Annonces
Annonces
» » » » » Expérimentation d’une nouvelle méthode...

Expérimentation d’une nouvelle méthode d’extraction d’or sans mercure à Kédougou

2017-06-05T22:08:44+00:000 Partages

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé, révèle que son département est en train de développer avec des orpailleurs du site pilote de Bantaco, dans la région de Kédougou, » une méthode d’extraction d’or sans mercure, qui commence à donner des résultats très intéressants« .

Le ministère en charge de l’environnement a réalisé, début 2017, un inventaire qui montre que l’orpaillage utilise près de la moitié du mercure utilisé, toutes activités confondues, sur le territoire national, a indiqué M. Baldé, qui présidait la cérémonie officielle de la Journée mondiale de l’environnement, lundi, à Tambacounda, a constaté l’agence de presse sénégalaise.

« Fort de cet inventaire (…) nous travaillons actuellement avec certains orpailleurs pour développer une méthode d’extraction d’or sans mercure qui commence à donner des résultats très intéressants sur le site pilote de Bantaco dans la région de Kédougou« , a-t-il révélé.

« Pour extraire l’or du minerai, les orpailleurs utilisent du cyanure et du mercure » a-t-il expliqué, précisant que si e cyanure est mortel quand il est dissous dans l’eau, il est détruit rapidement par les ultra-violets (UV) lorsqu’il s’expose aux rayons du soleil.

Le mercure, par contre, est un métal qui ne se détruit pas. « Il est assimilé par l’organisme humain et s’accumule jusqu’à laisser apparaître des troubles graves de la santé pouvant aller jusqu’à la mort« , a souligné le ministre de l’Environnement.

Utilisé par les orpailleurs, le mercure se retrouve dans les cours d’eau comme la Falémé, affluent du fleuve Sénégal, qui se déverse lui-même en mer en aval du barrage de Diama, lors des crues.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL