Annonces
Annonces
» » » » Réquisition et menaces de radiation : Les...

Réquisition et menaces de radiation : Les enseignants attendent le Gouvernement de pied ferme

Après les sorties quasi simultanées du ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye et du Président de la République Macky Sall enjoignant les enseignants de rejoindre les classes au risque de se voir sanctionner, les syndicats du secteur ont vivement réagi, cet après midi. Les deux cadres regroupant l’essentiel des professionnels de la craie ont fait savoir au Gouvernement qu’ils l’attendent de pied ferme et qu’ils sont décidés à aller jusqu’au bout, quoiqu’il leur coûte.

« La sortie du ministre est déplorable car malgré les mauvaises conditions de travail et de vie (abris provisoires, écoles sans eau, classes sans craie), les enseignants font de bons résultats. Maintenant vouloir humilier les enseignants qui ont en charge l’avenir de ce pays, c’est humilier toute la Nation », a fulminé Abdoulaye Ndoye, Secrétaire du Cusems s’est laissé aller à un petit cours de psychopédagogie rappelant aux dirigeants politiques que l’enseignement ne saurait être une contrainte mais plutôt une motivation : « si vous tordez le bras à un enseignant ou si vous lui mettez un couteau à la gorge pour qu’il enseigne de force, il fera autre chose que son travail car l’enseignement c’est la motivation ».

Les syndicalistes ont aussi demandé à leurs militants de serrer les rangs et de renforcer la mobilisation car ils sont devant et déterminés à mener à la lutte jusqu’au bout. Le gouvernement du Sénégal, par la voix du ministre de l’Education, a décidé de demander aux gouverneurs d’envoyer des réquisitions aux enseignants pour qu’ils communiquent les notes aux élèves, rendent les copies, communiquent les notes à l’administration et participent à la tenue des conseils des classe. Le Président Macky Sall a aussi donné de la voix dans des menaces à peine voilées indiquant que son Gouvernement et lui étaient obligés de prendre les mesures qu’imposera la situation. Car, a-t-il précisé, « on ne peut pas sacrifier l’avenir des enfants alors que l’Etat a tout donné. On ne peut pas continuer comme ça ».

Annonces
Annonces

40 commentaires

  • birou
    26/05/2016 19:22

    soyons fort et restons bien sur notre position et contusions le combat jusqu au bout parce que on a affaire a des bandits à costume cravate

  • Younouss
    26/05/2016 19:59

    Macky moniou wara abal te dem cet esclave risque de d enfoncer d avantage le pays.

  • patriote
    26/05/2016 20:18

    A la place de la négociation le régime de Macky le forcing,quel pauvre régime..
    Face à la non tenue de ses promesses l’Etat du Sénégal montre ses biceps aux enseignants qui ne demandent que ce qu’ils reviennent du droit.Surtout,ce qu’ils ont signé avec l’Etat du sénégal.Des accords signés et attestés.Vous avez affaires avec un gouvernement têtu.Cependant,vous récoltez ce que vous avez semé.En 2012,vous avez comploté avec l’opposition d’alors pour faire partir wade du pouvoir,alors qu’il vous avait donné tous les pouvoirs,malheureusement l’excès de faveurs vous indurent à la rébellion.Vive le sénégal

  • Ibrahima Dieme
    26/05/2016 20:28

    Le combat ne fait que commencer. Le gouvernement du Sngal a choisi la voie de la confrontation avec les enseignants, eh bien nous sommes prts y laisser nos plumes. Rien ne nous fera reculer: ni les menaces, ni les ponctions, ni les rquisitions… Ensemble, nous vaincrons ! ! !

  • étudiant
    26/05/2016 21:14

    ba weer bii déé té démouléne diangalaidji

  • iba
    26/05/2016 21:37

    Vrai salopard ces enseignants..vous bouffez l argent du contribuable a ne rien faire

  • abdou
    26/05/2016 21:50

    vous êtes là à réclamer de l’argent que le gouvernement vous doit . alors que le niveau et la qualité de l’enseignement au Sénégal est de plus en plus mauvais . foutééééé nous la paixxxxxxxx

  • Serigne Cheikh Tidiane Mbacke
    26/05/2016 22:02

    fitna boko yéwé dou yeme sa bopou dhee:enseignement na pas de prix dhe ?et si vous les radiez tous les enseignants du senegal vont se radicaliser et ca sera la fin de lecole pour un bon moment.

  • abdoulaye dieng
    26/05/2016 22:04

    Il est plus facile d honorer sa parole en donnant aux enseignants leurs rappels d avancement k d servir des réquisitions. Chers collègues courage et resserrons les rangs. La victoire est toutes proche.

  • Moussa dia
    26/05/2016 22:09

    On dirai que les enseignants n’ont pas de bons conseillers sinon des va t en guerre qui vont à la retraite dans un ou deux mois. Ne croyez pas pas pouvoir mettre à genou un état comme le senegal.

  • DORO
    26/05/2016 22:11

    courage la victoire est toute proche. Au lieu de procéder à des réquisitions massives synonymes d illégalité honorer vos engagements.La menace ne passe pas.

  • elzo
    26/05/2016 22:44

    Se ne sont pas des enseignants mes.des businessman qui forme des nullar si jetait macky jalais tous vous revoyer.

  • Gabon
    26/05/2016 23:11

    On doit remplacer les coles sngalaises en daara pour voir s’il y’aura l’amlioration .

  • maurele
    26/05/2016 23:39

    Je ne suis pas pour la grève car l’avenir de nos petits frères et soeurs est en jeu mais l’État doit faire davantage d’efforts au lieu de gaspiller l’argent dans des futilités comme donner de l’argent aux artistes il devrait se focaliser sur l’essentiel.

  • kheuch
    26/05/2016 23:44

    J’appelle le gouvernement revenir de meilleurs sentiments. Ce n’est pas ainsi qu’on apaise des tensions sociales.

  • LAYE
    27/05/2016 00:06

    bayi leen wakh diou bare dji te deem diangale khaleyi
    dara khamouleen ka ay nuls gueen reek.eleves yi leegui da nioo neub ndakh seen faute.
    sou ma doone macky sall grevistes yeup lay dakhe.khaliss reek ngueen di weure
    neek diangale kat ba pare beug neek millionnaire fou mou aam.

  • BAYE ISSA
    27/05/2016 00:19

    Ces gens n’ont pas de scrupule!! Ils n’ont pas déjà honte d’avoir rendu nul les enfants et maintenant ils les tiennent en otage.
    Il faut les radier et procéder au recrutement de maîtrisées.
    Comment peut-on prendre des enfants en otage pendant toutes année à pour des revendications financières ou materielles uniquement. Aucune revendication pédagogique.

  • seydi morkeba
    27/05/2016 01:03

    Un gouvernement incapable de régler les problèmes des enseignement s et qui n’a pas tenu à ses promeces. C’est grave et veut passer à l’ intimidation. Mais il doit aussi savoir que nous sommes tous sénégalais s’ils sont là aujourd’hui c’est grâce au x efforts de beaucoup d’ enseignants

  • lkamba
    27/05/2016 01:06

    Il faut donner aux enseignants ce qu’on les doit. Les politiciens nous ne pensez qu’a vous. Ces enseignants ont des familles, des bouches à nourrir. Il faut poser le vrai debat. Dans tous agents de l’etat seul les enseignants restent plus 10 ans sans avancer. Dans quel pays sommes nous?

  • DIATTA
    27/05/2016 01:20

    Tous ceux qui critiquent les enseignants et qui leur culpabilisent de la nullité des élèves, ne connaissent absolument rien et non pas la bonne information.Informons-nous avant de critiquer.Les enseignants ne demandent que ce que l’Etat leur doit et pas autre chose. Ils ont raison. Soyons sérieux et polis………………

  • professeur
    27/05/2016 07:23

    tous cela qui se mettent à insulter les enseignants viennent de montrer qu’ils ne sont pas aptes à se prononcer sur la question. Les ignorants ou ignares doivent se taire,pauvres apprentis car ce sont eux experts en insultes. Ou bien ils ne sont que de petits politiciens qu’on nourrit avec de sacs de riz. bouffez le riz et taisez vous.SI vous insultez encore,vous……

  • hamath ndianor
    27/05/2016 08:18

    un nullard ne peut pas et n’ose pas prendre de la craie.vous tes nuls pour nous juger

  • Sidiki Diouf
    27/05/2016 08:35

    Les enseignants du senegal sont les plus vulgaireset irresponsables de l’Afrique

  • reuthieulé
    27/05/2016 09:06

    LES ENSEIGNANTS SONT MALHONNÊTES ET NULS
    VOUS MANGEZ VOS SALAIRES SANS TRAVAILLER ET VOUS VOULEZ DONNER DES LEÇONS A DES ENFANTS. CHAQUE ANNÉE VOUS NOUS EMMERDEZ LE PROBLEME C PAS MACKY SALL AVEC WADE C’ETAIT PAREIL FINALEMENT C LES ENSEIGNANTS LE PROBLEME
    Que l’ETAT COUPE LEURS SALAIRES BANDE DE PARESSEUX

  • cheikh bamba gning
    27/05/2016 09:31

    Comment un homme juste accepterait il l offence q macky est en train d faire aux gens seignants a cause de leurs promesses non tenues moi personnellement l president m a decu j l aimais trop mais j l deteste maintenant car il doit savoir qu un jour il sera devant Dieu ceux qui insultent les gens seignants n ont rien compris parce que l gouvernement nous met en mal contre la population pour des fins politiques Dieu est clairvoyant j dmande au Seigneur par la grace de Cheikhoul Khadim Qu Il nous juge avec macky et mbaye Thiam il nous a tous bloque

  • zap
    27/05/2016 10:27

    la situazione del enseignement au Sénégal est très critique. il faut que le chef du gouvernement prend des décisions ferme . ça a trop dure.

  • Isp
    27/05/2016 11:08

    Je m’abstient de trop commenter car ne connaissant pas le fond des differences entre l’etat et les enseignants.
    Ceci dit, il ne faut pas oublier que nous sommes un pays pauvre et qu’une chose caracterise notre education: les grèves qui n’en finissent pas. J’ai une fois parlé avec un enseignant (un doyen) et à ma surprise il etait contre ces grèves et critiquait severement ses collègues grévistes. L’état a certes ses responsabilités car on assiste à des dépenses inutiles qui auraient pu aller ailleurs, mais ce corps de grévistes aussi est tres irresponsable en jouant avec le futur des enfants (vu le niveau tres faible des élèves d’aujourd’hui). Daffa doy nak

  • deuk moy moudj
    27/05/2016 11:22

    Jusqu’à preuve du contraire ces enseignants par contraintes ne sont pas intelligents.le syndicalisme jusqu’au boutisme n’existe plus dans le monde

  • deuk moy moudj
    27/05/2016 11:26

    jusqu’à preuve du contraire ces dirigeants syndicaux ne sont pas intelligents.le syndicalisme de la terre brûlée n’existe qu’au Sénégal

  • gor thia waxdjia
    27/05/2016 11:36

    la majorite des senegalais sont avec vous, continuez la lutte et ne cedez aux menaces

  • MDR
    27/05/2016 11:38

    GABON idée vraiment lumineuse , tu es un génie . VU QUE LES DAARAS FONCTIONNENT A MERVEILLE selon toi …

  • wooiii
    27/05/2016 12:27

    Les sénégalais conscient vous soutiendront, jusqu’au bout, se gouvernement de nullard ,dirigée par un incapable, est an train de menée le pays à la dérives, le président quand il vient ici en Europe il distribut l’argent comme si tout allez bien au Sénégal, ils gaspilles des milliards, Là ou il ne fallait pas, hors se demande les enseignants, est très petit par rapport à se qu’ils gaspilles,

  • verite oblige
    27/05/2016 12:30

    moi je crois que le mot Etat est l’arme du faible. en fait quand le Gouvernement réussit, ses lieutenantes disent que c’est le Président mais quand il s’agit d’un échec, c’est l’Etat. je pense que les menaces ne vont pas régler les choses mais plutot le respect de son engagement. moi je suis enseignant mais je n’ai pas peur de la radiation par ce que je sais faire autre chose. c’est eux sont devenus fous avec leur pouvoir de merde

  • verite oblige
    27/05/2016 12:34

    moi je crois que le mot Etat est l’arme du faible. en fait quand le Gouvernement réussit, ses lieutenantes disent que c’est le Président mais quand il s’agit d’un échec, c’est l’Etat. je pense que les menaces ne vont pas régler les choses mais plutot le respect de son engagement. moi je suis enseignant mais je n’ai pas peur
    de la radiation par ce que je sais faire autre chose. c’est eux sont devenus fous avec leur pouvoir de merde

  • toufa
    27/05/2016 13:07

    si jetais le président je concrétiserai les menaces foutais nous la paix c’est pour la première fois que je vs entend parles des abris provisoire ou des classe sans craie foutez nous la paix vous n ‘êtes que des business men

  • CRAIE
    27/05/2016 13:35

    waaw! BAYE ISSA, des « maitrisèes »? Qu’est ce que cela sugnifie? j crois que tu n’es pa entrain de parler de ces diplômes actuels qu’on distribue comme des morceaux de pains. nous, nous sommes des « maitrisards » de la vieille ècole hein…

  • Jacob
    27/05/2016 14:56

    Vs ête contradictoir avec vou mêm.vs taxè les enseignant de nulard,de paresseu et detou,et vs leur confiez vos enfant!

  • Mine
    27/05/2016 16:34

    Ce gouvernement est nul dirigé par un nulard, un incapable. Si ce n’était pas les enseignants le Sénégal serait toujours à genou.

  • CHARLES
    27/05/2016 17:04

    Bonsoir,nous y sommes voila ou voici un etat fort ou du moins un gouvernement explosif.LE PRESIDENT MACKY SALL QUI A RECU ET PRIS DES ENGAGEMENTS NON SEULEMENT NE RESPECTE RIEN ET VOILA DES MENACES:DES RADIATIONS ET DES REQUISITIONS,APRES TOUBA MACKY NE SORT TOUJOURS PAS DU MACKY.IL EST NUL COMME PRESIDENT. MONSIEUR LE PRESIDENT LA FORCE NE PASSERA PAS.

  • moi
    27/05/2016 17:59

    Faites votre travail sinon d’autres le feront à votre place c’est si simple

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces