Koweït : La Conversion Inédite du Prince Abdollah Al-Sabah Secoue les Fondements Religieux

Koweït : La Conversion Inédite du Prince Abdollah Al-Sabah Secoue les Fondements Religieux

Un prince koweïtien, Abdollah Al-Sabah, a suscité une attention internationale en annonçant sa conversion au christianisme. Cette annonce a été relayée par l’agence de presse chrétienne iranienne Al-Haaqiqa, provoquant des débats intenses au Koweït et à l’étranger.

Le prince Abdollah Al-Sabah a partagé cette révélation via un message audio, dans lequel il précise avoir donné l’autorisation de diffuser la vidéo de sa déclaration. Il a exprimé que, s’ils venaient à le tuer pour cela, il irait dans la présence de Jésus-Christ et serait avec lui pour l’éternité.

Le contexte de cette conversion est particulièrement impactant au Koweït, un pays où l’islam est profondément ancré dans la société et la culture. La Constitution koweïtienne stipule que l’islam est la religion officielle et que la sharia est la principale source de la législation, rendant extrêmement rare et potentiellement controversée la conversion à une autre religion.

Le Koweït abrite une petite communauté chrétienne, représentant seulement 4 % de la population, composée en grande partie d’expatriés. Les citoyens koweïtiens chrétiens sont très peu nombreux, ce qui rend la décision du prince Abdollah Al-Sabah de se convertir encore plus significative.

Cette conversion éclaire les défis auxquels sont confrontées les minorités religieuses dans la région et pourrait avoir des répercussions importantes sur le dialogue interreligieux et la perception des droits religieux au Koweït.

Le fait qu’un membre de la famille royale se convertisse au christianisme pourrait également avoir des implications politiques et sociales. Les dirigeants koweïtiens ont historiquement soutenu une vision conservatrice de l’islam, et cette conversion pourrait être vue comme une forme de défiance ou de critique implicite de l’ordre établi. Elle pourrait aussi encourager un débat plus large sur la liberté de religion et de conscience dans le pays.

La conversion du prince Abdollah Al-Sabah au christianisme est un événement marquant qui pourrait avoir des répercussions profondes au Koweït et au-delà. La manière dont cette situation évoluera pourrait influencer les discussions sur les droits religieux et la tolérance interreligieuse dans le monde musulman.

33 COMMENTAIRES
  • cheikh

    Il faut vérifier vos sources ça c’était en 2012, et il est revenu sur sa décision après

    • malick

      merci mon frère

    • malick

      merci frère

    • Thié

      Diazakallah hayrane Cheikh sur les éclairecissement.SENEGO regarde ce que vous faite.

    • Détendez-vous

      Recherche
      – la vidéo YouTube intitulée « Africa: 6 million Muslims convert to Christianity every single year – Al Jazeera »
      – la vidéo YouTube intitulée « islam the fastest dying – sheikh al qataani »

    • Bineta

      Juste et tres juste !!!

    • Bineta

      Juste et tres juste ! c’est du journalisme journaleux

    • Bineta

      oui et oui c’est juste

    • Lena

      Il faut donner la source

    • Lena

      Il faut indiquer votre source

    • ADOUBOU

      C’est vieux cette information il est revenu sur sa décision

  • Kara

    De la manipulation. Cette information est fausse il faut verifier

  • Daouda

    Kawtef si c’est avéré

  • Chantal burger

    Machallah Une brebis jadis égarée est rentrée à la maison pour retrouver son maître

    • Ndao17

      Vous êtes des brebis alors

      • Da Costa

        Laisse tomber avec ta réponse tu pourrais pas la comprendre

        • Ngolo

          Il fo tjrs vérifier la source pour éviter la manipulation merci à la production de la vérité

  • Mwos

    Senego vraiment vous faites pitié Une information depuis 2012

    • Pigeon voyageur

      Chers responsables du site en ligne SENEGO. Je vous salue. Je tenais à intervenir pour vous dire toute ma déception. Auparavant, je lisais quotidiennement SENEWEB.Je ne visite plus ce site depuis maintenant plus de deux ans. Soyez sérieux. Respectez ceux qui vous suivent et mettez du sérieux dans votre travail. Vérifier l’exactitude d’une info avant de la relayer est un devoir pour tout diffuseur. Cette information rafraîchie par un compte TIC TOC, avec ses desseins date de 2012. Et voilà in extenso, larticle: « Un prince koweitien s’est converti au christianisme. Cette information a été annoncée par l’agence de presse chrétienne iranienne Al-haaqiqa.
      Dans un message audio, le prince Abdollah Al-sabah déclare qu’il a autorisé la diffusion de cette séquence vidéo: «Je déclare que s’ils venaient à me tuer pour cela, j’irai dans la présence de Jésus-Christ et serai avec lui pour l’éternité».
      Seuls 4% de la population koweitienne est chrétienne. La Constitution du pays indique que l’islam est la religion officielle et que la sharia constitue le fondement législatif du pays. »

      C’est vraiment décevant parce qu’on ne sait plus où trouver de la bonne info.

      • Nnn

        Au Sénégal les journalistes donnent toujours des infos non vérifier pourquoi vous êtes parce que ils ont parlé de conversion 😁

  • Paul

    Li Rouslou na way yen wa Seneweb. Khana sakh nguen meuna leral ni mi ngui khewon il ya quelques années thi guinaaw.

  • elcarat paul

    Merci chat gpt

  • Zipdioh

    Conversion Chrétien vers Musulman c tout à fait naturelle, alors que Musulman au Christianisme c une catastrophe. J’ai vraiment pitié 🙏🏾🙏🏾🙏🏾

    • Nnn

      C’est un péché contre le saint esprit et c’est impardonnable devant dieu

  • Dieng

    je ne crois pas a aucun mot de ces informations mensongeres

  • Yakhouba A. Fall

    Le Chrétien né de nouveau (« born again ») peut bien prier faisant des genouflexions comme le musulman. Cette manière de prier bien musulmane est une forme d’humiliation devant Dieu. Nous pouvons aussi en tant que chrétiens nous humiler devant Dieu en adoptant cette façon de prière, si nous le voulons. Mais nous le ferons ou ne le ferons pas librement.

    Les juifs autrefois posaient leur front sur le sol, s’agenouillaient pendant leur prière. Les musulmans l’ont pris, chez les juifs. Puis les juifs l’ont abandonné pour ne pas créer de confusions entre eux et les musulmans.

    Les chrétiens, plusieurs, n’utilisent pas le chapelet, ne font pas le « wird » mais utilisent leurs doigts pour la prière. Jésus-Christ et la Bible ne sont pas contre ces choses. Je le fais depuis très longtemps, mais rarement.

  • Ibou

    C’est la «  »paresse en ligne. » »
    Au lieu de vérifier la source ils font que du copier -coller

  • Turpin

    La gloire du Seigneur va se révéler et tout être vivant verra le Salut de notre Dieu!!!!

  • Pape

    Mais Sénégalais mo nekh rék! Un musulman qui se convertit au Christianisme c’est catastrophique, c’est pas vrai.. alors que c’est la vérité et y’a bcp d’autres comme lui qui se convertisse au Christianisme! Allez y en Arabie Saoudite et vous allez comprendre..

    • Moussina Samson

      Merci beaucoup
      Chacun est libre

  • Moussina Samson

    S’il s’est converti en Christianisme, où se trouve le problème ?
    Y a-t-il pas aussi des chrétiens qui sont devenus musulmans ?
    Alors laissons l’œuvre de Dieu s’accomplir

  • Moussina Samson

    Gloire à Dieu

  • Yakhouba A. Fall

    Juste un partage. Le fait dans un esprit constructif et de paix. Mon Dieu et Seigneur ne me laissera pas dire ou écrire n’importe quoi.
    Ce que j’écris ici est une histoire vraie. Les deux acteurs sont mes amis et des amis de feu mon père et l’histoire s’est passée dans une ville religieuse africaine. L’un est un occidental, chercheur et linguiste et le segond, un africain était son assistant de recherche, tous les deux travaillant à l’époque dans une grande organisation établie dans plusieurs pays à travers le monde. Tous les deux sont chrétiens et pratiquants. L’un même deviendra plus tard un pasteur d’église.

    L’africain, devenu pasteur, ma raconté qu’ils étaient, accompagnés de son ami africain de la ville sainte, allaient visiter une mosquée, la plus grande du pays. L’édifice était beau, majestueux. Pendant la visite des lieux qui étaient remplis de monde, ils n’avaient pas tous les trois vu, le temps passer pour vite se retirer avant la prière de 14 H. À un moment donné le muezzin fit son appel à la prière aux fidèles. Ils ont essayé de se retirer vite pour laisser les fidéles prier. Mais c’était trop tard. Très rapidement, les gens se sont formés en rang pour pouvoir prier. Les allées menant aux sorties furent occupées.

    Ils ne pouvaient pas dire aux gens, par leur accompagnateur : « ces gens ne sont pas musulmans… céder leur le passage. Très vite cet ami demanda à l’occidental de se mettre en position de prière et d’imiter les prieurs dans la mosquée. Ils prièrent mais invoquant leur Seigneur et Dieu. Puis, à fin, ils dirent « asalamu aleikom » serrant la main à leurs voisins immédiats qui répondirent à leur salutations par la main.

    Il m’a dit ceci : nous avons prié comme eux (genouflexions) et notre conscience ne nous a pas condamné du tout. Je les ai tous les deux approuvés.

Publiez un commentaire