PUBLICITÉ

Sexualité – Après avoir légalisée l’homosexualité, l’Inde ouvre la porte à l’adultère…

La cour suprême indienne, après avoir dépénalisée l’homosexualité en début septembre, vient de faire un nouveau revirement en légalisant cette fois-ci l’adultère.

Dans ce pays d’Asie du Sud, l’adultère était passible d’une peine de prison. Un article de loi datant de l’époque coloniale britannique permettait d’infliger jusqu’à cinq ans de prison à tout homme ayant eu des relations sexuelles avec une femme mariée sans le consentement du mari de cette dernière.

Ainsi, le mari pouvait poursuivre l’homme qui a eu des relations sexuelles avec sa femme, même si cette dernière était consentante. Toutefois, une femme ne pouvait pas prétendre au même droit. Il était impossible pour elle de poursuivre son mari ou la personne avec qui il avait eu des relations extraconjugales.

Au lieu d’étendre ce droit à la femme de poursuivre son mari ou la personne avec qui il avait eu des relations extraconjugales, la Cour suprême a raisonné autrement. Elle a donc dépénalisé  jeudi  27 août  l’adultère, jugeant la loi discriminatoire envers les femmes.

Toutefois, les juges ont considérés que l’adultère constituait un motif légitime de divorce, mais que les relations extraconjugales relevaient des affaires privées entre adultes, donc ne sont plus réprimées.

homosexualitéinde
Commentaires (2)
Publier un commentaire
  • deug

    Pays de merdre

  • kaw kaw

    Pays de tembreme

    Heeeuuuuuu

PUBLICITÉ