Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » Tentative osée de reterritorialiser...

Tentative osée de reterritorialiser l’Egypte pharaonique dans son berceau africain

2017-08-08T18:35:42+00:0019 Partages

L’ouvrage intitulé « L’Égypte pharaonique sève nourricière des langues et cultures africaines » (252 pages) de Tamsir Anne, vient de paraître aux Presses Panafricaines de Montréal.

Dans cet ouvrage « riche de belles illustrations« , l’auteur a recours aux sources écrites anciennes (égyptiennes, grecques, arabes), à l’iconographie, à la lexicologie, aux traditions orales africaines en général, sénégalaises en particulier, pour « reconstituer les migrations, les religions et spiritualités, les institutions sociopolitiques, les expériences scientifiques, techniques, intellectuelles, médicales, spirituelles africaines en général, sénégalaises en particulier« .

« Ce travail de reterritorialisation de l’Egypte pharaonique dans son berceau naturel africain est selon l’auteur un passage obligé dans la construction du futur culturel africain« , souligne le communiqué reçu à l’agence de presse sénégalaise.

Il relève que l’auteur, « s’inscrivant dans la perspective ouverte par les fondateurs de la linguistique historique africaine (…), donne aux faits culturels africains leur cohérence et tout leur sens profond en les renouant avec la langue et civilisation égyptienne pharaonique« .

Consultant des technologies de l’information, Tamsir Anne est titulaire, entre autres, d’un doctorat d’Etudes africaines de l’Université de Francfort, d’une maîtrise en sociologie et philosophie, d’une maîtrise en Germanistique ainsi que d’une licence de Recherches en Linguistique. Il est le fondateur et administrateur du site wolof-online.com

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • m´baye
    09/08/2017 18:33

    Tout le monde sait que l’Egypte était peuplé de noirs à l’origine.
    Malheur aux faibles comme dirait l’autre.Les arabes sont passé par làbas et les ont envoyer aux chasses éternelles comme disent les indiens d’amérique qui ont subit le même sort.
    La réligion de paix et de tolérence et surtout de conquêtes térritoriales.Et,ça recommence avec le Sahel.

  • imhotepoide
    10/08/2017 14:42

    Vous qui prétendez vous appeler M’Baye, vous n’êtes qu’un haineux d’égout, au temps de l’Egypte noire les arabes n’existaient même pas encore en tant que nation et l’Islam tel que nous le connaissons n’a existé que des milliers d’année plus tard, et même ceux qui ont « détruit » cette belle Egypte n’existent plus en tant que nation identifiable (assyriens; babiloniens, et autres nations vestiges disparues.
    Vous devriez plutôt parler de l’occident contemporain qui sème la mort partout dans le monde juste à cause de ressources naturelles.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces