Annonces
Annonces
» » » » Dr Bacary Sambe : « On m’a prêté des...

Dr Bacary Sambe : « On m’a prêté des propos que je n’ai pas dits »

2017-05-12T17:19:29+00:0011 Partages

Après sa sortie fracassante sur les confréries qui a alimenté  les débats, Dr Bacary Sambe, enseignant au centre d’études des religions à l’université Gaston Berger de Saint-Louis est revenu en charge pour se laver en grande eau. Lors d’un séminaire organisé par Timbuktu Institute dont il est le président directeur, il a déclaré que ses propos ont été déformés car il a toujours défendu que les confréries sont des remparts contre l’extrémisme au Sénégal.

Dr Sambe est accusé d’avoir tenu des « propos irrévérencieux« , un sermon « polémique » contre les confréries du Sénégal. D’après le président directeur de Timbuktu, on lui a prêté des propos qu’il n’a pas dit. « Je fais partie de tous ceux qui ont toujours soutenu que les confréries sont des remparts contre l’extrémisme au Sénégal. En me basant et en valorisant l’enseignement des fondateurs des confréries, aussi bien Tidiane, Layènes que Mourides, entre autres. Les confréries jouent un rôle important » a déclaré Dr Bacary Sambe dans le journal L’OBS;

Cependant l’enseignant à l’université Gaston Berger, précise que la félicité est dans la critique positive. Et comme remarque: « le message confrérique a été un message fédérateur. Le rôle des confréries est tellement important qu’elle mérite d’être analysé, revu. Elles doivent faire deux choses. La première, c’est de tout faire pour garder leur crédibilité et demeurer des modèles pour les jeunes. La deuxième, c’est qu’elles doivent « didactiser leur message, les jeunes en ayant besoin ».

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL