Trafic de médicaments à Touba: Dr Mohamed Daha Bâ fait de graves révélations
PUBLICITÉ

Trafic de médicaments à Touba: Dr Mohamed Daha Bâ fait de graves révélations

La vente illicite de faux médicaments dans la ville de Touba a eu des conséquences néfastes sur la santé de la population. En effet, selon le Dr Mohamed Daha Ba, néphrologue au Centre d’Hémodialyse de Touba, les cas de malades souffrant de pathologies rénales ont doublé durant ces trois dernières années.

« Depuis maintenant trois ans, il y a un fort taux d’insuffisance rénale. En 2016, il y avait 300 malades suivis pour une pathologie rénale. En 2017, on est à plus de 700, parmi qui, plus de 260 en attente de dialyse. Lorsqu’on faisait une enquête sur ces 700 malades, 90% ont eu recours à des médicaments de rue ou traditionnels », a révélé Dr Mohamed Daha Ba dans le journal L’Obs.

Selon lui, « les 70% des malades ont acheté un médicament dans les dépôts« . Le néphrologue au Centre d’hémodialyse de l’hôpital Matlaboul Fawzaini de Touba estime qu’il y a une corrélation entre la prise de médicament et l’insuffisance rénale. A l’en croire, le problème de Touba réside sur le fait que les populations refusent d’aller se faire consulter dans les hôpitaux, elles font recours à l’automédication et investissent les dépôts pour se procurer un médicament prescrit par un médecin .

Répondre à Faye Bretagne Annuler la réponse

23
PUBLICITÉ

3 commentaire

  1. Faye Bretagne

    Tu entend pas le procureur de la république parler des choses sérieuses jamais apart lècher le cul de son chef salaud

  2. Diambar

    Doyna war tant que kou def sa ndiombe daw touba.sa se repetrra tjr.

  3. Deug

    Un État dans un État et hors la loi.Décidément ,ces féodaux nous coûtent trop cher.Que voulez vous,nos dirigeants sont des lâches.

Répondre à Faye Bretagne Annuler la réponse