Annonces
Annonces
» » » » » Adebayor:  » Si vous me demandez qui je veux...

Adebayor:  » Si vous me demandez qui je veux voir remporter la LDC, je répondrais … « 

Deuxième du championnat turc la saison passée, Başakşehir fait ses premiers pas en UEFA Europa League, mais peut compter sur l’expérimenté Emmanuel Adebayor, ancien joueur des FC Metz et AS Monaco, pour tenter de s’extirper d’un Groupe C qui comprend également Braga, Ludogorets et Hoffenheim.

L’attaquant, arrivé en Turquie en janvier 2017, parle de son nouveau défi et évoque quelques souvenirs au cours d’une interview accordée en exclusivité à UEFA.com.

Pour terminer, nous voudrions revenir quelques années en arrière, et évoquer le match que vous avez disputé avec le Real Madrid contre Tottenham en UEFA Champions League. Vous aviez marqué dès la quatrième minute de jeu. Vous vous en souvenez ?

Oui, je me souviens évidemment de ce match. Si je me souviens bien, j’ai marqué sur corner. Tiré par Ángel di María depuis la gauche si je me rappelle bien.

Pour tout vous dire, ce n’était pas un but facile. Je voulais prendre le ballon de la tête et permettre à un de mes coéquipiers – Cristiano Ronaldo, Mesur Özil ou Sami Khedira – de le mettre au fond, mais j’ai eu la chance de le mettre moi-même.

Quand tu joues un quart de finale d’UEFA Champions League au Santiago Bernabéu et que tu as la chance de mener rapidement au score, tu sais que le temps va sembler très long à ton adversaire.

Au cours de ce match, vous avez été remplacé à la 74e minute et avez eu droit à une standing ovation. Vous vous souvenez de ce que vous avez ressenti ?

Oui, c’était une très belle sensation. On ne parle pas d’un stade avec 13 ou 14 000 fans. Ce club peut compter sur 80, 90 voire 95 000 supporters. Et quand tu sais que ces 95 000 t’applaudissent toi, te félicitent, c’est une belle sensation.

C’était d’autant plus particulier pour moi. Vous ne pouvez pas imaginer ce que ça a donné dans mon pays. Là-bas, la moitié du pays est pour le Real, l’autre pour Barcelone donc c’était une soirée très spéciale pour moi. Impossible de compter le nombre d’appels que j’ai reçu après ce match.

Ce le genre de choses qui rend Madrid si important pour moi aujourd’hui. Si vous me demandez qui va remporter la Champions League, qui je veux voir remporter le trophée, je répondrais le Real sans hésiter. Il fait partie de moi et j’aime ce club.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces