Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » Voici la liste des 10 présidents africains les...

Voici la liste des 10 présidents africains les plus accro au pouvoir

2014-08-22T12:23:03+00:00 Partages

Le pouvoir est l’aphrodisiaque suprême»,  disait Henry Kissinger, le prix Nobel de la paix 1973 et nombreux sont les présidents qui ne peuvent plus s’en passer. Arrivés à la tête de leurs pays par coup d’Etat ou par des élections dites démocratiques, voici un petit échantillon classement des ces dirigeants africains.

1 — Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, 71 ans et 34 ans au pouvoir

A la première place de ce classement on retrouve le président de la Guinée équatoriale: Teodoro Obiang Nguema. Arrivé au pouvoir le 3 août 1979, après avoir renversé son oncle Francisco Macias Nguema, cela fait plus de 30 ans qu’il dirige cet pays. Aujourd’hui âgé de 71 ans, cet ancien militaire n’est pas près de céder sa place.

2 — José Eduardo Dos Santos 71 ans et 34 ans au pouvoir

Cet ancien ingénieur du pétrole et militant contre les colons portugais est parvenu à se hisser au sommet de ce pays par désignation, après la mort d’Agostinho Neto, le 10 septembre 1979. Avec  34 ans de règne à la tête de l’Angola, José Eduardo Dos Santos a fait savoir qu’il pourrait ne pas se présenter au scrutin de 2017. Même si ce n’est pas la première fois que le chef de l’Etat angolais fait ce type d’annonce.

3 — Paul Biya 80 ans et 32 ans au pouvoir

Il a succédé à Ahmadou Ahidjo, le 6 novembre 1982, après la démission de ce dernier. Paul Biya est accroché au palais d’Etoudi depuis 32ans. Grâce à la levée de limitation de mandat, en 2008 et à l’opposition qui peine à se rassembler autour d’une candidature unique, Paul Biya semble se diriger vers une présidence à vie.

4 — Yoweri Museveni 69 ans et 28 ans au pouvoir

Devenu président de la République après un coup d’État, Yoweri Museveni dirige l’Ouganda depuis janvier 1986. Cet ancien agent des services secrets du président Milton Obote, va attendre 1996 avant d’organiser une élection dont il sera le seul est l’unique candidat. Fils d’un riche propriétaire terrien, il est lui-même considéré, aujourd’hui, comme un millionnaire en dollars. Après 28 ans de pouvoir et une fortune non négligable, il envisage de céder sa place… mais à son fils Muhoozi Kainerugaba.

5 — Robert Mugabe 89 ans et 26 ans au pouvoir

Il est le plus âgé des chefs d’État d’Afrique en exercice. Élu le 31 décembre 1987, après avoir été premier ministre dès 1980, il a depuis plongé le Zimbabwe dans une dictature. Robert Mugabe va au cours de son mandat mener son pays vers une pénurie alimentaire et en plus de créer une certaine rivalité ethnique. Cet ancien chef de guérilla dans l’ex- Rhodésie du Sud, Président depuis 27 ans, il a cependant accepté de partager le pouvoir depuis 2008, avec l’opposant Morgan Tsvangirai.

6 — Idriss Déby Itno 62 ans et 23 ans au pouvoir

Le 2 décembre 1990, il chasse du pouvoir Hissène Habré. Un homme qui l’avait aidé à gravir les échelons des Forces armées. Officiellement président de la République du Tchad, le 28 février 1991, Idriss Déby Itno va instaurer le multipartisme sous le regard fier de son soutient européen. Mais va s’en suivre des accusations de détournement à des fins militaires ainsi que des violations de droit de l’homme. En 23 ans de pouvoir, Idriss Déby Itno a souvent vu son gouvernement se fragiliser, sans jamais être renversé.

7 — Blaise Compoaré 62 ans et 22 ans au pouvoir

Auparavant l’allié du père de la révolution burkinabè Thomas Sankara, Blaise Compaoré, comme beaucoup d’autres, prendra les rênes du pouvoir après un coup d’État. Le 15 octobre 1987 le président Sankara est assassiné et son ancien compère se retrouve à la tête du pays. Il instaure le multipartisme en 1991 et est élu président 7 ans plus tard et durant les trois élections qui suivront. Toujours bloqué par la Constitution de 1991 et sa limitation de mandat de l’article 37, le président du Burkina Faso cherche toujours un moyen de résoudre ce casse-tête avant la présidentielle de 2015.

8 — Omar el-Béchir 70 ans et 20 ans au pouvoir

Militaire de pure souche, Omar el-Béchir a fait ses armes à l’académie militaire du Caire. Il servira les intérêts égyptiens durant la guerre de Kippour en 1973, avant d’être chargé de diriger les militaires soudanais contre l’Armée de libération du Soudan. Il accède au pouvoir après le coup d’État militaire de 1989 et dissout la plupart des instances politiques (partis, parlement…). À la fois président, Premier ministre et chef de l’armée, il va consacrer une partie de son mandat à négocier avec les sécessionnistes du Sud. Accusé d’avoir joué un rôle dans la guerre du Darfour, Omar el-Béchir est le premier chef d’État en exercice à être sous le coup d’un mandat d’arrêt international de la Cour pénale internationale, pour crime de guerre, crime contre l’humanité et génocide dans le cadre de la guerre civile au Darfour.

9 — Issayas Afeworki 67 ans et 20 ans au pouvoir

Avant dernier, mais non le moindre: Issayas Afeworki. Militant de l’indépendance érythréenne face à l’Ethiopie, il ne va obtenir gain de cause qu’en mai 1993. Au pouvoir depuis 20 ans. Il a depuis l’indépendance, instauré un régime au parti unique sans élection présidentielle, ni liberté de la presse. Emprisonnant systématiquement ceux qui s’opposent à son pouvoir.

10 — Abdelaziz Bouteflika 76 ans et 14 ans au pouvoir

Après de nombreux postes au sein du gouvernement algérien, Abdelaziz Bouteflika est élu en 1999. Candidat du Front de libération nationale (FLN), il sera réélu en 2004 puis en 2009. Au pouvoir depuis déjà 14 ans, son parti l’a désigné en novembre dernier comme le candidat pour des présidentielles de 17 avril prochain. Toutefois, le principal intéressé ne s’est pas encore exprimé à ce sujet et sa dernière hospitalisation au Val-de-Grâce, à Paris, mardi 14 janvier laisse penser que son état de santé ne supporterait pas un quatrième mandat.

SlateAfrique

 

 

 

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • Fautes
    22/08/2014 12:39

    Un article truffé de fautes et d’incohérences ! Le métier de journaliste ne s’improvise pas !
    Veuillez relire vos poubelles avant de les publier !

    Wa Salam !

  • cri du coeur
    22/08/2014 13:35

    Svp éviter certaines fautes, c’est honteux pour notre pays

  • babs
    23/08/2014 10:09

    et yaya jahmeh?

  • jii
    24/08/2014 23:36

    Au sénégal ça commence à sentir on nous avait parlé de 5 ans ; et aujourd’ hui le bonhomme nous parle de réfferendum

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL