriculteur disposant de terres partout au Sénégal. Son entourage proche d’ailleurs raconte que les revenus de cette activité contribuaient à l’entretien des daaras.
Qui était Serigne Moustapha Sy Jamil,  le fils aîné de Serigne Babacar
Né le 16 Juin 1916 à Louga, Serigne Moustapha Sy Djamil est le fils aîné de Serigne Babacar SY et de Sokhna Oumou Khaïry Sall.
Son véritable nom est Mouhamadou Moustapha SY, mais dès son bas âge,  son jeune frère Serigne Abdoul Aziz Sy« Dabakh » l’avait surnommé « Jamil » (le beau en arabe), son oncle paternel a voulu mettre en exergue également son élégance morale.
Il a été une référence et un modèle d’obéissance. L’on raconte que lors de son baptême, son doigt a accroché le chapelet de Cheikh Seydi El Hadji Malick Sy (RTA). Ce dernier s’est penché vers son grand-père Mame Malick Sall pour lui dire: « il ne veut pas lâcher mon chapelet ». Mame Malick Sall sourit et lui répond: « donnez lui ce qu’il réclame, Maodo Malick ! » Maodo Malick posa sur lui un regard plein de douceur et d’admiration et dit : « Hazaa houwa! » (3 fois) : « C’est lui! » ou « le voici ».
Puis il ajouta: « Dieu m’a accordé tout ce que je désirais sauf une chose… » Mame Malick Sall, intrigué, de s’enquérir: « le bon Dieu reste-t-il te devoir quelque chose à toi Maodo Malick ? » Maodo Malick, la voix pleine de regrets de répondre: « je voudrais tellement être le témoin de son temps, mais je sais que cela Dieu ne me l’accordera pas! ».
Son père Cheikhal Khalifa Ababacar Sy dira de lui : « Moustapha est le domaine réservé de Dieu; nous en avons seulement la garde ».
Il a rendu l’âme en 1993 à Dakar et a été inhumé dans sa demeure.

316
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires