Annonces
Annonces
» » » Vidéo: Sa Nekh, acteur dans le film français,...

Vidéo: Sa Nekh, acteur dans le film français, « Bois d’ébène »

 

Annonces
Annonces

17 commentaires

  • cheikhmodou
    12/05/2016 11:19

    nèkhoul ba nèkhoul mai sa ndanaane nga

  • perso
    12/05/2016 11:52

    Bravo Sanekh. je suis vraiment fier de toi franchement a fait des annes que je te suis et tu fait rire. Plusieurs corde son arc ce mec.

  • line
    12/05/2016 11:52

    thia kaw thia kaname rék sa do moromou gayi

  • NoblesseKémit
    12/05/2016 12:39

    Je ne sais pas ce qu’il y’a de plus insultant et raciste dans ce torchon:
    -Le cliché réducteur sur l’Afrique noire qui serait un grand village où tout le monde parlerait la même langue : résultat un roi et son traducteur qui ne parlent même pas la même langue. Mais bon, qui s’en rendra compte? « Ces sauvages de noirs sont tous les mêmes »!
    -La tentative misérable à peine dissimulée de réduire le rôle de l’esclavagiste blanc à celui d’un simple acheteur qui sursaute de peur face à « l’horrible » roi africain qui lui, torture, tue et n’hésite surtout pas à échanger ses sujets contre des « pacotilles ».
    Ah oui, j’avais oublié c’est pas de leur faute à ces pauvres esclavagistes… Pourquoi n’auraient-ils pas le droit de nous traiter comme des animaux (Perruches, dindes) si nous-mêmes nous le faisions?!

    Aucun noir ne devrait être fier de jouer dans ce genre de film, ni même de voir un autre noir jouer dans ce film. Honteux!!

  • Réponse
    12/05/2016 12:53

    Belle analyse. Surtout pour la première…
    Du grand n’importe quoi.

  • khoul
    12/05/2016 13:36

    Il faut surtout s eloigner de cette vision des blancs, sur le role des Africains pendant l exclavage . Ils cherchent tjrs à se dedouaner arguant que certains parmi les africains ont bien voulu vendre leurs freres minimisant de ce fait leur volonté coupable .

  • lassana
    12/05/2016 13:37

    mane dakorouma africainyi dijouer film you niawyi ndakh nioune gninek si toubabyi filmou yoyou laniouy setane diniousi niawale legue legue dangay wakh ak toubab mounila yen ay sclave nguene sene deuke bouniou topou khalisbi bay minimuse sunu bopou

  • lasssssss
    12/05/2016 13:55

    les malhonnetes

  • senego
    12/05/2016 14:57

    wa mais il y a quoi de mal dans ce film ils ne font que retracer l histoire il n y a rien d insultant vis a vis des noirs c est comme ca que se comportaient nos ancetres face aux blancs desfois bien pir meme les rois vendaient leurs sujets aux blancs en echange des armes a feu des miroirs des pacotilles ( c est de l histoire ) tres bon film bonne continuation sanex big up lilanou beug que notre art national puisse se connaitre au niveau international c est ca une evolution merci

  • PFFFF
    12/05/2016 15:24

    Bravo! On voit que tu as bien assimilé l’histoire de l’Afrique noire écrite par tes maîtres esclavagistes et enseignée dans des écoles de blancs. Mais qu’en est-il de la véritable histoire racontée par les « esclaves »?
    Dis nous ça ne te pose aucun souci que ce soit les bourreaux qui écrivent l’histoire? Ne serait ce que par souci d’objectivité…
    Encore un complexé qui court derrière la reconnaissance des descendants d’esclavagistes… pathétique!

  • senego
    12/05/2016 18:20

    pfff je ne defends pas les blancs je ne condamne pas les noirs j ai just commenté en fonction de ce que j ai appris et demandé a ne pas faire des critiques malsains sur cette piece d art cuz pour moi on doit voir le coté artistique et le context selon lequel elle a ete creee l histoire c est l histoire personne ne peut la changé ni la reecrire ce qu ils nous ont fait c est affreux mais nous devons avancer pardoner mais sur tout ne pas oublier afin de pouvoir eviter ces erreurs

  • senego
    12/05/2016 18:29

    aussi just une petite precision je ne suis pas une complexee je suis senegalaise une africaine et je l assume ce que je refuse c est de sombrer dans l intolerance la rencune…

  • NoblesseKémit
    12/05/2016 20:18

    L’art est avant toute chose un moyen d’expression. Au delà de son esthétique, il peut servir à éveiller ou aliéner les consciences… Cette oeuvre d’art dresse une caricature absurde de l’Afrique noire qui trahit une volonté consciente ou inconsciente mais non moins coupable (de son ignorance) de dédouaner les bourreaux d’hier tout en accablant les victimes.
    Ce n’est pas de l’intolérance que de dire que les blancs ont été inhumains et monstrueux dans le passé: C’est l’histoire!
    Par contre c’est clairement raciste de chercher à minimiser l’atrocité de la traite des noirs au moment où l’on condamne antisémitisme tous les jours.
    Je suis aussi sénégalaise et africaine mais je refuse d’être un mouton ou une brebis lol, cela va de soi!

  • nana
    12/05/2016 21:44

    Je suis vraiment d’accord avec vous senego

  • senego
    12/05/2016 21:55

    merci nana au moins quelqu un qui comprend ce que je veux dire

  • papis le bon
    13/05/2016 07:14

    C’est vraiment dure pas facile du tout je suis parfaitement d’accord avec senego réfléchissez vous allez comprendre

  • wakhdeugg
    13/05/2016 13:33

    Sanekh est imposant et il prouve ici encore qu’il est un SUPERBE acteur. Mais cela ne cache pas et n’exonère pas le cote raciste du film qui, comme beaucoup l’ont deja dit, essaye de faire porter a l’Afrique noire une lourde responsabilité de l’esclave perpétré par les blancs. CE SONT DES REVISIONNISTES. IL FAUT PAS L’ OUBLIER…….Les maux de l’esclave incombent aux blancs qui ont divise l’Afrique pour mieux la soumettre….

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL