Annonces
Annonces
» » » » » » Mauritanie : une partie de l’opposition...

Mauritanie : une partie de l’opposition boycotte le référendum

2017-08-05T11:08:27+00:0051 Partages

Le projet de révision de la Constitution, élaboré en septembre-octobre, prévoit notamment une suppression du Sénat et une modification du drapeau national, nous apprend Le monde.

Les Mauritaniens ont commencé samedi 5 août à se prononcer par référendum sur une révision de la Constitution prévoyant notamment la suppression du Sénat et qui a été dénoncée par les principaux partis de l’opposition, lesquels appellent au boycott.

Après une campagne houleuse, émaillée de tensions voire de violences lors de manifestations de l’opposition, les bureaux de vote ont comme prévu ouvert à 7 heures, heure locale (9 heures, heure de Paris). Les résultats du scrutin dans ce vaste pays en grande partie désertique limitrophe du Sénégal, du Mali, de l’Algérie et du Sahara occidental sont attendus en début de semaine prochaine.

Pendant la campagne, l’opposition dite « radicale » a crié au « coup de force » du président Mohamed Ould Abdel Aziz, 60 ans, qu’elle soupçonne de vouloir créer un précédent qui pourrait faciliter à terme la suppression de la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels. Un des enjeux sera le taux de participation parmi les inscrits, au nom de quelque 1,4 million.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL