PUBLICITÉ
rererere - Le commissaire sanctionné: Massogui Sylla félicite la décision du ministre

Le commissaire sanctionné: Massogui Sylla félicite la décision du ministre

Le commissaire Bara Sangaré a été relevé de ses fonctions de Commissaire des Parcelles assainies, pour avoir semé le trouble dans une pharmacie Fadilou Mbacké de la Patte d’Oie. Ce, après que la vente d’un médicament non prescrit lui a été refusée. Massogui Sylla, membre de la Cojer félicite le ministre de l’Intérieur, dans la décision de démettre le commissaire de ses fonctions. 

« Il est important et impératif des fois de féliciter une autorité qui prend la pleine mesure de ses responsabilités. Le Sénégal s’est réveillé dans la colère. Par l’acte inqualifiable d’un commissaire qui a totalement outrepassé ses prérogatives. Quelqu’un qui est sensé respecter et faire respecter les dispositions de la loi. Qui se comporte de cette façon est décourageant », peste Massogui Sylla, qui selon lui l’abus de pouvoir surtout venant d’une autorité détentrice de la force publique est « excessif ».

« Le commissaire a mal agi. Quelque puisse être les raisons qui l’ont poussées à cette extrémité. Il se devait de garder son sang-froid. Il a été formé pour savoir maîtriser ses nerfs », renchérit M. Sylla.

Et félicite le ministre de l’intérieur

« Donc c’est le lieu de féliciter le ministre de l’intérieur. C’est ce qu’on attend d’une autorité. Prendre des mesures conservatoires afin de restaurer l’autorité de l’État. En attendant la fin de l’enquête. Car après l’indignation et la dénonciation il faudrait indubitablement connaître les motivations du commissaire. L’acte du ministre est unanimement salué par les populations. Preuve si besoin en est de ne pas désespérer de nos autorités », a-t-il conclu.

Rappel

Le commissaire Sangaré s’était rendu à la pharmacie Fadilou Mbacké de la Patte d’Oie, pour acheter un médicament qui n’est vendu que sur présentation d’une ordonnance. Le refus du Dr Cheikhouna Gaye l’a sorti du chemin de la retenue, le menant dans celui des insultes et autres insanités que la décence interdit de proférer. N’ayant pas dévoilé son identité et statut aux pharmaciens, le commissaire est sorti prendre son téléphone pour appeler ses éléments, qui sont venus menotter le Dr. Cheikhouna Gaye, dans l’exercice de sa profession.

Commissaire Massogui Sylla
Annonces

(15) commentaires

Ousmane Ndiaye

Très bien personne n’ai dessus de la loi c est un idiot ce commissaire

Moise

Le ministre n’avait pas le choix…toute autre décision serait fatale à ce régime de diay doole

Leo

Il ne faut pas s arreter en si bon chemin. Quelle est sa responsabilité civile et pénale dans cette histoire. Cet individu a fauté et ce n etait pas dans l exercice de ses fonctions deja. Secundo ses éléments n avaient ils pas le droit sinon le devoir de refuser cet ordre?

Armando

Il ne merite pas la fonction de commissaire

Thierno Diop

Pour l’instant c bien m a suivre jai pa de confiance ala justice de mon pays

Yoka

Expliquer le pourquoi * le Commissaire n’a pas devoile son identite * comme quoi le Dr Gaye devait lui servir parce qu ‘ il est Commissaire, meme 💯 presciption vraiment ces informations sont erronnees. Aliou couilles niaye takha nga si pétrole bi

Charles

MERCI MON CHER SYLLA,MAIS POUR ALIOUNE SALL ALORS QUEL JOUR DEVANT LE JUGE???

Baye Mory Samb

Et ton faux rapport de présentation concernant TIMIS à quand est-ce que tu vas te présenter devant le procureur de Maki Sall

Amimodou

Le var a bien fonctionné dans la pharmacie. Bravo 😅😅😅

Philosophe

Affaire à suivre. Il ne faudrait pas le relever de ses fonction et lui accorder une nomination de promotion. C’était fréquent au régime de Wade.une autorité te relevé de tes fonctions te nommé à un poste plus juteux en sourdine.il faut le mis en cause soit sanctionné

Dd

Heureusement y a dès var partout maintenant

Rassoul Momo Faye

« Nul n’est censé ignorer la loi » selon le principe de droit.
Acte barbare et bête. Merci pour sa sanction.
Diaye doolé bakhoul. Yallah mignou sakk sakh wonéwoute bopam.
🤫🤫🤫🤫🤫🤫🤫🤫🤫🤫🤫🤫

Mouhamet Sarr

Monsieur le ministre, vous avez vraiment l’estime déroute la nation qui aime la vérité. Vous méritez largement ce qu’on vous a confié. Dieu sait que je parle rien que pour dieu.lorsque j’ai lu l’événement ,j’ai faillis pleurer car n’avait de l’abus d’autorité manifeste et ce pousse à la révolution.

Mouhamet Sarr

Bien fait monsieur le ministre

Daouda Cisse

Bo cété ba si biir c c’est un malien bambara wérou niou,comme kou nieuw niou dougeul souniou biir,sûrement moungui keureum di récupéré di dalou,wala mou djeul congé délén di vérifié sén mental,parce que s gars la n’est apte à diriger une commissariat