Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » Pour la Tabaski, Saint-Louis sera bien...

Pour la Tabaski, Saint-Louis sera bien approvisionnée en moutons à des prix acceptables

2017-08-08T19:28:11+00:000 Partages

Les pouvoirs publics sénégalais ont pris les dispositions idoines pour que les citoyens puissent s’approvisionner en moutons en des « prix acceptables’’ pour l’Aïd-el-kébir, la grande fête musulmane communément appelée Tabaski au Sénégal, a assuré mardi le gouverneur adjoint de Saint-Louis chargé du développement, Sahib Fall.

Les autorités ont décidé de taxes éleveurs et vendeurs de moutons, a-t-il signalé, indique l’agence de presse sénégalaise, de même qu’elles ont selon lui décidé de l’assouplissement de dispositifs de contrôle de l’entrée des moutons aux frontières, au cours de la période allant du 18 juillet au 16 septembre 2017, conformément à une circulaire du Premier ministre.

S’exprimant lors d’un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs de la Tabaski 2017, Sahib Fall a invité les éleveurs et vendeurs de moutons à « faire preuve de patriotisme et de bonne foi, afin de baisser les prix » et permettre aux citoyens de s’approvisionner en moutons chacun selon son pouvoir d’achat, rapporte la même source.

Selon lui, « l’Etat a fait des efforts énormes » en direction des éleveurs, lesquels portent notamment sur la mise à disposition d’aliments pour bétail, la réduction du prix du transport des moutons, le financement des opérations de Tabaski par le biais de la Caisse nationale de crédit agricole (CNCAS) etc.

Aussi au gouverneur de Saint-Louis a-t-il invité les éleveurs à s’acquitter des dettes contractées auprès des banques, afin de bénéficier de nouveaux crédits la Tabaski 2017. Selon lui, plusieurs parmi eux « n’ont pas encore honoré leurs engagements auprès de la CNCAS et d’autres banques’’ de la place.

Sahib Fall a par ailleurs invité les éleveurs à faire davantage d’efforts pour « un approvisionnement correct » du marché national par les éleveurs locaux, conformément aux ambitions de l’Etat de parvenir à une autosuffisance en moutons.

 

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces