Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » » » » » » » » Drame de Demba Diop – Djamil Faye:...

Drame de Demba Diop – Djamil Faye: « Pourquoi on ne se donne pas les moyens d’apprendre de nos erreurs? »

2017-07-17T23:49:15+00:0089 Partages
Annonces

Le président du GFC , Djamil Faye, dans un message audio, a adressé un message, présentant ses condoléances les plus attristées, aux familles des victimes, au Stade de Mbour, à la famille du football et au peuple sénégalais. 

Djamil Faye estime qu’il avait refusé d’accorder une interview aux journalistes par respect aux morts et laisser la place à la Ligue Pro et à la fédération sénégalaise de football plus habilités en ce moment. « Mon club dans un passé récent a connu ce genre de drame et je sais que ce n’est pas facile à surmonter. Aujourd’hui, avec le recul et meurtri, je prends la parole, non pas pour tirer sur l’ambulance, mais pour exprimer mes regrets et faire une contribution à un débat qui doit rester véridique pour qu’ensemble, nous trouvions les solutions pour que ce genre de situation ne se reproduise plus jamais. Et surtout que nous apprenions enfin de nos erreurs. Il est facile aujourd’hui de faire le procès du football. Mais le football tout seul ne peut être responsable de ce qui s’est passé. 

Ce qui s’est passé ce samedi est à l’image de notre société. Une société de plus en plus violente et en perte constante de valeur. Cela ne choque plus personne de voir un chauffeur traverser une ligne continue. Cela ne choque plus personne de voir un homme martyriser sa femme devant ses enfants. Cela ne choque plus personne des violences verbales à la radio ou à la télévision. C’est tout simplement nos actes quotidiens qui sont transférés dans les stades les weekends, et en toute impunité. Violence sur les arbitres, violences entre supporters, violences sur les dirigeants, violences tout court. 

Pourquoi sommes nous toujours dans la réaction et jamais dans l’anticipation? Le laxisme mène toujours à des catastrophes. Le manque de courage de nos leaders, de nos dirigeants joue un rôle central dans ces catastrophes. la catastrophe du Joola, n’a visiblement servi à rien, la catastrophe du match Sénégal -Côte d’ivoire évitée de justesse n’a servie aussi à rien, les incidents à Caroline de Faye à Mbour lors du match de National 2 entre Thiossane et Assur n’on non plus servi à rien.  Nous avons aussi oublié ce match en 2015 entre GFC et Pikine où Ibrahima Gningue a perdu la vie ». 

Djamil Faye rappelle que le ministre des Sports Matar Bâ avait déclaré le soir même qu’une enquête sera ouverte, de même que le président de la Fsf. Aucun rapport n’a été vu ou lu selon Djamil Faye. « Deux ans après, rien n’a été fait, la commission d’enquête n’est jamais venue à Guédiawaye pour nous entendre et je suppose que c’est pareil du côté de Pikine qui était l’organisateur du match. 

Dans la foulée, le président du Gfc se pose plusieurs questions car il estime qu’il y a eu homicide involontaire et blessures involontaires.

« Nous avons fermé les yeux depuis des années. Regardons la réalité en face. Il faut que le chargé de l’organisation de ce match soit entendu, la police, qu’on nous dise combien de policiers devaient être présents, le nombre de spectateurs au stade. Que le Président de la République aille au bout avec une enquête qui aboutira, qu’on ne protège personne », conclut-il.

 

Articles connexes

3 commentaires

  • fii
    18/07/2017 00:07

    noopil vs avez cherché le casa sport pour commette ces mêmes heureres

  • Meth
    18/07/2017 00:11

    V raiment Mr.Djamil a tout dit y’a bcoup de chose ki passe dans notre Cher pays et s’en aboutira a rien

  • mbaye
    18/07/2017 00:29

    pour moi on fait médecin après la mort pour prendre des mesures notre principal problème est le manque de suivi et la négligence humaine mais aussi le manque d’éducation pour certains

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL