Annonces
Annonces
» » » » A la Une de la presse ce Samedi: L’enquête sur...

A la Une de la presse ce Samedi: L’enquête sur le trafic de viande d’âne et la saisie de riz impropre à la consommation

L’enquête sur le trafic de viande d’âne et la saisie d’un stock important de riz impropre à la consommation sont entre autres sujets développés par les quotidiens reçus samedi à l’APS.

Libération révèle ‘’des ramifications insoupçonnées’’ dans le cadre de l’enquête sur le trafic de viande d’âne sur le marché dakarois pilotée par la brigade de gendarmerie de Hann.

Il nous apprend que le principal suspect arrêté en flagrant délit par les gendarmes n’était que l’arbre qui cache la forêt .Le journal renseigne ainsi que l’un des cerveaux de cet abattage clandestin d’ânes a été retrouvé à Touba (centre) par les enquêteurs.

‘’Des complicités insoupçonnées’’ ont été mises à jour et ‘’la gendarmerie devrait effectuer, dans les prochains jours, une descente musclée dans un lieu public où la viande d’âne était revendue après avoir été mélangée avec la viande de bœuf’’, conclu Libération.

L’Enquête s’est intéressé sur ‘’les graves révélations’’ du chevillard arrêté dans cette affaire de trafic de viande d’âne lors de son audition à la gendarmerie.

Babacar Sarr, âgé de 54 ans, a été déféré au parquet de Dakar vendredi pour les délits d’abattage clandestin et vente de viande impropre à la consommation.

Selon le journal, le chevillard a expliqué aux enquêteurs comment lui et ses quatre complices en fuite s’y prenaient pour se procurer les bêtes, les tuer et mettre la viande dans le marché.

Ils allaient se ravitailler en ânes vivants à la Société de gestion des abattages du Sénégal (SOGAS), a-t-il dit. ’’Une fois les bêtes achetées, ils prenaient la direction du Technopole. Les bêtes étaient convoyées à bord de voitures de transport dites ‘’clandos’’. Là-bas, ils les égorgeaient et les dépeçaient’’, a révélé le mis en cause dans des propos repris par Enquête.

Une fois cette basse besogne terminée, le chevillard révèle qu’ils retournaient des locaux de la SOGAS où, avec la complicité de certains agents de la boite, ils parvenaient à écouler la viande d’âne mélangée à celle de bœuf, indique le journal.

Selon le chevillard, le kilogramme de la viande d’âne était vendue à 700 ou à 800 francs sur le marché, ajoutant qu’ils avaient ‘’une clientèle diversifiée’’.

Babacar Sarr est arrêté depuis mardi par la brigade de gendarmerie de Yarakh.Il a été pris en flagrant délit entrain de dépecer deux ânes sur le site du Technopole de Pikine.Ses quatre complices qui ont réussi à se sauver, sont activement recherchés.

Après cette affaire de trafic illicite de viande d’ânes, Libération informe qu’un stock de 1030 tonnes de riz impropre à la consommation a été saisi par la gendarmerie de Thiaroye.

Le journal renseigne que la saisie a été effectuée dans un entrepôt situé à Diacksao, dans la banlieue dakaroise. Il signale que les rapports d’expertise et d’essai par laboratoire effectués par l’Institut de technologie alimentaire (ITA) indiquent la présence de moisissures, de pathogènes et d’insectes vivant.

Grand-Place ajoute que la propriétaire de l’entrepôt de stockage de riz impropre à la consommation a été identifiée. Le Journal qui cite la gendarmerie écrit qu’elle soutiendrait avoir acquis le riz auprès d’une banque

Le Soleil s’est focalisé sur la visite officielle du chef de l’Etat au Kazakstan. Macky Sall a exprimé le souhait du Sénégal de bénéficier de l’expérience du Kazakhe dans le domaine de la gestion des ressources naturelles par le biais notamment de la formation d’experts en négociation de contrat d’exploitation pétrolier, écrit le quotidien national.

APS

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL