PUBLICITÉ

Tapha Guèye et Cie persistent et signent: « Le CNG doit céder la place »

Cng, Lutte, Moustapha Guèye
Tapha Guèye et Cie persistent et signent: « Le CNG doit céder la place »

Le collectif des lutteurs pour le départ du cng faisait face à la presse cet après midi. Encore une fois il a été question du départ imminent de l’instance dirigeante de la lutte Sénégalaise.

Selon Moustapha Guèye: « en France une licence pour un sportif (Karaté, boxe et autre) coûte 2 euros au moment où il est vendu à 15 euros au Sénégal. Aussi poursuit-il, « pour déposer un recours, le lutteur paye 25.000 FCFA ».

Sanction pécuniaire

« Aucun lutteur n’a jamais bénéficié d’une assurance alors qu’on lui coupe 1% pour chaque combat. Chaque sanction vaut 15% du reliquat du lutteur », se désole l’ex Tigre de Fass.

« Pour organiser un combat, le promoteur doit obligatoirement donner une caution de trois millions non discutables.  S’y ajoute que la retraite à 45 ans fixée par Alioune Sarr et Cie est injustifiée, car ailleurs le sportif arrête sa carrière quand il le veut et quand il le sent », déplore Moustapha Guèye.

 

Annonces
Annonces

(2) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
perso

Pas digne d’un journaliste l’écriture de cet article. Bref.
J’ai jamais vue une licence a 2 euros quelque soit le sport pratiqué.

Birame Ndoye

ALIOUNE SARR ET THIERNO KA N’ONT AUCUNE DIGNITÉ.
PARTEZ.
VOUS AVEZ FAIT VOTRE TEMPS.

Publier un commentaire