Annonces
Annonces
» » » La journaliste de Rfi Carine Galli clashe Mbaye...

La journaliste de Rfi Carine Galli clashe Mbaye Niang pour son choix de jouer au Sénégal

Le choix de Mbaye Niang de répondre à l’appel du sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé continue de passionner les débats. Cette actualité est largement commenté en France. Dans son émission « Radio Foot International » qu’elle anime sur RFI, la journaliste Annie Gasnier n’a pas épargné le joueur formé à Caen et qui était considéré il y’a quelques années comme l’un des grands espoirs du football français.

Hier dans son émission « Radio Foot International », la journaliste Annie Gasnier a consacré une bonne parenthèse à l’attaquant de Torino. Entourée de ses chroniqueurs, la journaliste a estimé que Mbaye Niang n’a jamais été ce futur crack que plusieurs clubs voulaient avoir dans ses rangs.

« On lui a trop dit qu’il était une pépite, qu’il pourrait être exceptionnel. C’est un joueur qui flambait pour le premier match lorsqu’il arrivait dans un club. On se dit, voilà le joueur qu’il faut. Finalement, ce ne sont que des étincelles. Il n’a jamais atteint cette régularité », a déclaré Annie Gasnier.

Poursuivant dans la même veine, la journaliste enfonce le clou en ces termes: « le Sénégal ne devrait pas fonder beaucoup d’espoirs sur le natif de Meulan-en-Yvelines ». « Je ne suis pas une spécialiste de l’Afrique, mais je trouve ça dommage de dire que peut être la clé pour aller chercher une qualification vient d’un joueur. Il n’ y a pas d’assurance. Il n’a jamais pu s’imposer dans un club. (…). Oui il est rapide, fulgurant, endurant, mais ce n’est pas comme ça qu’on construit une carrière. Et le problème, cela a toujours été ainsi avec ce joueur. C’est un joueur qui n’a pas assez travaillé. Il n’a jamais pu s’imposer réellement dans un club », a ajouté Annie Gasnier.

Dans un tout autre registre Patrick Juillard Chroniqueur de l’émission tout comme Freddhy Koula, a lui souligné le manque d’efficacité des attaquant sénégalais en équipe nationale. Un problème qui pourrait selon lui justifier cette décision de faire venir Mbaye Niang.

« Le Sénégal regorge de bons attaquants dans leurs clubs. Mais en équipe nationale, si vous regardez le nombre de buts marqués sur les derniers matchs, il y’a beaucoup de matchs sans buts. On a eu un match nul vierge contre le Burkina Faso à Dakar, un deux partout récemment à Ouagadougou, dans un match un peu poussif. En gros, deux matchs contre le Burkina, ils mettent deux buts. Alors qu’ils ont peut être avec les Nigérians les meilleures légions offensives en Afrique », a expliqué le chroniqueur.

L’élément qui manquait à l’attaque du Sénégal ?

Selon Patrick Juillard, Mbaye Niang à lui seul ne pourrait régler les problèmes du Sénégal, dans le secteur offensif. « Avec tout les noms qu’ils disposent, ils ont des problèmes d’animation offensifs. Le talent ne suffit pas, Mbaye Niang tout seul ne saurait régler la situation. Si on n’arrive pas à trouver un bon circuit préférentiel en attaque, un pourvoyeur de ballons, je ne suis pas certain qu’il puisse faire des miracles », soutient-il.

La longue réflexion du joueur formé à Caen a également été au cœur de leur émission. « On nous raconte que dans le passé, il avait failli jouer pour le Sénégal. La rédemption du joueur passerait sans doute par le choix de porter le maillot du Sénégal ? », s’est interrogé Annie Gasnier. De son coté, Patrick Juillard a abordé la question avec retenue.

« Je ne suis pas dans la tête du joueur. Je veux bien croire qu’il avait une fois envie de porter ce maillot du Sénégal. On l’avait quand même convoqué en équipe espoir du Sénégal, très jeune. C’est vrai qu’il espérait encore être international français à l’époque. Ensuite, quand Giresse l’a convoqué, cela n’a pas été concluant. Pourquoi il n’avait pas répondu favorablement ? Maintenant, j’espère qu’il va répondre à toutes ces questions. Il sera très suivi pendant le rassemblement des Lions à Dakar », a expliqué Patrick Juillard.

Pour sa part, Mbaye Niang objet de toutes sortes de critiques depuis qu’il a annoncé sa décision de répondre favorablement à l’appel de son pays d’origine a les cartes en main pour convaincre les plus sceptiques. « Je suis fier et heureux. Beaucoup de choses se disent, mais incha allah la vérité, on la saura tous. Mais le plus important c’est de se battre pour ce maillot », a indique le joueur appartenant au Milan AC.

Annonces
Annonces

10 commentaires

  • anti jeune afrik
    23/09/2017 19:54

    Tá parfaitemnt raison …ce goss a completemnt perdu lá bataille avc les bleu et Toute cette popularite quil avait comme lá france ne l á pas selectionne ..il ne veut pas tomber dans les tenebres ..sil pense que les gens sont foux il se troompe .il ne portera jamais le maillon de lequip du Senegal par amour mais par interet

  • respect
    23/09/2017 20:04

    Annie gasnier n’a jamais di ça….jai ècouter l’émission et c’est a une invité qu’appartient ces dires

  • lycee ndayanne de diourbel
    23/09/2017 20:16

    RESPECT Tu sais meme pas ecrire un bon Français ,comment tu veux dementir senego .

  • respect
    23/09/2017 21:13

    Pas besoin de bon français pr dèmentir senego

  • Ada sombi
    24/09/2017 08:47

    Je suis parfaitement d’accord avec anti jeune afrik. C’est la pire vérité.

  • king
    24/09/2017 12:55

    RESPECT a parfaitement raison je suis quotidiennement « Radio foot internationale » mais Annie Gasnier n’a jamais tenu de tels propos, ces gens sont des professionnels,ils ne s’attaqueront jamais a quelqu’un gratuitement. Arretez de mentir.

  • Ndiarno
    24/09/2017 13:58

    Le titre parle de Carine et on cite Annie ?
    Confusion a lever et peut être mettre vidéo

  • respect
    24/09/2017 14:38

    Il faut rectifier carrément l’article aulieu de rectifier seulement le titre

  • respect
    24/09/2017 14:44

    Lycée j n sai koii…tu vois même senego m’a donné raison…mais fallè changer complètement l’article aulieu de se limiter au titre

  • respect
    24/09/2017 14:48

    Lycée j n sai koii…tu vois même senego m’a donné raison…mais fallè changer complètement l’article aulieu de se limiter au titre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces