Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » » » Des brebis, chèvres et foyers améliorés à des...

Des brebis, chèvres et foyers améliorés à des ménages vulnérables de Fatick

2017-03-15T20:12:51+00:0016 Partages

L’antenne régionale du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS) a remis à Fatick, 100 brebis, 21 chèvres et des foyers améliorés aux ménages vulnérables de six communes de la région.

Les brebis et chèvres ont été remises à six communes enrôlées par le programme au niveau de la région, a dit Mamadou Camara, le chef d’antenne du P2RS au terme de la cérémonie, , a constaté l’agence de presse sénégalaise.

Les neuf communes prioritaires du programme 2016-2017 sont Mbar, Colobane, Diossong, Niassène, Djilor, Dionewar, Mbellacadio, Niakhar, Fimela.

Mamadou Camara a expliqué qu’à travers ce don, le P2RS apporte ainsi sa contribution au programme d’autosuffisance en moutons de Tabaski, mais aussi accompagne les ménages vulnérables. Ces stratégies « vont permettre de saturer ces zones en moutons et d’améliorer les revenus des populations, particulièrement des femmes et des jeunes’’, a estimé le chef d’antenne régionale du P2RS.

Le Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel envisage également d’élargir son intervention à d’autres communes de la région. « Plus de 50% des bénéficiaires’’ de ce programme sont également enrôlés par les bourses de sécurité familiale, a souligné Mamadou Camara. Il indique que toutes ces actions entrent en parfaite « ligne dans la convergence des moyens de subsistance des populations’’.

« Un ménage qui dispose d’une bourse familiale de 25 mille francs par mois, des brebis, des chèvres et foyers améliorés va renforcer ses capacités de résister aux chocs climatiques’’, a-t-il déclaré.

Outre la remise des animaux, le P2RS a également distribué 100 foyers améliorés en collaboration avec le Service des eaux et forêt. Le chef d’antenne du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS) précise que « ces foyers rentrent dans le cadre de la préservation des ressources naturelles, pour éviter les coupes de bois au niveau des forêts’’.

La cérémonie de remise de bétail a été suivie par la réception provisoire des locaux du P2RS, logés à la Direction du développement rural (DRDR) de Fatick. L’infrastructure a été financée par la Banque africaine de développement (BAD), à hauteur de 19, 5 millions francs CFA.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL