Annonces
Annonces
» » » » » » » Urgent : Khalifa Sall placé sous mandat de...

Urgent : Khalifa Sall placé sous mandat de dépôt

Le maire de Dakar Khalifa Sall  va passer sa première nuit à Rebeuss. L’édile de Dakar vient d’être placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction à la suite de son face à face avec ce dernier.
Les charges retenues contre lui sont blanchiment de capitaux, détournement de deniers publics, escroquerie sur le denier public.
Nous y reviendrons avec de plus amples informations.

Annonces
Annonces

123 commentaires

  • Vérité rék
    07/03/2017 18:42

    Endure avec patience! le meilleur reste à venir. Dieu n’est pas avec les injustes.

  • dykha
    07/03/2017 18:45

    TOUUUUUT VÀÀA MAAAAL AY WAY FOU SÉNÉGAL DIEUM ??

  • senegale
    07/03/2017 18:48

    maky gnakana sama carte doutou ma ka votel

  • ppppffff
    07/03/2017 18:49

    Ten fai pa. C un raccourci vers le palai. La politik est vraiment honteuz.

  • senegale
    07/03/2017 18:50

    maky gnakana sama carte doutou ma ka votel di courage khalifa di na bakh

  • amzoo
    07/03/2017 18:53

    ayyy ngourou macky sall bi wa li loumou done nii thiey yalla khalifa mougneul li métina kou andoul ak yénn rek vou le metté en prison macky sall yalla nga déeeee

  • baab
    07/03/2017 18:53

    cest choquant

  • kakoji
    07/03/2017 18:54

    macky dou niit sax c triste.

  • issa
    07/03/2017 18:55

    macky sall moye domérame mé inchallah yagatoul ça va bouger pour lui

  • Yaya diallo
    07/03/2017 18:56

    khalifa reste toujours concentrer la meilleur chose reste venir

  • sawru
    07/03/2017 18:57

    il a gagné la mienne.

  • soutoura
    07/03/2017 18:58

    Il ne faut pas kou loubeul gnoukoy proteger khalifa a detourner n’a leer ba parer, on me met en prison des innocents Sénégal depassena fofou, arretez soyez resonnabl, politique politique ba kagn

  • fatima
    07/03/2017 18:58

    ayyy macky sall yama roussloo thimmm bagne nala khalifa sall mougneul rek papa lou metti yagoul

  • m´baye
    07/03/2017 18:59

    Khalifa Sall et François Fillon même combat?

  • DIOM
    07/03/2017 18:59

    FORCE RESTERA A LA LOI MAINTENANT TOUS LES AUTRES DOIVENT SUIVRE POUR UNE BONNE GOUVERNANCE SANS EXCEPTION .
    TOUT MAIRE QUI DETOURNE NOS FAIBLES REVENUS DOIT ETRE JUGER .
    KHALIFA SALL POUVAIT JUSTIFIER AVEC DES PREUVES OU DEMANDER PARDON AU PEUPLE SENEGALAIS ET DE RENTRER CHEZ LUI QUE DE DEFIER L’ETAT .

  • spagheti
    07/03/2017 19:01

    quelle salaud se macky ,il faut que le peuple se souleve

  • aissatou diop
    07/03/2017 19:02

    j’ai très mal au coeur. c’est écoeurant.

  • charles
    07/03/2017 19:03

    NON C’EST LA JUSTICE SENEGALAISE QUI EST MALADE DE SES HOMMES FONT LES IMBECILES.PROCUREURS ET JUGES A VENDRE.

  • guareth bale
    07/03/2017 19:07

    laisser le justice ft sn travail

  • Ndiaye
    07/03/2017 19:07

    Il a détourné. Il faut qu’il paie. C’est tout

  • Abdou Rahim
    07/03/2017 19:10

    Kou opposé mou yobou prison waw gor sall ngari

  • kalz
    07/03/2017 19:11

    Justice rien que la justice. Maintenant faut juger tout le monde.il est temps que notre pays avance.maintenant on va voir.jai jamais voter mais 2019 macky aura ma carte.

  • Thiam
    07/03/2017 19:11

    Yalnaléne yalla atéé maki doul nitt diam sakh mokou tané

  • diop
    07/03/2017 19:11

    Force reste a la loi c trop facile koufi loubal souniou la jape’ guane’ c politik dafa yomb il avait la plenitude de prouver kil est innocent il ne la pas fait donc il va a rebeuss c tres simple….au suivant

  • mamfi
    07/03/2017 19:12

    il faut juger tous le monde pour que chacun se mefiera l argent public

  • soutoura
    07/03/2017 19:13

    justifie Mr sall, justifie rek gnibi sa keur , khaliss seytaanela, désolé t avais un avenir politique mais t allé trop vite pour se préparer financiermt, senegal victimes rek gnou yereumko fatter crime la def , allalou mbolo kene douka loubeul, je ne suis ni pour macky ni pour kenene, je suis sénégalais bou khonette beugue lou leer rek, sounou alal kouko lekk di nga nga gokki, mouy macky di kenene, dagnou sonne

  • Galgui
    07/03/2017 19:14

    Sathie bouy youkhou watai sathie senegal rek la am.bou khalifa ni woon ma ngui si yen legui niou bayiko nga khamni li eupeleu dolai rek la. Li ram nak si niak bi la dieum.boulen ko setaan. Wasalam.

  • Sam le pirate
    07/03/2017 19:16

    :( Au moins avec Khalifa Sall,la majorité du peuple n’a pas de doute sur l’usage de bienfaisance qu’il a,en tant que maire de la pauvre capitale Dakar fait de ces milliards manquants que notre manipulée justice lui réclame.Mais par contre les milliards manquants reprochés à Macky Sall le justicier et théoricien en chef d’une manière de gouverner sobrement mais aussi vertueusement,il faudra simplement voir l’embonpoint de sa famille en entier(lui-même,sa femme,leurs enfants,le frère Aliou pour comprendre l’usage exclusif de ces 8 milliards. ?? :(

  • omar kane
    07/03/2017 19:17

    c’est sa la problème de abdoulaye wade même choses à m sall . justice 0

  • spagheti
    07/03/2017 19:25

    le probleme est tout nos politiciens sont des voleures avec la complicitè de certain mara qlors pourquoi arreter seulement ses adversaire politique? je suis sur que les cheikh kantè sont pire

  • fatima
    07/03/2017 19:25

    kalz wakho fiii thiotou ndeyam si sé ca pourkoi on a pa arretè aliou sall pour le cas de petrotim les awa koudou ndiaye les financemen k moustapha diop distribu de gauche a droite pour ne cité k cela bo khamoul dàngay teuth sa gatt

  • Vérité
    07/03/2017 19:27

    Vous qui défendez la justice vous étes des hypocrites deug. Où est le rapport de l’OFNAC, ou est le directeur du coud, où est Awa coudou ndiaye. Sénégal dal!!!!

  • Mor Niang
    07/03/2017 19:29

    Senegal dou deme danouye door dome lakha dome bou done ni maki Li danga ko commenger si Saye partisan yi nouye toumal aye milliar comme sa rak khallifa petrole salle niou manla geume ak ngi melni niome ta neka sisa bir mes yalla bakhna dina mosa leer

  • Gueye
    07/03/2017 19:29

    J’ai honte pour la justice de ce pays,des magistrats manipules

  • Xam-xam
    07/03/2017 19:35

    Seul dieu est deteneur de force….lolou mome nako Macky Sall kham…!!!

  • merci president
    07/03/2017 19:37

    Ban rèèw laniounè?

  • gawane
    07/03/2017 19:38

    Ban rèèw laniounè?

  • weuz
    07/03/2017 19:39

    senegal dal mo nekh kfi tu vole apres les gars forment un fans club pour toi tu tu vas tuer juste apres un fans club. mouy macky ak bep politiciens bou mou meun done kou sathie wala ray sa place mo ngui rebeuss bayilen nafekh

  • amadou
    07/03/2017 19:39

    Maky sall est mauvais soutenons Khalifa sall pour qu’il puisse gagné les élections présidentielles le petit frère du président aliou sall à beaucoup voler de l’argent il sera jugé inchalla

  • green
    07/03/2017 19:42

    Maky vrai imbécile. la .il n’a qu’à apeler pape diop et Mamadou diop comme témoin.ils sont la tous vivant.

  • M ka
    07/03/2017 19:45

    Doyon rafetoul

  • moise
    07/03/2017 19:47

    mayléne niou gayi kou sathie niou teuthie la bou defoulone dara kendouko teyé il doit payé point.

  • ndiaye
    07/03/2017 19:47

    Maki baahoul inchala nanou haar ba 2019

  • leuz
    07/03/2017 19:51

    ana moustafa sy khalifa deme na kaso d fo nek

  • Diop
    07/03/2017 19:58

    Macky dou dem

  • xul
    07/03/2017 19:59

    gnom gneup Aÿ politicien lagnou ndanke rék

  • Moussaka
    07/03/2017 19:59

    le probleme nest pas K Khalifa Sall soit juge s’il a commis un delit financier. .le probleme K jai avec le lion dormeur est K dautres ont commis des delits mais proteges par son regime. ..la justice ki devait etre impersonnelle devient Partisane et MS ne merite pas un second mandat! !!

  • diop ndiaye
    07/03/2017 20:06

    Ceux ki défendent macky sont des imbeciles et hypocrites raison pr laquelle ils le défendent domarame nafeke

  • dioop
    07/03/2017 20:12

    Khalifa sort notre argent c mieux bahna. Prison nékhoul dé

  • ass malick
    07/03/2017 20:16

    ce l’ argent du contribuable sénégalaise mais khalifa doit espliker au doyen des juge avec des preuves bien precis. Si ces vrement lui le coupable il doit paye.
    arrete de polémiquer a des choses que vous ne metriser pas laisser la justice faire son travail et l’ Etat de s’abstenir a ces problèmes .

  • parisien
    07/03/2017 20:16

    macky ètait le maire de fatick donc il ne doit pas rendre compte.

  • Kila
    07/03/2017 20:20

    Macky amoule kolere ndakhe nguisguene bene diam tane tji kasoyi daye saube legui khalifa nguene

  • analyse
    07/03/2017 20:30

    mais il a vol il na ka pay c tout.

  • analyse
    07/03/2017 20:31

    Je me demande prkoi les Sngalais sont si ngatifs. laisser le president travailler vrement.

  • analyse
    07/03/2017 20:32

    Khalifa Sall a toujour tait un voleur ses partisants le savent bien c pas la premiere fois kil soit impliker dans ces merdes.

  • anta
    07/03/2017 20:43

    yalla nalla yalla khètali

  • Anonyme
    07/03/2017 20:45

    c triste pour le Sngal . pensons Allah …au jour de la rsurrection

  • modou niang
    07/03/2017 20:49

    khalase mime réw

  • peul
    07/03/2017 20:51

    vraiment on a na marre de la politique politicienne on croyait que maky allait changer ça mais lui es plus fautif que les autres. Travailler c’est mieux.

  • Ngulloori
    07/03/2017 20:58

    J’aime et j’aimerai toujours avoir un président qui ose sinon ces politiciens videront les richesses du pays. Pourquoi est ce que si un citoyen simple vole quelque chose c direct prison et l’oubli alors que si c un politicien cela fait crier Et on commence a critiquer .
    Faut savoir ce qu’on veut .

  • kreuche
    07/03/2017 21:06

    macky est un fils de pute

  • Steve
    07/03/2017 21:06

    Mais SENEGO pourquoi se précipité… Mais Khalifa Sall n’est pas encore placé sous mandat de dépôt. Informer juste et vrai wayyy

  • Paolo latyr
    07/03/2017 21:08

    les deniers publics s ont et restent entre les main des politiciens :ils sont tous pareils.

  • sa thies
    07/03/2017 21:11

    c est vraiment honteux ce qui se passe dans ce pays . kou meun sa morom doumeu .lambou golo .

  • Abdou
    07/03/2017 21:14

    Laisons mouton pisser tabaski viendra.
    Tous contre ce régime.allons s’inscrire massivement sur les listes électorales et boutons ces énergumènes hors du palais. C’est la seule solution

  • sa thies
    07/03/2017 21:18

    ce que l on veut est clair qu il n y ait pas d » un poids mille mesures . les voleurs qui sont dans le camp présidentiel sont intouchables .c est regrettable et désolant .Nous sommes dans une jungle où les forts devorent les faibles . RIDICULE !!!!!

  • senegal moma nior
    07/03/2017 21:20

    yal nalla yalla diapale

  • sawru
    07/03/2017 21:20

    c’est un voleur et il se victimise. il doit payer. il assume c’est son affaire. il fera l’amour avec les moustiques à rebeuss

  • dioubanti
    07/03/2017 21:25

    JE VAIS VOUS DIRE UNE CHOSE NE SORTEZ PAS CHEZ VOUS POUR CES VAUX RIEN ILS SONT TOUSS LES MEME DJAROUNIOUKO ON TENFERME ET IL SEN VONT

  • khech
    07/03/2017 21:26

    macky e pur k jameh

  • le senegalais
    07/03/2017 21:26

    Si vous êtes à l’opposition soyez irréprochables dans votre gestion.
    Si vous décidez de voler alors rejoignez le pouvoir .

    Tel semble être la morale politique à tirer de nos faits actuels …

  • Atika
    07/03/2017 21:29

    Merci Macky na yatt bi dall tous les voleurs en prison. Pour ceux qui ne le savent pas AWA Coudou est actuellement piursuivi et d’autres vont suivre. Il faut que le pays progresse dans une gestion transparente.

  • coulibaly
    07/03/2017 21:34

    Diop ndiaye il faut respecter les personnes les sénégalais qui supportent Macky SALL parmi eux il y en a qui ont le même âge que ton père et ta mère soit poli STP

  • Diop
    07/03/2017 21:34

    Je demande à la jeunesse de ne se battre pour aucun politiciens au Sénégal en ce moment y a des bala y a que des morts de jeunes comme disait serigne cheikh y a des djinns puissants donc faites attention cependant ces politiciens s ils volent notre argent c est pourleur famille et leur bien être s ils prennent 10000000 nous le peuple qui se tuons pour eux nous en mangeons que 100000frs donc faites attention macky salle personne ne le raisonner et Khalifa quand il mangeait vous aviez pas votre part si on tue c est vos parents qui seront perdants et en politique les ennemis d aujourd’hui peuvent être les amis de demain à bon entendeur

  • Amzonia
    07/03/2017 21:34

    Et Alioune Sall a quand son tour.

  • Meuza
    07/03/2017 21:42

    Quand la justice flanche les pots de vin tranchent

  • chekh cheikh
    07/03/2017 21:43

    li mom migui beug abou nak

  • macky
    07/03/2017 21:48

    macky fait la pub du khakif sall

  • Ababacar Sarr
    07/03/2017 21:49

    Une chose est sre c k Macky n3 op bon dan ntre socit il trs mchant

  • toums
    07/03/2017 21:52

    anna serigne Moustapha?

  • papis
    07/03/2017 22:07

    man kikay wakh moy akhou Wa Sandaga ak merchant ambilant yi gnoko dall

  • m.dieng
    07/03/2017 22:12

    On est khalifa

  • Bouki
    07/03/2017 22:17

    Tous voleurs, les marabouts mbaké-mbaké, sy-sy, bay-fall, Niasséne, seck, sont tous pareils, Sénégal gnieup ay sathi lagnou, dome ram yi…mako wakh

  • DIEGANE
    07/03/2017 22:18

    La Justice sénégalaise fait remarquablement son travail. Au Sénégal,les gens sont prompts à se mêler de ce dont ils ne maîtrisent rien. Arrêtez votre sentimentalisme.
    Une caisse d’avance n’est pas une caisse noire. Une caisse d’avance, ce ne sont pas des fonds politiques. On ne peut pas se permettre de gérer l’argent public comme ses biens propres. Un élu doit rendre des comptes sur toutes les décisions qu’il prend. Le Maire de Dakar doit s’expliquer sur sa gestion de la caisse d’avance de sa municipalité. Il doit éclairer les Sénégalais sur l’utilisation qui a été faite de cet argent. Les sentiments n’ont pas leur place dans cette affaire. C’est facile de parler de procès politique. Respectons notre Justice qui ne fait que travailler à faire triompher la vérité.

  • macky deum leu
    07/03/2017 22:18

    WADE A RAISON MACKY DEUMMMMM LEUUUUUU

  • lamine
    07/03/2017 22:25

    je dois avoir ma propre liste pour les legislatif non dokofi amé si kasso bi nga diéme maintenant il nous a lancé le défi dey métii il a réveillé un vrai lion qui dormait si kawaw nak la diéme bou yébo mou paré khalifa tot ou tard il sera le future président mou nékhléne mou nakhari léne bagne bagne beug 0 justice au sénégal kéne gueumoul sa bop khalisss rek mé yalla néléwoul courage mon président courage li ay diar diar la rek leup bakh je sui dérriere toi foum yém nékh

  • fuck apr
    07/03/2017 22:27

    Yaw katelen ndem feilai wa APR aliou salle ira en prison macky deumm leu

  • Beug sama rew
    07/03/2017 22:31

    Macky Sall ce que tu fais est un précédent grave quand Mr khalifa avait dit qu’il sera candidat aux législatives j’ai alors dis à mon cousin que khalifa sera emprisonné car le président n’est pas prêt à perdre Dakar

  • Baller
    07/03/2017 22:34

    la Chasse aux opposants, j ai honte d etre senegalais. on utilise la justice pour des fain politique.

  • rassoul
    07/03/2017 22:35

    j avoue que je ne peux affirmer si khalifa est coupable ou non mais je denonce cette justice a deux vitesse.Inspection Generale d Etat qui a auditee la mairie de Dakar l a fait pour le COUD dirige par oumar hanne de l APR avec plus de 400.000.000 cfa de depense non justifies.aujour d hui il acceuille le president dans le fouta au moment ou khakifa rejoint rebeuss.cela me semble injuste.Au juge notamment le doyen des juges d instruction avec qui nous avons chemine ensemble a l universite. un adorateur de maître wade des annees 90.un homme qui aimait le juste equilibre.Que s est il passe cher ami? tu es devenu un juge de service?

  • Abdoulaye
    07/03/2017 22:42

    La justice fait son devoir dès lors que l’OFNAC lui a transmis les rapports de l’IGE via la présidence de la république.A chacun son tour chez le coiffeur ;tous ceux qui sont épinglés iront justifier ou aller à Rebeuss.Nul n’est au dessus de la justice ou de la loi.C’est au Sénégal seulement où les grands voleurs bénéficient de soutien.Si Khalifa Sall est propre il n’a qu’à le Prouver et Il sera libre.Macky Sall n’a rien à voir avec cette affaire.

  • gueyeabdou
    07/03/2017 22:47

    maky sall il doit parler des sacrifices qu’il fait de tuer les sngalais pour s’accrocher au pouvoir les accidents que vous voyer tous les jour c’est lui il doit dgager c’est un vaux rien un incomptent .bientt sil sarrette pas ce qu’il fais le reste de sa vie sera tres trs mal .dieu le vois et le jure du jugement dernier il verra tous lenfer

  • gueyeabdou
    07/03/2017 22:48

    il sont des domoukharam

  • Aziz Diallo
    07/03/2017 22:52

    Ou sont les dossiers que l’OFNAC avait soulevé et l’affaire PETROTIM.
    C’est juste de la politique.

  • Mamadou NOMOKO
    07/03/2017 22:52

    Macki SALL a vite oublie la periode Abdoulaye WADE. Tout le monde en tout cas ceux qui avaient la Soif de Justice se sont leves pour defendre Macki SALL. Aujourd’hui Macki fait pire que WADE. La Justice est instrumentalisee .

  • goor dou ragal
    07/03/2017 22:53

    Khalifa Sall recevra le soutien de tous les sngalais car cette mascarade politique ne passerera pas

  • gestor securite
    07/03/2017 23:02

    une grosse erreure de mettre khalifa sall dans les cellulles de Rebeuss mon reve ne va pas me tromper l impatience est l ennemie de la securite constance dans la gestion du risque …..

  • Za
    07/03/2017 23:03

    Macky a signé sa descente aux enfers

  • El hadji sane
    07/03/2017 23:03

    Khalifa doit d’être enfermé s’il n’est pas en mesure de fournir des preuves. Que force reste à la loi!

  • Idrissa
    07/03/2017 23:04

    Khalifa stp publes la liste des bénéficiaires. C’est ce que ndamal voulait faire et Wade avait reculé

  • Jiguenn
    07/03/2017 23:14

    Nonnnnnn,, maky MO fatte dembb,,, kimoy domaramm deug deug,,,, adouna. Est devastating toi

  • NDIOGOU THIAW
    07/03/2017 23:18

    Le régime juridique des caisses d’avances respectent certaines formalités et, de ce fait, si on l’utilise, sans pour autant donner les pièces justificatives nécessaires, la loi s’imposera dans toute sa rigueur.ce dossier n’a rien de politique khalifa sall n’est pas en mesure d’eclaisir comment il gérait ces fonds c’est pourquoi la lois va s’imposer dans toute sa rigueur. Dans ce pays toute gestion doit être sombre et vertueuse

  • Deve
    07/03/2017 23:20

    on ne gère pas un pays avec la main de fer depuis 2012 notre pays est face a une dictature rempente pitié pour notre cher Sénégal

  • Baye Zale Élément AKS
    07/03/2017 23:27

    Kén yéné woul kén kasso mais loubbeug allaa askanbii kén douko encouragé parsk les politiques sont l’habitude louy diaar 100f ngou déff facture 5000f. Té dokhalou réwmi j m rappelle kan Barthely Diass dii wakh nii allou Askan wi kén waro ko fowé

  • k10
    07/03/2017 23:41

    Franchement je ne comprendrais jamais les politiciens ils font appel à la population que quand ils sont dans la merde.foutez nous la paix waye!!!???

  • néokhalifa boy
    07/03/2017 23:46

    Caisse noire=fonds politiques.Seuls les noms changent en réalité.Peut on admettre une personnalité comme le maire de Dakar,objet de multiples sollicitations des populations défavorisées,des A.S.C. et autres ne pas disposer de fonds pour venir en aide à ses administrés?
    Bouléén gnou réyy.En réalité Macky n’admet pas d’opposition.Qu’il sache que Dakar est peuplé par les lébous qui y ont crée une république pour ne pas vivre la monarchie.
    Président,si vous aviez compris que les Sénégalais ne vous ont pas élu mais voulaient ardemment se débarrasser de Wade surtout parce qu’il voulait procéder à une dévolution monarchique du pouvoir,dinga deff plus attention!momoulognou té on va vous le montrer INCHALLAH.

  • angel of death
    07/03/2017 23:55

    Le symbole de la Justice est la balance, pourquoi depuis que macky sall reçoit des rapports des institutions de controle, il a mis le coude?
    pourquoi il s’est empressé de transmettre à sa justice?
    le COUD, PETROTIM, la SAPCO, le ministre des finances qui inonde la banlieu de millions, SECK WADE ndiaye condamné pour escroquerie faux et usage de faux , très vité libèré et nommé à un poste important par macky sall, c’est ça la justice pour tous?
    Un crime reste un crime, il n y a pas de petits ou de grands, tous ceux qui ont été audités doivent très vite passer devant le procureur.
    le prochain president du sénégal sera élu sur au moins deux bases:
    -le president ne sera plus chef de parti
    -il ne sera plus chef de la magistrature car les magistrats choisiront ceux qu’ils jugeront dignes parmi eux.
    -toutes les caisses noires seront diminués et soumises à l’approbation d’un conseil restreint comportant des magistrats, des officiers supérieurs et de hauts cadres de l’administration
    -dorenavant, tout le monde fera une déclaration de patrimoine, jusqu’au procureur, et meme les directeurs d’entreprises de presse.

    Avec ce type de regime hyper presidentiel, si vous avez la malchance d’avoir un anti-SANKARA, vous etes foutus.
    Il fallait s y attendre quand macky sall n’a pas signé la charte des Assises et a jeté aux orties les conclusions de la CNRI.
    Ousmane sonko, si tu ne fais pas attention, tu seras tué et ton livre ne paraitra jamais, Mody niang aussi doit etre plus prudent, un accident est vite arrivé….
    DU SANG, BEAUCOUP DE SANG, voila ce qui attend le pays avant et après 2019

  • Nabien
    07/03/2017 23:57

    La justice sénégalaise fait remarquablement son travail. Au Sénégal,les gens sont prompts à se mêler de ce dont ils ne maîtrisent rien. Arrêtez votre sentimentalisme.
    Une caisse d’avance n’est pas une caisse noire. Une caisse d’avance, ce ne sont pas des fonds politiques. On ne peut pas se permettre de gérer l’argent public comme ses biens propres. Un élu doit rendre des comptes sur toutes les décisions qu’il prend. Le Maire de Dakar doit s’expliquer sur sa gestion de la caisse d’avance de sa municipalité. Il doit éclairer les Sénégalais sur l’utilisation qui a été faite de cet argent. Les sentiments n’ont pas leur place dans cette affaire. C’est facile de parler de procès politique. Respectons notre Justice qui ne fait que travailler à faire triompher la vérité.

  • Verite
    07/03/2017 23:58

    Vraiment c’est triste mais c’est tres simple khalifa sall doit des explications au senegalais,il a ete reproche d’un vol c’est a lui d’eclaircir la ou il a depense l’argent du contribuable.Macky il faut le comprendre il est la tout simplement a favoriser les toucouleur alors qu’il n’a aucune competence pour diriger le pays.

  • Verite
    08/03/2017 00:00

    Toucouleur sans competence ni experience

  • Fatima
    08/03/2017 00:06

    Ou est Awa coucou Ndiaye?
    Abdoulaye Makhtar Diop qui a prie les bien de un pauvre citoyen tous les dossiers sont à la ofnac wacky Sall comment as tu eu 8 milliards libérationde Khalifa SALL avant qu’il ne soit trop tard

  • Amaury Béye
    08/03/2017 00:12

    Khalifa SALL ne peut pas être au dessus de la loi. Que la loi se fasse dans toute sa rigueur. Détourner 30 millions de FCFA chaque mois en toute impunité.

  • Ibrahima Ba
    08/03/2017 00:15

    Khalifa SALL n’est pas un intouchable. Vive la Justice sans état d’âme.

  • Justice Impartiale!
    08/03/2017 00:19

    Pourquoi attendre maintenant pour instruire le dossier et retenir tous ces chefs d’inculpation en même temps Or le procureur a eu le rapport de l’IGE depuis un an, le 24 Mars 2016 et avait déjà tous les éléments pour agir mais ne le fera que dans un contexte où Bamaba Fall est retenu et appel sera fait par le procureur lui même de la décision relaxant Barthélemy qui comme par hasard sont de l’autre camp lol . On ne veut pas l’entendre mais ça sent trop la justice abusivement indépendante de l’Exécutif. Le timing d’instruire jusqu’à la phase de jugement de ces Affaires en un seul coup n’est vraiment pas le bon.#Farouma féne# mais surtout pas ci désiquilibre des armes au procès

  • bass
    08/03/2017 00:38

    on n’est derrière toi khalifa Dieu est grand mounial rek dina bakh un jour.

  • thierno diouf
    08/03/2017 00:55

    kiii da khamoul ne yalla rek moo meune pressi den dou dara

  • Mane mii
    08/03/2017 01:17

    De toute façon même si khalifa est fautif il a fait moins que Aliou Sall le frère de Macky.En bon observateur je prédis la fin du régime Sall par un soulèvement populaire dans moins de 90 jours , je prédis aussi son lynchage publique et l’emprisonnement de son frère , sa femme et ses beaux frères .Il s’ensuivra une cabale dure rare violence cas contre ses anciens collaborateurs , dans la zizanie l’armée gardera le pouvoir au moins deux ans afin de calmer les tensions et de mettre en retraite les anciens politiciens afin que la nouvelle génération émerge.Mais mon soucis est que ceux qui viendront serons aussi incompétent , aussi toubabo dépendant aussi hautain que Macky.Ou va ce pays , ce continent, c triste.

  • Laye
    08/03/2017 01:43

    Excusez moi la politique ils sont tous des voleurs et nous nous sommes leurs bétail on les suit avauglément

  • Le Médiateur
    08/03/2017 02:26

    MACKY ET SON CALME HYPOCRITE
    Comme nous le prédisions le 23 mars 2015 avec l’affaire Karim, aujourd’hui Khalifa paie les frais de ses ambitions présidentielles face au dictateur silencieux. Autant des remords avaient suivi le verdict du procès historique de Karim, autant les poursuites contre l’actuel Khalifa de Dakar soulèvent plusieurs interrogations. Et le sentiment que la justice agit sous les ordres de l’exécutif préoccupe bons nombres de Sénégalais. Le cas échéant, le Sénégal perd ses acquis démocratiques et verse petit à petit dans un fascisme débordant. Ce texte constitue un réquisitoire, parmi tant d’autres, pour un Sénégal de paix, de démocratie et d’émergence.
    1. Aux débuts une police politique : la CREI
    Faire de la politique exige une fortune colossale doublée d’une notoriété. Alors tout riche prétentieux pour le devenir du Sénégal ou souteneur de potentiel candidat peut s’attendre à une convocation de cette juridiction d’exception. L’actuel locataire du Palais veut un second mandat à tout prix : et l’arme fatale est le dénigrement qui mène en prison et/ou hors des urnes. Sous la coupole de la séparation des pouvoirs, des juges à l’instinct grégaire sont chargés de cette « sall besogne », sans se rappeler le discrédit qui avait frappé les cinq (5) sages sur l’anticonstitutionnalité d’un 3e mandat pour Wade. Alors futurs candidats pour 2019 préparez vos bagages pour la citadelle du silence et de l’image ternie. A défaut abandonnez toute ambition présidentielle ou toute collaboration avec un présidentiable. Car la CREI, une décision politique cautère, c’est pour eux et l’OFNAC pour les alliés récalcitrants et les insubordonnés au pouvoir marron. Aux yeux de l’immense majorité des Sénégalais, la CREI, la DIC et autres juges corrompus ne seraient que des organes chargés de liquider les adversaires politiques du dictateur Macky.
    2. La stratégie du dénigrement :
    Spécialistes du dénigrement tels des lopes parceque obnubilés par un second mandat, les tenants de l’actuel pouvoir excellent inlassablement dans l’art de créer des historiettes à l’endroit d’un potentiel concurrent ou adversaire afin de ternir à jamais son image. On se rappelle encore tel dans un conte de fées, le discours tenu par Macky, alors Premier Ministre, à l’occasion de l’inauguration de l’usine de montage de véhicule de Thiès. On serait tenté d’en déduire qu’il est l’artisan de l’acharnement politico-judiciaire dont l’ancien édile de la cité du rail fut victime. Idrissa Seck en a payé les frais ; il est aujourd’hui stigmatisé des milliards des chantiers de Thiès même s’il bénéficie d’un non-lieu total après huit mois de prison. Challenger de Wade aux élections de 2007, le leader de Rewmi termine 5e en 2012 et manque son objectif d’être le 4e Président du Sénégal. Le dénigrement orchestré par Macky, alors sous l’ombre du complice Wade, est passé par là.
    Pendant que Idy, détruit, tente de recoller les morceaux de sa formation émiettée. Karim est sali, pour ne pas dire culpabilisé pour avoir élargi la coopération internationale autour du monde arabe, dont l’Occident est très jaloux. Quant à Gackou, il est perdu par l’allégeance de Niasse, en pleurs dans les prairies marronnes, qui a fini de ternir son brillant parcours politique. Pour l’écarter de la course de 2017, 2019 après le wax waxeet (dédit) despotique, Niasse s’interrogeait sur la licéité de sa fortune et les apéristes de ses supposées lobbies sécrètes : une façon de ternir son aura auprès de la classe populaire. Cependant le diplomate émérite et enraciné aux valeurs locales Ibrahima Fall est minimisé, mis en quarantaine comme un vieux et envoyé à la maison de retraite après un faux référendum. Pendant ce temps, le brillant Khalifa de Dakar, réintronisé le 29 mars 2014 puis vainqueur des membres HCCT de la capitale, recevait déjà les foudres des « petits maures » qui appliquent les injonctions reçues depuis les tentes du Palais.
    Mais quand le dictateur Macky s’en mêle, s’ouvrent les portes de Reubeuss. Pendant ce temps il se la coule douce dans la fraicheur ndarienne, mais le cœur alourdi par cet acte ignoble. Veut-on empêcher la confection d’une liste victorieuse aux prochaines législatives ? Cherche-t-on à éliminer un adversaire encombrant ? Cruelles pratiques dans un pays targué d’hospitalité. Demain, à qui le tour ?
    Mais les Sénégalais ont tout compris. Alors aujourd’hui plus que jamais, l’opposition doit constituer un bloc compact avec les forces vives de la nation pour préserver le Sénégal d’un avenir qui semble incertain. Elle se doit de cristalliser toutes ses compétences au service d’un Sénégal réellement émergent : économiquement prospère, politiquement stable, socialement heureux pour un Bonheur National Brut.
    3. Vers des fraudes massives ?
    L’ère des fraudes est-elle révolue au Sénégal? A voir ce qui s’est passé à Saint-Louis lors des élections locales, la réponse est non! Car Braya perd de façon miraculeuse. Quelles techniques avaient été employées pour réussir cette prouesse de détournement de suffrages ? C’est scandaleux. N’était-ce pas une zone test de la machine de fraude en vue des prochaines consultations électorales ?
    Heureusement que Aïssata ne s’est pas laissée faire à Podor. A l’image des femmes de Nder et de Aline Sitoé Diatta, elle a mené le combat comme une lionne pour éviter le fait accompli. Contrairement à Aminata qui a du capituler dans le Ndiambour au bon plaisir du Président qui la retient encore ministre de la République. Et loyale, elle continue de tresser des lauriers à son dictateur de Président. L’alerte est donnée, donc vigilance !
    4. L’arrogance apériste du parti unique :
    L’indiscipline n’a jamais prévalu au combat. La leçon non sue du régime précédent déchu ne sert pas encore d’exemple aux hommes de ce régime qui avait fini de gagner la confiance des sénégalais épris de paix et de justice. L’espoir d’une rupture d’avec les pratiques peu orthodoxes s’est vite effondré. Les apérites sont beaucoup plus arrogants que leurs prédécesseurs. Les ripostes politiques qui nous sont servies ne conviennent pas souvent à la situation actuelle. Cela devient encore plus grave quand des ministres de la République, des représentants à l’Assemblée ou des conseillers s’adonnent à cet exercice pour garder leur position ou solliciter des postes de sinécure. Le monde évolue dans un esprit de compétition où les intelligents dominent les sauvageons et autres adeptes de la sauvagerie. Et partout on crie VIVE la transhumance. La critique peut être constructive pour les âmes vierges d’arrogance, de méchanceté et de mesquinerie.
    5. Une presse bâillonnée :
    Motus bouche cousue, ainsi peut-on résumer l’attitude des fortes gueules de la presse sous Wade. Ils se la coulent douce aux abords du Palais et des excursions de leur Sall « chef de rédaction ». Fin stratège politique, le Président a vite fait de recruter ceux-là qui ont grandement participé à la chute de l’ancien régime et formaté leur cerveau. Il est clair aujourd’hui que leurs textes et paroles, relayés par bons nombres de média, n’étaient que simples jalousie et divergences cryptopersonnelles avec les inconditionnels arrogants du pouvoir libéral.
    A ces journalistes de comprendre qu’ils avaient choisi d’être critiques et par conséquent devraient le rester quoique ça leur coute. Aujourd’hui qu’ils se sont mis à nu, ils compromettent en même temps la véracité de leurs propos et la sincérité de leurs actions antérieurs. Latif Coulibaly jadis très écouté s’est rendu au Président par la bonne grâce d’un siège au Conseil des ministres. Jules Diop, quant à lui, faisait courir vers le Net dans Deeg Deg où il combattait le pouvoir galactique wadien afin de retrouver le pays et les coulisses et délices du Palais. Le jeu est enfin clair, l’opinion édifiée. Au même moment, le soi-disant analyste politique Alioune Sall tient les valises et les mallettes de la sœur Marième Faye, affichant partout et toujours un profil bas. Alors que le grandiloquent Abdoulaye Thiam, se frayant un passage dans la cour des grands, faisait du journalisme un simple business. Tandisque le téméraire Madiambal Diagne qui a connu les vicissitudes de la prison semble las de continuer le combat pour porter la voix des sans voix et préfère flatter les artisans de l’hypocrisie du Président. Pire encore, Yakham le mercenaire a toujours déçu le peuple, alors il devient conseiller en communication du Président. Et le Groupe Futurs Médias ne se prive pas de se solidariser avec leurs patrons Youssou-Amar, partenaires du gouvernement. Alors que les scandales sexuels de Yérim et de Tamsir Jupiter leur font perdre toute légitimité au niveau de l’opinion nationale, bien qu’ils soient des esprits éclairés. Heureusement que tous les journalistes ne sont pas logés à la même enseigne.
    6. L’Autorité naturelle en haillons :
    Les chefs religieux sont des citoyens simples dixit le candidat de Macky2012. Alors pourquoi critiquer le silence des hommes de Dieu, qui du reste ont choisi de n’entendre que l’essentiel. Le terrain politique miné par le vol, le mensonge, l’ingratitude, l’hypocrisie, … a fini par jeter le discrédit sur tout religieux qui s’aventure à donner son avis sur le fonctionnement des affaires publiques. La politique, n’est-elle pas l’art de gérer la cité ? Et Platon de nous mettre en garde : « si tu refuses de faire de la politique, tu en seras puni en devenant gouverné par tes inférieurs. »
    Au Sénégal, la sentence est tombée sur la tête des Guides religieux qui pourtant n’ont qu’une seule référence, MOUHAMED (PSL) le rédacteur de la première Constitution de Médine, le Chef d’Etat Eclairé, le Général de la Sainte Armée et le Guide religieux de la communauté musulmane. Alors le Vénéré Khalifa Ababacar SY, puisque nous célébrons ce mois l’anniversaire de sa disparition, disait que ‘’les hommes politiques croient en nos prières, mais sous-estiment notre pensée, alors que les deux doivent aller de pair ; elles sont synergiques’’. Alors pour un Sénégal émergent, il faut absolument leurs sages conseils sur le fonctionnement du système, même sous forme de critiques. Refuser l’autorité des chefs religieux et accepter les marabouts vendeurs d’illusions, c’est exposer le pays à d’éventuelles calamités morales, physiques et économiques. Puisse le bon sens être la chose la mieux partagée auprès des protagonistes.
    7. Une société civile enrôlée :
    L’hypocrisie caractérise aujourd’hui ces membres de la société civile qui rôdent autour du Palais. Penda Mbow avait juré de combattre Wade jusqu’à la déchéance parcequ’elle a été virée du gouvernement après seulement six mois d’exercice. Et depuis quelques temps, elle est devenue le grand chambellan de la Première Dame. Portant la parole de la sœur Marième, elle effectue des visites partout dans le pays et à travers le monde au moment où Madame Sall peut cuisiner et esquisser des pas de danse avec les épouses des diplomates. La juriste Amsatou Sow Sidibé, commanditée le jour du verdict de Karim pour préparer à la condamnation de ce dernier, clamait sur ondes des radios et télévisions qu’il y avait une voie de recours ou pourvoi en cassation à la Cour Suprême. Accepter de telles sales besognes pour un intellectuel entame toute crédibilité malgré les beaux discours de spécialistes de l’Histoire ou du Droit. Le leader de Car-Leneen l’a appris à ses dépens.
    Par malhonnêteté intellectuelle, d’autres certes critiquent l’action du gouvernement mais par le dos de la cuillère. Encore simples dénonciations. Beaucoup de passivités. Mouhamadou Mbodj évoque le paradoxe du procès de Karim pour dénoncer l’iniquité de la justice après le réquisitoire du procureur de la CREI. Mais quelle action doit être entreprise afin de contraindre la justice à respecter le droit en cherchant les coupables aussi bien dans l’opposition qu’au niveau de l’entourage du Président.
    Alors que Abdoul Aziz Diop du M23 ne se cache plus d’avoir la couleur marronne. Dire que tous ces hommes, par leur verve, ont embarqué le Sénégal dans le chaos à la veille des élections de 2012, occasionnant plusieurs morts dont le célèbre Mamadou DIOP. Des crimes jusque-là impunis, dans le souci de protéger la police dont on a encore besoin pour mater l’opposition. Sinon comment comprendre que le Commissaire Arouna Sy alors au front et son chef Ousmane Ngom ne sont encore inquiétés. La preuve : en un temps record on trouve un meurtrier à l’assassinat de l’étudiant Bassirou Faye au moment où les familles des personnes sacrifiées pour arriver au pouvoir attendent de connaitre les meurtriers de leurs parents. Où se cachent Babacar Justin Ndiaye, Jacques Habib Sy, ….
    A l’endroit de tous ces érudits, méditez ces propos de l’Eminent Penseur et Khalife de la Tidjanya : « l’ignorance, ce n’est pas seulement absence de culture, mais les éléments d’une culture dont on ne se sert plus sont aussi un signe inquiétant de l’ignorance. »
    8. Pauvres droits-de-l’hommiste :
    Aliou Tine, bec cloué. A la tête de toutes les marches en chef du M23, Tine manipulait l’opinion au bon plaisir de l’opposition qui finit par en tirer les marrons du feu. Casé dans une agence chargée des droits de l’homme, il se montre rarement dans le seul et unique but de défendre le régime comme ce fut le cas lors du triste débat monologue et unilatéral sur la RTS1 le jour du verdict sur l’affaire Karim.
    Le mouvement Y’en-à-marre incarne-t-il aujourd’hui ce nouveau type de sénégalais? Ce slogan se résume désormais à une chanson qui a fini de tympaniser les compatriotes au point que les leaders doutent de leur capacité à mobiliser. Que dire aussi de certains actes qui cherchent à renforcer la notoriété de leur Président. La farce orchestrée jusqu’en terre congolaise est là pour témoigner d’une piètre victoire diplomatique. Ces comédiens feraient mieux de s’approcher de notre humoriste national, le bien-aimé Kouthia, qui au moins nous décharge des problèmes quotidiens que nous font porter les incompétents du régime. Messieurs! La jeunesse doit oser ou s’exiler pour vivre en paix.
    9. Basta, chers disciples de Machiavel Charlie:
    Le SENEGAL va mal messieurs Charlies à cause de l’incompétence et pire, à la perte de dignité, signe de complexe d’infériorité devant l’Occident. Aujourd’hui, il n’est pas seulement question d’une autre alternance mais plutôt de reconquérir l’indépendance politique et économique perdue pour refonder une véritable nation sénégalaise ancrée dans les valeurs d’honneur, de probité et de pudeur pour notre cantonnement dans la citadelle des bonnes convenances et de la bonne gouvernance.
    HALTE AUX DERIVES TOTALITARISTES DU PRINCE MACKYAVEL CHARLIE
    EN HOMMAGE A KHALIFA SALL, OTAGE POLITIQUE.

