Sénégal, une nouvelle pratique : condamner avant de juger ! (Par Abdou Sané*)

A peine annoncé, le livre du président Ousmane Sonko (SOLUTIONS) fait  l’objet de critiques négatives de la part d’individus sortis du néant.

Une telle attitude laisse apparaître un sentiment de  Jalousie, de haine viscérale, mais surtout de manque de probité intellectuelle de la part de ces mafieux  individus en quête de notoriété.

L’histoire retiendra que c’est sous Macky Sall que l’on condamne avant de juger : à titre illustratif les cas de Karim Wade, Khalifa Ababacar Sall, Barthélémy Dias et tant d’autres anonymes.

Et c’est dans cette logique de perversion intellectuelle que  de prétendus analystes, tout en reconnaissant n’avoir pas encore lu ce livre,  tentent désespérément de jeter le discrédit sur cette production, qui du reste demeure une innovation dans notre vie politique.

Le peuple souverain convié à la rencontre du dimanche 16 Septembre à la place de l’Obélisque(Dakar) pour débattre du contenu et de la portée de ce document  appréciera et en tirera toutes les conséquences au soir du 24 Février 2019.

Toutes nos félicitations et encouragements au président Ousmane Sonko dont le mérite est d’avoir su insuffler une nouvelle approche et une nouvelle démarche dans la relation entre le leader politique et son peuple. L’ère de la vraie rupture a sonné ! Il faut s’y adapter au lieu de répondre  par le chauvinisme !

Abdou Sané* :  Ancien député

Email : abdousanegnanthio@gmail.com

À lire aussi
Pétrole:"Aliou SALL persiste dans son jeu théâtral", dit B Diop (Senego Tv)
Abdou Sané Condamner Avant De Juger

(3) commentaires

Tafsir Bala Seck

Yaw ya nafekh

Ouro Sidy@Yahoo.com

Qui est se clown va te faire voir

Salamata

Nianthio Bien dit.

Publier un commentaire