Annonces
Annonces
» » » » » Présidentielle 2019: Abdoulaye Wade et Ousmane...

Présidentielle 2019: Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko vers une alliance stratégique?

Ousmane Sonko et Abdoulaye Wade vers une alliance? C’est du moins ce que laisse entendre la rencontre entre les deux hommes à Fann résidence, jeudi dernier, chez le pape du Sopi. Après être partie de façon dispersée lors des élections législatives, une partie l’opposition semble avoir compris la leçon et a décidé de s’organiser en vue des Présidentielles de 2019 à venir.

Imposer la cohabitation au régime en place dans l’hémicycle, tel était le souhait de l’opposition qui, lors des élections législatives, s’est vue laminée avec une victoire écrasante de la coalition Bby. Même si une frange de l’opposition continue de crier au hold-up électoral. L’Assemblée nationale fortement dominée par la mouvance présidentielle, désormais, l’opposition joue sa survie selon l’Obs. Pour rappel, la Coalition gagnante Wattu Sénégaal, dirigée par Me Abdoulaye Wade est arrivée second, lors des élections législatives, avec 19 députés.

La leçon comprise, ces derniers se préparent pour la Présidentielle de 2019. Et dès à présent, les stratégies se préparent afin de prendre une certaine longueur d’avance sur leur adversaire. Des rencontres secrètes ont commencé à se tenir, selon toujours nos confrères.

Et figurez-vous que jeudi dernier, selon des sources de l’Obs, pendant plus de deux tours d’horloge, à Fann résidence, le Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds), Me Wade a rencontré le leader de Pastef/les patriotes, Ousmane Sonko. Et lors de cette rencontre, des stratégies de lutte commune ont été peaufinées. Une façon pour l’ancien président de ne pas être surpris par son rival, une seconde fois. Abdoulaye Wade et Ousmane Sonko vers une alliance en 2019? Attendons de voir, d’autant plus qu’on sait que le pape du Sopi est un fin politique.

Annonces
Annonces

15 commentaires

  • fess
    25/09/2017 10:31

    alliance de malfaiteur et de corrompu

  • w
    25/09/2017 10:40

    une alliance contre nature thieyye ma warrou thie mime rewe

  • weuz
    25/09/2017 10:41

    une alliance contre nature thieyye ma warrou thie mime rewe

  • antinafekh
    25/09/2017 11:08

    LE PROBLÈME EST QUE MACKY SALL EST DÉCEVANT ET PIRE QUE TOUT.IL N’Y A AUCUN PAYS AU MONDE OU LE FRÈRE DU PRÉSIDENT EST MAIRE D’UNE VILLE ET EN MÊME TEMPS PRÉSIDENT DE LA CAISSE DE DÉPÔT ET CONSIGNATION. POUR NE PARLER QUE DE CETTE DÉRIVE.
    COMME ON DIT EN WOLOFF KOU AMOULE YAYE NAMPE MAME

  • B-J-NDIAYE
    25/09/2017 11:15

    MAITRE ABDOULAYE WADE AIME LE SENEGAL ET LES SENEGALAIS SA DERNIERE MISSION SUR TERRE EST DE LIBERER LES SENEGALAIS CONTRE LA DYNASTIE FAYE SALL QUI EST ENTRAIN DE CE CONSTRUIRE UNE FORTUNE POUR ETRE LA TROISIEME FAMILLE PLUS RICHE EN AFRIQUE.
    MERCI SONKO TOI AU MOIN TU AS COMPRIS!
    VIVE L’OPPOSITION TOUS REUNIS!
    VIVE LE SENEGAL LIBRE ET INDEPENDANT!

  • Kemet
    25/09/2017 11:17

    Des sources de l’Obs?? Trouver l’erreur… Une presse partisane et corrompue pour décrèdibiliser l’intègre Sonko!

  • babou
    25/09/2017 11:41

    REVEILLEZ VOUS ABDOULAYE WADE DOMAM REK LA GUEUM,WIRI WIRI DJARI NDARI, DOUGUENN YEWOU MOUKK,PAPI MAGUETOUME GOLOLA.

  • ndiasse
    25/09/2017 11:46

    ndeysane debutant ce type de sonko apprentissage lay deff,expérience bi mo dess,bou maguer mo yewou,mokolaguoul papi.

  • fallou
    25/09/2017 11:51

    ce sonko la on en veut pas qu’il aille au DIABLE rencunier et politicien sa diffère,c un rencunier.

  • kocc
    25/09/2017 12:47

    SENEGALAIS DEBOUT
    15 Septembre 1957——————-15 Septembre 2017
    Notre perspective est dans l’élan historique que le 15 Septembre 1957, des hommes et des femmes, sénégalais libres, ont initié à Thiès pour la conquête absolue de la souveraineté nationale et de la liberté des nations africaines pour parvenir aux ETATS UNIS D’AFRIQUE
    Pour comprendre la dynamique de création du parti il faut la situer dans le contexte de l’éveil politique ,qui se produit dans les territoires de l’AOF dans le sens d’un refus du colonialisme au Sénégal, le développement du RDA apparenté au Parti communiste français jusqu’en 1950 a été moindre ,que dans d’autres territoires du fait de l’existence d’un jeu politique antérieur notamment avec la SFIO-Cependant , au cours des années 1950 on assiste à une politisation plus nettement « anti-systémique » à travers différentes organisations . le Conseil de la jeunesse du Sénégal (CJS) le Conseil Mondial de la paix (CMP) l’Union des femmes du Sénégal (UFS) ou encore l’Association générale des étudiants de Dakar (AGED) Ainsi , l’origine de la création du PAI on trouve des militants de l’Union démocratique sénégalaise (UDS) affiliée jusqu’alors au RDA ,qui vont refuser la fusion de cette dernière avec le Bloc populaire sénégalais (BPS) au sein de l’union progressiste sénégalaise (UPS) foncièrement associé au colonialisme français
    Remise en cause de l’ordre colonial. L’écho rencontré par le manifeste du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE et la dynamique d’adhésion, qui s’en est suivie ont été très important. La mobilisation emblématique de cette période a été la campagne pour le NON la Communauté en 1958 ou le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE a joué un rôle déterminant aux côtés du Parti du regroupement africain(PRA) de l’Union Générale des Travailleurs d’Afrique noire (UGTAN) du CJS et de l’UGAO
    Le décret de dissolution est signé par le président du Conseil Mamadou Dia dès le lendemain des évènements de St Louis le 1er aout 1959. Le gouvernement n’attendait, qu’un tel prétexte pour mettre fin à l’existence légale d’un parti qui n’avait de cesse de contester la légitimité du régime néocoloniale en place D’autres décrets de dissolution viseront dans les mois suivants d’autres organisations comme l’UGTAN un syndicat, qui avait aussi maintenu une option clairement anticoloniale en opposition avec le parti Etat en gestation Le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE se trouve alors contraint à la clandestinité.

    A la suite des événements de Saint Louis un certain nombre de dirigeants du parti ont été emprisonnés .Le procès, qui se déroule en juillet 1961 est l’occasion d’une mobilisation importante pour le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE qui reflète la dynamique des années antérieures et le relatif soutien populaire dont il bénéficie
    Cependant après avoir connu au début des années 1960 des tendances scissionnistes sur sa droite c’est désormais sur sa gauche ,que la direction du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE va être de plus en plus contestée une scission prochinoise du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE du Parti communiste sénégalais (PCS) avait déjà été proclamée en 1965 par Samba Ndiaye mais n’avait pas entrainé avec lui un nombre significatif de militants Elle va cependant se trouvér renforcée en 1969 par de jeunes militants étudiants du PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE venus du mouvement étudiant en France* notamment Landing Savané En 1972* les maoistes se retrouvent au sein du Mouvement des jeunesses marxistes-léninistes (MJML) et peu après naîtra dans la clandestinité And Jef dirigée par Landing Savané , Mamadou Diop Decroix et Amadou Top. Mais c’est au sein même du parti qu’une fracture majeure va apparaître comme une conséquence à retardement de l’ébullition de Mai 1968. une fraction composée des dirigeants étudiants de l’UDES (notamment MBaye DiacK< et moussa Kane) alliés  quelques syndicalistes (comme Mbaba Guissé ou Bakhao Seck) reprochent à la direction son orientation trop peu révolutionnaire sur le plan des alliances de classes. Cette fraction s'exprime ouvertement lors du IIe congrès de 1972 tenu Thiès et aboutit la création d'une nouvelle organisation la Ligue démocratique en 1974 Toutes ces tendances finiront bientôt dans les mains du pouvoir néocolonial.Ensuite va s'ajouter à cette tendance au fractionnement historique du PAI*quelques années plus tard (en 1976) avec le retour négocié de Majhemout Diop au Sénégal qui accepte au terme d'une négociation avec le président Senghor d'incarner au sein du système du multipartisme limité le courant marxiste-léniniste
    Le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE n’a jamais failli ni renoncé à cette mission fondamentale pour asseoir les paradigmes d’une Afrique libérée des pesanteurs du colonialisme et du néocolonialisme, pensées par nous-même, une Afrique authentique et créatrice, porteuse de tous les éléments qui constituerons les paradigmes de la liberté humaine du 21°siècle Elle ne s’embarrassera pas des ossements idéologiques du 20° siècles pour oeuvrer comme coproducteur et cohéritier du patrimoine intellectuel et culturel de toute l’humanité
    Le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE malgré les vicissitudes nombreuses qu’il a traversées reste la principale force politique contre-hégémonique. Pour tous les partisans du refus de l’indépendance octroyée en 1960 en accord avec les intérêts de l’ancienne puissance coloniale, aujourd’hui néocoloniale, le PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE demeure l’organisation politique de référence
    PARTI AFRICAIN DE L’INDEPENDANCE appelle toutes les femmes et tous les hommes soucieux de la réalisation de notre indépendance totale dans perspective d’une grande UNITE AFRICAINE à se joindre à lui et à soutenir son candidat pour l’élection présidentielle de 2019 Monsieur MAGATTE MBAYE.
    J’aime
    Afficher plus de réactions
    Commenter
    Partager
    5 Vous, Habib Ngom, Songo Matar Ndiaye et 2 autres personnes
    Commentaires
    Parti Africain Independance Senegal
    Votre commentaire…

  • Ndongo
    25/09/2017 12:51

    on fait quoi avec notre KARIM 5* président ?

  • Patriote
    25/09/2017 13:17

    @Ndongo: l’opposition a besoin d’etre reuinis pour pouvoir dégager ce régime dictatorial.

  • zal
    25/09/2017 15:56

    Attention Sonko le vieux est un renard .Ne fais la meme betise que IDY

  • Sannoraw le menteur
    25/09/2017 17:37

    C’est vrais ce que «  »Zal » » a dit. Dite à Mr SONKO de faire doucement!! par ce que tous les regards sont braqué sur lui.
    Il est l’espoir de la nouvelle génération. Les temps du vieux lapin sont révolus. Il est très intelligent et à beaucoup de caractère. même les français l’observe. Et si ce qu’il défend n’est pas de leurs intérêts, ils feront tout leur possible pour lui barrer la route. A tous ses proches transmettez le le message

  • Papiton
    26/09/2017 09:40

    Ce serait une grave erreur politique pour tous les deux. Sonko a toujours dit qu’il aspire à faire une politique autrement et cette rupture ne peut se faire avec Wade. Et pour ce dernier , il n’a point d’intérêt à s’associer avec un profane comme Sonko.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL