Annonces
Annonces
» » » « Very Important Prisoner: La politique jusque...

« Very Important Prisoner: La politique jusque dans les Maisons d’arrêt ! », Par Momar Mbaye

2015-06-25T10:41:51+00:00 Partages

Maison d’arrêt de Rebeuss (Mar) : dites plutôt Maison d’Accueil, de réorganisation et de coordination (Mar) des activités politico-politiciennes. Serait-ce devenu le nouveau Quartier général d’une formation politique de l’opposition? Voilà deux ans que son calme habituel est perturbé voire agressé, depuis qu’un Very Important Prisoner (Vip) y est détenu.

Ce n’est pas tant la popularité du détenu encore moins son droit à la visite qui dérangent, mais la médiatisation à outrance du passage de ses hôtes et les déclarations qu’il occasionne à chaque entrée ou sortie. Déplacements théâtralisés, rencontres médiatisées avec l’appui de supports qui relaient presque en temps réel des audiences «secrètes» qui se tiennent dans un endroit où tout le monde devrait se garder d’y introduire la politique, par décence.

Mais tel n’est pas le cas et l’administration pénitentiaire ferme les yeux. Et semble accorder des privilèges à des détenus privés de liberté, mais qui, curieusement, trouvent des canaux pour intervenir dans le débat public, pour «battre le rappel des troupes» et donner des instructions à leurs lieutenants, et trouver le temps de réagir à des propos politiciens parus dans la presse.

Si être dans les liens de la détention ne peut être synonyme d’un déni des droits du détenu, il ne saurait en aucun cas être un passe-droit à des VIP (Very important Prisoner) qui prennent leur passage dans l’univers carcéral comme un tremplin.

Leur présence occasionnant des vas-et-vient incessants de politiciens dans un établissement censé rester surtout et par-dessus tout une maison de correction, subitement devenue un marché hebdomadaire où viennent faire leurs courses des politiciens prêts à tout pour s’offrir des pages de publicité dans les médias. Au point de transformer la Maison d’arrêt de Rebeuss en un lieu de rendez-vous, en une salle de délibération, d’audience et de réception des responsables et militants d’une formation politique qui se montrent peu respectueuses des personnes qui y croupissent pour diverses raisons, et qui n’ont pas la chance d’avoir été ministre dans leur vie, ou d’avoir comme père un ancien président de la République…

Inadmissible ! Le fait est ignoré, banalisé. La politique s’invite jusque dans nos prisons et personne n’y trouve à redire. Est-il utile de rappeler à l’autorité que c’est à elle de refuser l’intrusion de la politique, de la politique politicienne surtout dans un milieu de détention censé garder tout son caractère apolitique. Pour que soient préservées pour toujours l’image et la vocation de ces établissements qui jusqu’ici restaient les rares endroits qui ne soient pas sous le diktat des hommes politiques.

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • diebel Sarr
    25/06/2015 11:13

    C'est un non sens ,tt cet article,non signé.Quand une cour politique condamne des hommes politiques en prison,qui peut y chasser la politique.Ou bien pensez vous à une dictature militaire,qui condamne une personne et ces amis sont frappés d'interdiction de visite ?Soyez plus clairs dans vos propos,Monsieur

  • diddda
    25/06/2015 14:07

    Ouf les les jaloux vont maigrir et dommage aux ignorants comme tu dis ce very important prisoner est un prisonnier politique à moins que tu ne le sache pas et pour rappel ce prisonnier est le candidat du plus important parti politique au Sénégal alors revoie ton article et rédige le autrement sinon tu la ferme

  • Beugue deugue
    25/06/2015 16:13

    je ne sais pas comment peut on être un inconditionnel d un exemple typique de malversations.ce prisonnier paye pour ses derives et son inexemplarite en gestion de l'état. son père savait pourquoi il s'accrochait au pouvior.seuls ceux ki s abreuvaient à son robinet le défendent je vous comprends.mais moi je préfère défendre les intérêts du sénégalais lamda

  • Talla Gueye
    25/06/2015 19:41

    Qui devrait mettre de l'ordre le gouvernement du senegal cette différence des classes existe jusque dans les prisons la catégorie n'est pas déterminée par la gravité du délit mais par l'argent et la politique on peut détourner des milliards donc être indirectement responsable de centaines de morts faute de soins accidents et autres et être plus à l'aise que quelqu'un surpris à fumer un join notre pays est ainsi fait et n'est pas près de changer

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL