Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » Kaolack va accueillir ses premières...

Kaolack va accueillir ses premières précipitations jeudi

2017-06-20T17:40:48+00:000 Partages

Docteur Ousmane Ndiaye, chef de département à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), a annoncé mardi le début imminent de l’hivernage dans la région de Kaolack avec des premières pluies attendues dans la nuit de jeudi à vendredi.

‘’Nous avons relevé une forte probabilité de pluies dans la région de Kaolack entre jeudi et vendredi. Nous avons informé les producteurs afin qu’ils se préparent en conséquence ’’, a-t-il notamment déclaré, rapporte l’agence de presse sénégalaise.

M. Ndiaye s’adressait à des journalistes à l’issue d’un atelier consacré à l’utilisation de l’information climatique comme outil de prise de décision pour les producteurs de Natal Mbaay.

Divers acteurs membres du réseau des producteurs du projet « Natal Mbaay« , un projet de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), ont participé à la réunion organisée dans un hôtel de la ville de Kaolack.

‘’L’ANACIM a décidé de former les producteurs sur l’information climatique et en même temps recueillir leurs avis. L’objectif est de pouvoir leur donner des outils nécessaires et des informations pour qu’ils puissent se préparer face aux aléas climatiques sur leur production’’, a souligné Ousmane Ndiaye.

Selon lui, les animateurs et autres bénéficiaires de cette session de formation appartiennent au réseau Natal Mbaay qui est bien structuré. ‘’On sait que l’USAID a mis les moyens qu’il faut pour pouvoir les accompagner sur les prévisions’’, a-t-il fait valoir.

L’USAID a décidé de financer un projet qui se focalise sur la mise à l’échelle des services d’information climatique en vue d’accroître la résilience et la productivité des bénéficiaires des projets d’initiative alimentaire pour l’avenir (feed the future), lit-on dans un document remis aux journalistes

Dénommé Projet de services d’information climatique pour accroître la résilience et la productivité au Sénégal (USAID-CINSERE), il aura une enveloppe de 3,5 millions de dollars pour une durée de trois ans (2016-2019), indique la même source.

Le but du projet est de renforcer les capacités des organisations pertinentes afin de parvenir à mettre au point et fournir des services d’information climatique adaptés et importants pour aider les communautés d’agriculteurs, de pêcheurs et d’éleveurs au cours de leurs prises de décisions de gestion, en vue d’améliorer la résilience et la productivité de la population, selon les initiateurs.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL