Annonces
Annonces
» » » » » » » » » » » Ce que concocte Macky Sall, la Task Force de BBY,...

Ce que concocte Macky Sall, la Task Force de BBY, le Procureur pioche dans le groupe « Xaley beug Lou Baakh ». Le point de l’actu de ce vendredi sur Senego

2017-06-02T08:00:04+00:0054 Partages

Macky Sall, projection 2019: les choix opérés par le président de la République, dans le cadre des investitures pour les élections législatives, annoncent un grand bouleversement politique avec des changements qui n’épargneront pas l’attelage gouvernemental, certaines structures clefs de l’Etat et certaines directions, selon l’Enquête. Beaucoup de choses vont changer au lendemain de ces joutes électorales, les dernières avant la présidentielle de 2019. Des chamboulements qui ne vont épargner ni le gouvernement ni les directions générales de sociétés nationales et autres postes de responsabilité.

Le Grand Serigne, Farba Ngom et Cissé Lô cooptés par Macky Sall: Libération tient que Abdoulaye Makhtar Diop, Grand Serigne de Dakar fait partie de la liste nationale de Benno Bok Yaakar. Figurent aussi deux (2) proches du président de la République dont Farba Ngom, élément clé du dispositif présidentiel, ainsi que Moustapha Cissé Lô. Abdou Mbow, responsable Apr de Thiès fait partie de la liste.

 

Le Procureur dans les réseaux: Serigne Bassirou Guèye a choisi la direction que va prendre l’affaire du photomontage sur le président de la République qui a fait scandale sur WhatsApp. Il a produit un réquisitoire ce jeudi introductif par lequel il a demandé au Doyen des Juges de mettre le dossier en instruction. Les quatre (4) mis en cause déjà entre les mains de la justice dans le cadre de l’enquête en cours, après un deuxième retour de parquet, sont repartis du commissariat central ce jeudi. Le Procureur ne veut rien d’autre qu’un mandat de dépôt pour la journaliste Oulèye Mané et ses trois compagnons. Sans occulter la chasse ouverte au groupe »Xaley beug lou bakh » sur WatsApp.

Annonces
Annonces

7 commentaires

  • Attention
    02/06/2017 11:29

    Attention, ce cas ne mérite point un mandat de dépôt. On continue encore à mettre en mal le Président avec le peuple. Kou djitou khatie Baola. La génération d’aujourd’hui de SMARTPHONE tient à sa liberté même au sein de leur propre famille. Toucher à leurs applications comme Facebook, Whatsapp…. c’est comme si tu veux leur ôter leur vie ou un compagnon inséparable. Cette génération à l’âge de voter et capacité nuisance….

  • peulbi
    02/06/2017 11:40

    il est préférable d’être seul que d’être mal accompagné.

  • tafa
    02/06/2017 13:21

    Que ces jeunes soient de potentiels électeurs ne leur donne pas le droit de faire ce que NOTRE morale condamne.Personne n’est contre ces réseaux sociaux mais il y a des limites.Personne ne doit cautionner les écarts de langage des jeunes.Ce qui est valable en Europe au plan moral ne l’est pas au Sénégal.Vouloir le suffrage des jeunes ne doit pas pousser les autorités à les caresser dans le sens des poils.C’est pourquoi de nos jours les élèves n’ont plus de respect pour les éducateurs nos parents défient l’autorité publique à la face du monde devant les caméras.Chacun fait ce que bon lui semble.Allez au rond point de Liberté 6 à partir de 17h ou à Castor sur l’avenue Bourguiba.INDISCIPLINE TOTALE

  • wakh deug
    02/06/2017 13:32

    bien dit tafa

  • saneadama
    02/06/2017 15:46

    je me réfère a Tafa qui a Fait un cours magistral de morale

  • ouz
    02/06/2017 17:25

    Lauteur du photomontage devait mettre sa mere ou son pere a la place du president ca nallait pas atterrir au tribunal.

  • sall
    02/06/2017 19:25

    je crois que un dépôt de mandat c’est juste pour l’éduquer mais pas pour autre chose mais aussi de donner un exemple pour ceux qui restent. Le président c’est le nôtre, nous devons lui avec un grand respect et de fierté parce que il est là pour nous. Merci à tous.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL