Annonces
Annonces
» » » » » Insolite : L’imam harcèle son voisin et sa...

Insolite : L’imam harcèle son voisin et sa famille pilonne le sexe du courtier

2017-03-13T10:36:58+00:0021 Partages

Un affaire de litige foncier a viré à un scandale au quartier des Almadies. L’imam, chef de quartier, Mouhamadou Lamine Diagne, âgé d’une soixantaine, est accusé de coups et blessures volontaires sur son voisin Djiby Guèye et sur le courtier Moustapha Ndour.

En 2012, le sieur Mouhamadou Lamine Diagne, un sexagénaire a vendu à Djiby Guèye un appartement devant un notaire pour un montant de 26 millions de francs CFA. Mais les problèmes ont commencé après son déménagement, car selon Djiby Guèye , M. Diagne a voulu désister de la vente ,ce qu’il a refusé. « Et depuis lors c’est la guerre. Il est assez fréquent que mes hôtes soient humiliés et invectivés par M.Diagne et sa famille. C’est ce qui s’est passé le 20 octobre 2016« , a affirmé M. Guèye aux enquêteurs de Dieuppeul.

Selon lui, les faits se sont déroulés vers 20h30, lorsque Moustapha Ndour se rendait chez le coiffeur d’en face, il a trouvé l’imam sur place. Ce dernier l’a menacé, au motif que c’est lui qui amenait des femmes dans l’appartement du sieur Guèye comme une maison de passe. C’est ainsi que la dispute a commencé à chauffer, et aussitôt la femme et la fille du chef de quartier ont commencé à injurier le courtier. Et finalement, le père de famille s’est rejoint à la bagarre en boxant le sieur Ndour qui a aussi reçu des coups de raclette de la part de la fille du sexagénaire. Et comme cela ne suffisait pas, dit-il, quelqu’un a utilisé un gros caillou pour pilonner son sexe. Et Djibril Guèye dont le seul tort est d’être intervenu pour calmer les esprits, a également été injurié et taxé de « goor-jigeen ».

Devant le procureur, l’imam a avoué qu’il n’était pas en odeur de sainteté avec Djibril Guèye, suite à un problème découlant de l’appartement qu’il occupe au rez de chaussée de son immeuble. Il a été jugé devant le tribunal des flagrants délits, et le procureur a retenu sa culpabilité en requérant contre lui une peine de 6 mois ferme, là où le courtier lui réclame un dédommagement de 3 millions de francs Cfa. Le délibéré de cette affaire sera connu ce 14 mars renseigne le journal VoxPop.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL