Annonces
Annonces
» » » » Mb Gningue utilisait son arrière boutique pour...

Mb Gningue utilisait son arrière boutique pour violer une mineure de 13 ans

2017-03-20T09:48:01+00:000 Partages

C’est à la cité Safco (Keur Massar) que les choses se ont passées, la fille M.D.T est victime de plusieurs viols répétés sous la menace d’une arme blanche par un boutiquier du quartier qui lui a offert une piéce de 250 francs Cfa pour tenter de monnayer son silence. Le présumé coupable est à la maison d’arrêt et attend d’être fixé sur son sort.

La fille etait venue dans la boutique pour effectuer des achats lorsqu’elle a été interpellée par le boutiquier Mb Gningue, il l’a convaincue à venir le rejoindre derrière le comptoir et lui a proposé une partie de plaisir charnel. L’adolescente refuse et tente de sortir, mais Gningue la menace avec un couteau et l’amène derrière le comptoir pour satisfaire son libido.

Emporté par son plaisir, il continue à traquer la fille et l’intercepte à deux reprises, malheureusement, la tante de la fille constate que sa nièce tarde a revenir suite à une commission. A son retour, elle la harcèle de question, et se réalise que la gamine était chez le boutiquier. Elle craque et raconte que c’est la troisième fois qu’elle entretient des rapports avec le boutiquier qui le menaçait et a tenté d’acheter son silence avec une pièce de 250 francs Cfa.

Ce pendant, le présumé violeur nie et évoque la thèse d’un complot ourdi contre lui, en vue de jeter en pâture à ses deux épouses, qui se relayent dans la boutique pour y passer la nuit.

Malgré ces expiations, il a été déferré au parquet de Rufisque par la police de Jaxaay, rapporte le journal Les Echos

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • rado
    20/03/2017 11:41

    Il n’y que ça dans nos quartiers !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces