Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

+221 33 823 43 43

Escroquerie: Un Français vivant au Maroc plumé par des Sénégalais et des Guinéens

Aliou FAMA Aliou FAMA 2014-04-09T10:37:44+00:00 Partages
Escroquerie: Un Français vivant au Maroc plumé par des Sénégalais et des Guinéens
Annonces

Le Français et sa femme ont rencontré, en octobre 2013, dans un restaurant de la ville de Mohammedia un Sénégalais. La victime est mariée à une Marocaine et demeure, depuis belle lurette, dans la ville des Roses, Mohammedia. Diabétique, sa maladie l’angoissait jour et nuit surtout qu’elle se développait à la suite de divers problèmes de santé incurables.

Par un pur hasard, le Français et sa femme ont rencontré, en octobre 2013, dans un restaurant de la ville de Mohammedia un Sénégalais. Une conversation s’est engagée entre les trois et dans laquelle la maladie du ressortissant français a été évoquée.

L’occasion était trop belle pour le Sénégalais qui a fait vite de rassurer le diabétique que sa santé pourrait se rétablir sans recourir ni aux médecins ni aux médicaments.

Il a expliqué au ressortissant français qu’il entretient une relation avec un Cheikh de la Tarîqa Tijania, âgé de 70 ans, demeurant à Dakar et qui possède des «pouvoirs spirituels» lui permettant d’aider les patients à recouvrer leur santé en utilisant uniquement des encens et des herbes médicinaux.

Le Français n’en croyait pas ses oreilles, lui qui se voyait condamné à vivre avec cette maladie chronique. Il s’empresse d’assurer le Sénégalais qu’il est prêt à verser n’importe quelle somme, pourvu qu’il soit définitivement guéri.

Quelques jours plus tard, le Sénégalais téléphone au Français. «Le Cheikh est arrivé», lui a-t-il affirmé. Tous les deux ont rejoint le patient, chez lui, à Mohammedia. Avant d’entamer les séances, le jeune Sénégalais a chuchoté à son ami Français que le Cheikh ne pouvait commencer les séances de traitement sans avoir l’argent nécessaire pour acheter tout ce qu’il fallait pour entamer le «travail».

En ajoutant les frais de transport depuis le Sénégal jusqu’au Maroc, le Cheikh lui a soutiré 350 mille dirhams. Il lui a également vendu un anneau contre un prix de 70 mille dirhams. Après quoi, les deux Sénégalais ont disparu pour que le jeune Sénégalais réapparaisse mais cette fois-ci en compagnie de deux Guinéens, qui se faisaient également passer pour des cheikhs. Ces derniers ont expliqué au ressortissant français que leur collègue, le cheikh sénégalais, n’a pas fait son travail convenablement.

Et ils se sont proposés de terminer le traitement contre une somme de 230 mille dirhams. Le Français fonce encore une fois tête baissée et leur verse la somme demandée. Et comme s’il s’est réveillé d’un profond sommeil, le ressortissant français s’est dépêché vers le commissariat pour déposer plainte devant les policiers de la PJ de Mohammedia.

L’enquête policière s’est soldée par l’arrestation des deux Guinéens, âgés respectivement de quarante-deux et de vingt-neuf ans. Alors que les deux Sénégalais sont encore en fuite.

Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL