Annonces
Annonces
» » » » » Mahammad B. A. Dionne sur l’attaque de...

Mahammad B. A. Dionne sur l’attaque de Ouagadougou : « le terrorisme ne vaincra pas l’Afrique »

2017-08-16T15:31:13+00:00103 Partages

Le premier ministre sénégalais Mahammad Boun Abdallah Dionne en compagnie de Mbagnick Ndiaye, Yakham Mbaye et Seydou Guèye, respectivement ministre de la culture et de la Communication, Secrétaire d’Etat à la Communication et porte parole de la communication ont présenté les condoléances du peuple sénégalais à la nation burkinabé après l’attaque terroriste perpétrée dans le centre de la capitale burkinabé. Le premier ministre a signé le livre de condoléance ouvert à l’ambassade du Burkina Faso à Dakar en présence de l’ambassadeur Son Excellence Madame Aline KOALA KABORE. 

« Nous sommes venus témoigner de notre compassion face à de l’expression encore une fois en terre africaine de la barbarie et de l’obscurantisme qui ont frappé le peuple frère du Burkina -Faso ce 13 août 2017. Le Sénégal comme le Burkina Faso sont des pays unis par l’histoire la géographie mais également par la culture. Ce destin commun s’est encore exprimé à travers ce deuil qui frappe le Burkina Faso mais aussi le Sénégal parce que ce 13 août, des citoyens sénégalais sont décédés dans le cadre de cette attaque terroriste », indique Mahammad Boun Abdallah Dionne

Le premier ministre sénégalais a tenu à préciser les efforts des peuples africains face aux attaques terroristes en Afrique. Pour lui, « le terrorisme ne vaincra pas l’Afrique parce que les peuples africains sont des peuples débout, des peuples qui feront face à toutes tentatives de déstabilisations y compris le terrorisme avec la violence. Nous ferons face parce que nous sommes unis. Notre coopération y compris en matière de lutte contre le terrorisme se renforce tous les jours. Ce qui est arrivé est difficile (…) Mais la CEDEAO, l’UEMOA, feront face aux côtés des peuples frères comme celui du Burkina Faso », rassure le chef du gouvernement sénégalais aux côtés de Son Excellence Madame Aline KOALA KABORE.

Pour rappel, Cet attentat dans un restaurant a fait au moins 18 morts et une dizaine de blessés dans la nuit de dimanche 13 à lundi 14 août 2017. Les deux assaillants, «très jeunes», selon la procureure, ont été tués dans l’assaut lancé par les forces armées. En janvier 2016, au moins 29 personnes ont été tuées lors d’un raid jihadiste mené contre un hôtel et un restaurant de Ouagadougou.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL