PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
emplois diplomes - Les diplômés du groupe IFPNC dans la tourmente et dénoncent...

Les diplômés du groupe IFPNC dans la tourmente et dénoncent…

Ils n’en peuvent plus… « Ils », ce sont les étudiants spécialisés en aviation. Ils sont montés au créneau pour dénoncer la situation dont ils sont confrontés depuis un certain temps. L’Institut de formation du personnel navigant de cabine (IFPNC) est une école spécialisée dans les métiers de l’aviation. Ces diplômés dénoncent une école en passe de devenir un établissement de « futurs chômeurs après l’obtention du diplôme d’Etat…« 

« Les stagiaires sont en train de quitter le navire parce que les équipements de sécurité qui sont les outils de l’apprentissage sont vieux et les méthodes d’enseignement non adaptés aux nouvelles technologies de l’aviation moderne« , nous souffle une source sous couvert de l’anonymat.

Ouvert en 2006 par un ancien commandant de bord de la Royal Air Maroc, Mouhamed Mengouchi, un ressortissant marocain propriétaire du groupe, l’IFPNC est constitué de plusieurs écoles en Afrique et au Canada, et spécialisé dans les métiers de l’aviation : pilotes, techniciens, hôtesses et stewards.

L’IFPNC de Dakar, jadis école de formation de prestige où des compagnies aériennes de renommée internationale telles que Emirates, Etihad, Royal Air Maroc Ethiopian Airlines, Afriqyah Airways etc, venaient recruter du personnel est en passe de devenir une école spécialisée dans la formation de chômeurs après l’obtention du diplôme d’Etat Bss (Brevet de Sécurité Sauvetage)!!!

Il s’avère que depuis un certain temps, selon toujours notre source, les jeunes diplômés se retrouvent dans des hôtels, des restaurants, ou des hôtesses d’événements après une formation de 15 mois à raison de 180000 francs mensuel.

« La gérante, en procès avec le propriétaire pour une affaire d’escroquerie portant sur des millions, apparemment incapable de caser ses jeunes diplômes sénégalais et étrangers, bien que des promesses leur sont faites lors de l’entretien pour l’inscription, voit ses stagiaires abandonner leur formation vu qu’elle n’est pas en règle par rapport à l’agrément délivré par l’Anacim (Agence Nationale de l Aviation Civile et de la Météorologique), elle fonctionne sous prorogation au lieu d un agrément renouvelé pour deux ans« , poursuit-elle.

« Les autorités de la formation professionelle, ainsi que le Ministère des Transports Aériens devraient se pencher sur le cas de cette dame déjà décriée via les réseaux sociaux ainsi que des plaintes de parents d’élèves« , estime notre source sous couvert de l’anonymat.

« Seul institut de la sous région, il devrait rester le joyau d’avant, sous la gestion du propriétaire qui avait fait embaucher nombre de jeunes sénégalais qui font la fierté de notre pays à bord des compagnies étrangères », selon toujours notre source.

Ecole Etudiants
Annonces

(6) commentaires

Salma

Bonjour,
j’ai des révélations à faire sur l’IFPNC et le groupe CFPNC malhonnête dont il dépend. Une multitude d’escroqueries et toujours les mêmes pratiques au détriment des pauvres élèves qui se font avoir. je souhaiterais joindre le journaliste.
Merci de me contacter.

Mengouchi

allez sur Google et rappelé
« Scandale airform  »
C est celui qui écris le 1 er commentaire

Allou

C regrettable cet école

Fatiss

Mamy puije avoir vos coordonnées!!!??wal tn Facebook

Peubi

Cette école ne vaut pas un clou bilay on a perdu notre temps laba?????

Publier un commentaire