Annonces
Annonces
» » » Développement durable : L’UDB et Dp World...

Développement durable : L’UDB et Dp World plantent 5.000 arbres

Des agents très motivés et enthousiastes ont planté des arbustes pour promouvoir l’environnement et améliorer le cadre de vie à Bambey. C’était le 25 juillet dernier, lors d’une journée consacrée à l’arbre.

Accueillis chaleureusement par le recteur et ses collaborateurs, sous un soleil de plomb, les partenaires de Dp World, casquettes bien visées sur les têtes, arborant des t-shirts aux effigies de leurs services respectifs, des managers, chefs de services, directeurs, étudiants, enseignants de l’Université Alioune Diop de Bambey (Uadb) se sont donnés à cœur joie dans une activité citoyenne de haute portée écologique : la plantation d’arbustes. Une activité initiée par l’Uadb et Dp World Dakar, des partenaires qui travaillent en étroite collaboration dans l’employabilité des jeunes. Mais, cette fois-ci, la synergie est environnementale.

Les deux établissements ont ainsi relevé le défi fixé consistant à planter 5.000 plants dans l’enceinte de l’université, à la mairie, à la préfecture et au Centre d’enseignement technique féminin de Bambey. Un pari réussi. Dans un vaste périmètre, chauffeurs, creuseurs de trous, arroseurs, techniciens des espaces verts, agents portuaires et délégués ont tous bravé la chaleur pour contribuer à la biodiversité et améliorer le cadre de vie.

Selon M. Koné du département technique, « cette activité est magnifique, car il y a un brassage, un raffermissement, une expérience, du travail ».
Mame Yacine Diop Seck, responsable du développement durable de Dp World Dakar, trouve, que le choix de Bambey s’explique par un partenariat qui commence à durer et qui les réconforte. « Car après le forum de l’emploi organisé par cette université, auquel nous participons avec la section Maenuc et la cellule université entreprise, nous pérennisons des activités pour le meilleur de nos deux structures », informe-t-elle.

Le directeur de l’environnement de l’Uadb, Sidi Camara, abonde dans le même sens. « A travers l’aménagement d’espaces verts, la gestion des déchets, entre autres aspects écologiques et énergiques, nous cherchons à opérer des ruptures comportementales », relève-t-il.

Avec le Soleil.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *