Annonces
Annonces
» » » » » » » Rapport Ige 2015: Des sociétés publiques et...

Rapport Ige 2015: Des sociétés publiques et agences nationales gangrenées par la Mal gouvernance, les magouilles…

2015-06-20T08:52:16+00:00 Partages

L’Inspection générale de l’Etat 2015 (Ige) a remis vendredi son rapport sur l’état de la gouvernance et de la reddition des comptes au président de la République, Macky Sall.

Ce rapport accablant couvre la période comprise entre le second semestre 2014 et le premier semestre 2015. De la mauvaise gestion dans la gestion économique des sociétés publiques et agences et l’absence de contrôle  constituent le condensé du document élaboré par les inspecteurs de l’Ige.

Et ces manquements, voire ces magouilles porteront un sérieux préjudice à la bonne marche de l’administration publique. Ils hypothéqueront même les performances attendues des réformes initiées aussi bien dans la gouvernance administrative que dans la gouvernance économique et financière.

La bonne gouvernance sous nos cieux? Non, on ne connait pas pour l’instant.  De Wade à Macky, les rapports et les recommandations de l’Ige se suivent et se ressemblent. Et rien n’a changé dans le ménagement de nos nombreuses  sociétés et agences.

Pourtant, les origines de la mal gouvernance économique et financière sont connues. Elles ont été bien identifiées dans les discours

Le président de la République les explique par «un contrôle inexistant de l’Etat». Et pour le vérificateur, elles sont à rechercher  par «l’absence pernicieuse de contrôle, la conclusion par l’Etat des conventions et contrat parfois inéquitables, la récurrence d’irrégularités au plan de la gestion comptable et financière ainsi que la non application des règles de passation des marchés publics».

Donc que reste-t-il à faire ? Sinon que des sanctions tombent. C’est l’unique voie du salut.

En attendant de prendre le taureau par les cornes et d’éradiquer cette gangrène qui nous empêchent de prendre notre envol, voilà, entre autres, les sociétés et agences épinglées: la Société sénégalaise de presse et de publicité (Sspp, Le Soleil), le projet cœur de ville de Kaolack, le processus de privatisation de Suneor, l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en Casamance (Anrac), l’Agence sénégalaise pour la propriété industrielle et innovation technologique (Aspit) et l’Agence nationale d’insertion agricole (Anida).

Annonces
Annonces

7 commentaires

  • maguette diouf
    20/06/2015 10:36

    on se rend chaque jour compte q la gouvernance vertueuse tant vanté e sous l'ère maky n'est q verbiage dans la pratique de ts les jours on voit même souvent pire q ce que l'on a connu jusqu'à présent

  • 20/06/2015 16:57

    Je ne comprend pas mes dirigeants , vous avait tout ce qu'il vous faut pour mener une gouvernance seine et vertueuse, vous avez l'IGE qui fait bon travail pourquoi vous sanctionner pas meme si c'est l’ultime recour que avons tous reconnu,…. inquiétant vraiment

  • Gueye amadou
    20/06/2015 17:44

    J dirè k c pire kaven et sa continuera. kil sen ay c mieu .moi j comfirm ce ka di amad densokho

  • deum
    20/06/2015 21:46

    il ne va jamais sanctionner,c presk tous d toucouleurs comm d,abitud,

  • PAPA SEYDOU BASSE
    20/06/2015 22:05

    C a montre que le president Macky Sall et son gouvernement ont montre leur limite. Ils tatonnent et ils ne connaissent pas la ou ils vont? Ils vont mettre toutes les Societes et Agences a terre. La question que je me pose est ce qu il valait la peine de degager Wade et son equipe?

  • zeyna
    20/06/2015 23:22

    bla bla bla

  • ngala
    20/06/2015 23:46

    en tout cas la meilleur chose à faire en face de fauteurs c'est de prendre des santions exemplaires afin de dissuader d'eventueles cas a l'avenir

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces