Annonces
Annonces
» » » » » » Bocar Samba Dièye ne « riz » plus, la Cbao a...

Bocar Samba Dièye ne « riz » plus, la Cbao a saisi 03 de ses maisons

2017-06-07T10:32:35+00:00107 Partages

En conflit avec la banque Cbao Groupe Attijariwafa Bank, Bocar Samba Dièye ne « riz » plus. Cette dernière, selon Le Quotidien, lui reproche de n’avoir pas honoré une créance de 6 milliards de francs Cfa. Elle a d’ailleurs saisi trois de ses maisons qu’elle a fini de vendre. Mais le milliardaire, qui n’est pas allé dans la confrontation par le dos de la cuillère, a introduit, par le biais de ses conseils, une procédure de référer sur difficulté. Il fera face au Tribunal le 09 juin 2017.

Selon la source, tout est parti de la décision rendue par le Tribunal de grande instance de Dakar ordonnant le 23 avril 2017, son expulsion de ses demeures après les mesures conservatoires prises le 22 février 2017.  Ainsi, Bocar Samba Dièye qui estime que la Cbao a allégué une créance qui n’existe que dans l’imagination fertile de ses dirigeants, a attaqué la décision devant la Cour d’appel. Mais le Tribunal de grande instance de Dakar a ordonné son expulsion au motif que les pièces produites au dossier de la Cbao, à savoir le procès verbal d’adjudication et les états des droits réels du 28 novembre 2016 confèrent la propriété de ces biens au Groupe Attijariwafa Bank. .

Selon les mêmes sources qui a recoupé l’information auprès des proches de Bocar Samba Diéye, le milliardaire a déjà payé ses dettes et malgré cela, la banque poursuit toujours l’importateur de riz réclamant 6 milliards.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • raate
    07/06/2017 12:05

    Yeureume lène pabi,

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL