Annonces
Annonces
» » » » » Attaque de Londres: l’Angleterre panse ses...

Attaque de Londres: l’Angleterre panse ses plaies et garde son sang-froid

Les élections législatives britanniques se dérouleront comme prévu jeudi après l’attentat du 3 juin qui a fait sept morts à Londres, a assuré, ce dimanche, la Première ministre Theresa May, alors que la capitale britannique pansait une nouvelle fois ses plaies. Une attaque qui est la troisième à frapper la Grande-Bretagne en moins de trois mois.

Malgré l’attaque du 3 juin à Londres, Theresa May a confirmé le maintien des législatives anticipées ce jeudi 8 juin. La dirigeante est sortie tout à l’heure devant sa résidence du 10 Downing Street, et a condamné avec une extrême fermeté ce nouvel acte terroriste : « Enough is enough », « Il est temps de dire ça suffit », a martelé la dirigeante conservatrice dans les ondes de rfi.

Theresa May a signalé qu’il fallait un changement radical dans la manière de répondre à ces attaques. Sur un ton très martial, elle a indiqué que la stratégie  anti-terroriste du pays allait être revue et déclaré que « l’idéologie extrémiste devait absolument être vaincue », notamment en s’attaquant aux activités des réseaux terroristes sur internet.

La dirigeante a estimé qu’il y avait eu trop de tolérance envers l’extrémisme dans la société britannique, appelant à mener des discussions peut-être difficiles avec les différentes communautés britanniques, notamment les musulmans. Theresa May a aussi annoncé que son gouvernement était prêt à rallonger de façon significative les peines de prison des personnes suspectées d’activité terroriste.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces