Annonces
Annonces
» » » » » » Naufrage du « Joola » 15 ans après: « Nous...

Naufrage du « Joola » 15 ans après: « Nous n’avons pas le droit d’oublier », selon…

L’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye a aussi montré toute sa sympathie vis à vis de toutes les familles qui ont souffert et « qui continuent à souffrir« . Son représentant a porté sa parole lors de la cérémonie de commémoration des naufragés du bateau le « Joola », ce mardi.

« L’archevêque de Dakar est en communion de prières avec nous, avec vous. Pour faire la volonté de Dieu, il faut la connaitre, il faut être à l’écoute de Dieu, pour faire la volonté de Dieu, il faut comprendre que notre Dieu, quand je dis notre Dieu c’est autant le Dieu des chrétiens, le Dieu des musulmans… et pas en Dieu de la mort, mais en Dieu de la vie. Tous ceux là qui promeuvent la vie sont en train d’accomplir sa propre volonté« , confie-t-il au micro de Senego.

Ainsi, après 15 ans, il considère que « nous n’avons pas le droit d’oublier« . Au contraire, « nous devons apprendre à vivre » car, selon le représentant de l’archevêque de Dakar c’est une leçon « pour nous« , « pour notre pays et pour toute l’humanité« .

Et de poursuivre: « Dans la voiture, ce matin, en venant ici, j’ai entendu quelqu’un dire à la radio: au Sénégal, à chaque fois qu’il se passe quelque chose on dit que c’est la volonté Divine. Qu’on se dise la vérité, c’est tout à fait le contraire, c’est notre volonté à nous. Pourquoi? Parce que nous sommes cupides, parce que nous sommes pressés, parce que nous aimons les raccourcis, parce que nous aimons nous enrichir du jour au lendemain, parce que nous ne pensons qu’à nous, qu’à notre famille au détriment des autres. Nous n’avons pas le droit d’oublier« , rappelle-t-il.

 

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL