Annonces
Annonces
» » » » » Diacksao II: le professeur « Ibadou » violait...

Diacksao II: le professeur « Ibadou » violait ses élèves mineures lors des cours de renforcement à domicile

2017-03-14T12:05:57+00:0035 Partages

Le professeur « Ibadou » Lansana Nd qui dispensait des cours de renforcement à domicile à des mineurs, a été déféré au parquet par la police de Sicap Mbao pour viol de deux (2)  filles âgées de moins de 13 ans. Il a été dénoncé par sa propre mère qui la surpris tout nu avec les mineures dans sa chambre, en train d’abuser des deux écolières ( 12 ans et 10 ans).

Au Quartier Diacksao II, la population a été surprise par l’acte du professeur « Ibadou » Lansana Nd qui dispensait des cours de renforcement à domicile à des jeunes filles âgées de moins de 13 ans.  Ce dernier réputé pour son comportement exemplaire à tout point de vue , a été surpris par sa mère en train d’abuser sexuellement de deux (2) écolières dans sa chambre.

Ce vendredi 3 mars, pendant ses cours de renforcement, le professeur avait demandé à  ses élèves de se déshabiller devant lui. Au refus des demoiselles, l’enseignant les a menacé et les violé à tour de rôle. Il voulut recommencer le samedi, lorsque sa mère la surpris tout nu avec ses élèves, avant de le dénoncer aux parents des élèves. Ces derniers ont amené les adolescents à l’hôpital Roi Baudin de Guédiawaye, où le médecin conclut à des certificats médicaux distincts d’agressions sexuelles.

« Il nous a violées et quand il a fini avec ma copine, il s’est retourné vers moi. Il nous pénétrait un peu et maintient cette position jusqu’à la jouissance. Il nous alternait. On était tous les trois nus comme des vers de terre, lorsque sa mère, sans frapper nous a surpris dans la chambre » ont déclaré les jeunes filles devant les interlocuteurs.

Interrogé, Lansana Nd a tout de suite reconnu les faits, mais affirme qu’il ne les a pas entièrement pénétré. « j’ai juste introduit mon sexe dans leur vagin sans les pénétrer entièrement. Je les embrassais, caressais leur corps et leurs fesses. J’ai été emporté par un grand plaisir de coucher avec elles » a déclaré le professeur dans le journal Les Echos.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • Beug sama rew
    14/03/2017 12:35

    On ne peut tromper Allah never

  • s
    14/03/2017 13:38

    Kha kha taaaaaay ! Pas d’autres comments

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL