Annonces
Annonces
» » » » » » L’imam ratib de Ziguinchor denonce la...

L’imam ratib de Ziguinchor denonce la « fallite de responsabilite des medias »

L’Imam Ratib de la grande mosquée de Ziguinchor Chérif Ismaila Aidara a axé lundi son sermon de Aid el Fitr sur les relations que doivent entretenir les autorités religieuses, politiques et les citoyens, dénonçant la ‘’banalisation du mensonge’’ et ’’la faillite de responsabilités des médias’’.

’’Les autorités religieuses et politiques peser doivent peser toutes les responsabilités qui sont les leurs envers les administrés et les citoyens. Un respect mutuel doit exister entre eux. C’est indéniable pour qu’une société puisse se développer’’, a dit l’Imam Aidara dès l’entame de son sermon.

‘’Nous vivons dans une société marquée par la banalisation du mensonge aussi bien dans le milleiu politique que chez une catégorie de citoyens qui se transforment en laudateurs pour plaire à des politiques et à des hommes riches’’, a dénoncé Chérif Ismaila Aidara lors d’un sermon prononcé en Arabe, Wolof et en Manding.

‘’Il y a trop de querelles intestines, trop d’insultes, d’insanités et de mensonges dans l’arène politique sénégalaise. Si ceux et celles qui dirigent ou qui aspirent à diriger le pays s’illustrent par des insultes et des mensonges, que fera donc le simple citoyen ?’’, s’est interrogé l’Imam Ratib de Ziguinchor.

Il a invité les citoyens au respect des institutions avant de prétendre au développement. ‘’Si vous insultez le président de la République, vous avez insultez toutes les populations. Si vous insultez le gouverneur de région, vous avez atteint l’honorabilité de tous les habitants de cette circonscription’’, a estimé le guide religieux.

L’Imam Ratib de Ziguinchor a aussi dénoncé le ‘’rôle amplificateur et néfaste des médias qui s’illustrent par un manque de responsabilités flagrant à cause de cette course effrénée pour le gain et les recettes’’.

‘’La plupart des médias sénégalais passent leur temps à insulter, à saper l’honneur et la morale de personnes pour satisfaire une logique purement commerciale au détriment de la vérité et de la responsabilité d’informer utile, juste et vrai’’, a dit l’Imam Aidara sur un ton ferme.

‘’Nous, les Imams et quelques autorités religieuses que se soit, avons notre part de responsabilité. Certains d’entre nous passent leur temps à (faire plaisir) aux politiques et aux hommes riches. Un imam est un homme qui doit guider les citoyens vers la vérité et le droit chemin’’, a-t-il dit.

Le gouverneur de Ziguinchor Guédj Diouf et le premier adjoint au maire de Ziguinchor Seydou Sané ont apprécié un sermon ‘’riche d’enseignements, plein de sens et enclin de vérités’’.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces