Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » Les financements en banlieue et...

Les financements en banlieue et l’opposition en errance, Par Moustapha CISSE*

2017-03-08T15:52:16+00:0092 Partages

Ce samedi 25 février restera gravé dans les mémoires des Thiaroyois puis qu’elle marque la visite du  ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Mame Mbaye Niang qui s’emploie  à traduire en actes, la vision de Monsieur le Président Macky Sall en matière de politique de jeunesse. Les 500 millions de financements qui ont été accordés aux jeunes du département de Pikine pour leur permettre de mener des activités participent de leur épanouissement.

A Thiaroye-Gare, pas moins de 60 jeunes ont eu leur part des financements. Il a posé des actes pour la jeunesse du Sénégal sans distinction d’appartenance politique. Les actions qu’il a menées pour l’épanouissement des jeunes du Sénégal ont été nombreuses et pertinentes. C’est ce qui nous a amené à jouer notre partition dans l’amélioration des conditions de vie des populations par l’octroi de jeux de maillots et de ballons à 16 associations sportives et culturelles (Asc) de la commune mais également l’octroi d’une subvention de 500 mille francs dans les calebasses de l’émergence initiées par les femmes.

Nous avons fait le serment de nous investir pour que le Président Macky Sall puisse disposer d’une majorité confortable a même de lui permettre de réaliser les nobles ambitions pour le Sénégal. Pour ce faire, il est nécessaire que la majorité des Sénégalais votent pour la liste de la coalition Bennoo Bokk Yaakar. La condition sine qua non pour la concrétisation de ce postulat est l’inscription du maximum d’électeurs sur les listes électorales. Ce à quoi nous nous attelons depuis belle lurette pour qu’au soir du 30 juillet prochain, Thiaroye-Gare puisse obtenir le meilleur résultat sur l’ensemble du territoire national.

Le compagnonnage noué avec le Parti socialiste augure des lendemains enchanteurs et donne des raisons d’espérer. Il ne faudrait pas, toutefois qu’on dorme sur nos lauriers car la victoire ne nous sera pas offerte sur un plateau d’argent. Dans un pays où il est plus facile de détruire que de construire et où faute d’un projet de société intelligible l’opposition a tendance à faire dans la manipulation, la calomnie, le mensonge et la délation, il faut se préparer au combat. Mais y a-t-il vraiment de quoi avoir si l’on se fie au niveau de développement et d’émergence atteint par le Sénégal grâce à l’entregent, au dynamisme et la vision clairvoyante et futuriste du Président Macky Sall qui a su en un temps record créer les conditions d’une émergence à visage humain ? Manifestement non ! Mais la vigilance, la rigueur et l’occupation systématique du terrain doit être de rigueur pour vulgariser les réalisations et ambitions du Président Macky Sall pour le Sénégal. Une telle stratégie serait de nature à faire vouer à l’échec les velléités de l’opposition désemparée et ridicule.

De tout temps et dans tous les domaines qui rythment la vie de notre pays, Thiaroye-Gare à eu à produire des talents et des intellectuels de renom qui à travers leur savoir-faire ont eu à valoir à la nation bien des satisfactions. Aujourd’hui plus qu’hier notre localité est le d’une vaillante et valeureuse jeunesse. Si elle est mise dans des conditions optimales de réussite, elle pourrait encore soulever des montagnes. Est-ce la raison pour laquelle, nous plaidons pour que les jeunes de Thiaroye-Gare puissent disposer, dans l’enceinte du camp militaire, d’un stade qui aura l’avantage de permettre à l’équipe du stade de Thiaroye-Gare de recevoir chez elle mais aussi la tenue du championnat national populaire sur le territoire communal.

Nous préconisons aussi le recrutement des jeunes de la commune pour les travaux inhérents à l’avènement du train express régional mais aussi qu’il soit accordé aux jeunes qui ont les compétences requises de faire partie des agents de sécurité de proximité (Asp) qui seront incessamment recrutés. Pour l’amélioration du cadre de vie des populations de Thiaroye-Gare, nous réclamons la réfection de la route secondaire qui traverse le camp mais aussi et surtout la route départementale 103 qui permettra de mettre fin au calvaire des populations et de désengorger la route Tally Diallo.

*Coordonnateur de l’Apr/Thiroye-Gare

chargé de mission à la Présidence de la République 

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • leila
    08/03/2017 16:39

    macha allah

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces