PUBLICITÉ
habib - Port du voile à l'ISJA : Habib Niang se félicite du consensus

Port du voile à l’ISJA : Habib Niang se félicite du consensus

Le président du mouvement « And Suxali Sénégal » a réagi suite au dénouement de l’affaire de l’interdiction du port du voile à l’école Sainte Jeanne d’Arc où 22 filles voilées avaient été privées de classe. Habib Niang a félicité les autorités du pays qui ont su gérer cette situation pour le moins sensible. Étant candidat à la mairie de la zone nord de Thiès, il compte annoncer les couleurs lors du lancement officiel du réseau des femmes de son mouvement.

Motif de satisfaction

Tout est bien qui finit bien, a dit le président du mouvement « And Suxali Sénégal » après la rencontre entre le ministre de l’Éducation nationale et la direction de l’Institution Sainte Jeanne d’Arc. Une concertation qui a abouti finalement à un accord après que les autorités de l’établissement ont fait des concessions pour permettre aux 22 jeunes filles de regagner leurs classes le jeudi 19 septembre prochain. Selon Habib Niang,  » le Sénégal ne mérite pas ces genres de confusions autour de ce règlement intérieur pré établi, pouvant naïvement remettre en cause les bons rapports qui unissent musulmans et chrétiens dans notre pays ».

Chapeau au Président Macky Sall

Le leader du mouvement « And Suxali Sénégal » et candidat à la mairie de la zone nord de Thiès a tenu également à féliciter le président de la République pour sa discrétion dans le règlement de ce problème. En outre, il a encouragé la classe politique à poursuivre le dialogue afin d’arriver à des décisions consensuelles fortes. Notamment sur le statut du chef de l’opposition et le financement des partis politiques qui font l’actualité présentement.

Le développement communautaire inclusif

En prélude au lancement officiel du réseau des femmes du mouvement « And Suxali Sénégal », prévu le 14 septembre prochain, les activités de mobilisation se multiplient à Thiès sous fond de développement social en direction des populations. Rien que pour la fête de Tamkharite ou Achoura, tous les groupements ont reçu leurs lots de denrées pour l’allègement des dépenses liées à la célébration de cette fête qui marque le début de l’année musulmane. Habib Niang se dit préoccupé par l’amélioration des conditions de vie des populations de sa commune. C’est pourquoi, « j’ai opté pour une politique de développement axée sur une démarche de proximité me permettant de partager le quotidien des populations de la zone nord », a-t-il dit.

Habib Mouvement
Annonces

(4) commentaires

El Hadji Thiam

Chapeau a macky Sall pour quoi il a fait quoi salaud au lieu de réglé le problème depuis. il laise jusqu’à les sénégalais sont debout pour faire face à cette problème il commence à agir merde il es l’as pour défendre l’intérêt des français chien

Lucien

Je suis sans voie quand je vois Alioune tine est beaucoup d’autres dire que les négociations été dur ,je ne fais que rire,comment peut on négocier avec la pression de l’Etat, le Sénégalais ne dit jamais tout et surtout la vérité. Je lance un appel au chrétiens il est temps de dire non au fanatisme de quelques musulmane et les marabouts qui n’ont rien dans la tête qui veulent que le Sénégal soient la Côte d’Ivoire ou la République Centre-Africains, ils ceux croient tout permis au nom de l’islam. Nous sommes les marionnettes des Français et Européens,vous vous êtes les marionnettes des Arabes et L’Arabie-Saoudite. Donc ne crier pas beaucoup mais fréres musulmens ceux qui ne font jamais travaillé leurs mémoires. Il n’y a que deux colonisations dans le monde actuels,français ou arabes c’est tout. Il faut que nous chrétiens faisons respecter nos droits quand c’est trop, c’est trop. Un marabout qui dit il faut fermer Isja nous irons étudier dans les daras pour développer notre Sénégal.

Papemassar Mariamasar

Lucien tu interpretes mal et en plus tu es malhonnête puisque tu ments va réécouter le mara dont tu fais allusion et ça se voit tu es mauvais perdant une seule question c’est quoi pour vous la différence entre une loi et un règlement ?

Mbaye

Ce débat unitile est en train de détourner les sénégalais de leur objectif principal. Ce sont les détourneurs de l’argent du peuple qui mettent leurs enfants dans ces écoles chères. L’enfant du peauvre sénégalais lambda n’a pas sa place dans ces institutions. Pourquoi en faire une polémique. Revenons à notre combat noble « AAR LI NU BOOKK

Publier un commentaire