    MBAYE FAYE « Le Médiateur »,

  • Lasko
    08/03/2017 05:36

    Hei mes amis laisson la justuce fait son travaille.Macky avait bien dit
    aussi a ses militants si la justuce les poursuive il fera pas de diapalé ;diapaléme

  • Mamadou NOMOKO
    08/03/2017 06:40

    Un fonds special d’avance : est un fonds public, le compte rendu detaille est normal. Mais pourquoi maintenant? Et ceux qui decances Khalifa SALL, notammrnent le frere de Macki SALL et d’autres ? Ces detournements resteront impunis? Le dossier Khalifa SALL est suivi par Macki comme du lait dans une tasse pose sur du feu. D’accord que Khalifa soit place sous mandat. l’impartialite de la justice exige que tous les auteurs de detournement soient poursuivis.

  • Niko
    08/03/2017 09:47

    Qui gère les fonds doit rendre compte…il n’a qu’a justifié les fausses factures.

  • diallobé editorial
    08/03/2017 16:46

    Diallobé Editorial
    1 h ·

    L’editorial du jour porte sur le cas khalifa sall et la question qui se pose toujours est ce question juridique ou politique.Il est est actuellement sous mandat de dépôt c’est sur que maintenant le juge d’instruction a des éléments de fondement juridique sur sa table.On peut dire que sur le plan jurique que khalifa est présumé coupable de ce que lui charge le procureur.Mais le plus important encore est comment on en a arrivé là à cette situation de mis en cause du maire de Dakar.Revenons un peu en arrière lorsque lors des différents qui ont eu lieu au siège du parti socialiste entre les militants.Et comme sujets de malentendus l’accompagnent du parti socialiste pour les prochaines élections présidentielles à la mouvance présidentielle.Et ce débat a divisé le parti en deux camps les pro Tanor Dieng pour soutenir macky sall et l’autre camp(khalifa,aissata tall sall,aminata diallo,Bamba Fall..) determiné pour le détachement du parti de cette coalition et se font même un leader qui est Khalifa Sall.Ce qui était donc la pomme de discorde entre les pro khalifa et le camp presidentiel.ET au niveau du siège y a eu même des menaces,des injures et même des tortures qu’on a vu à la télé.En effet Mr ousmane tanor Dieng a porté l’affaire à la justice.Bien sur c’est gâteau à la sérise car avec la bénédiction de Macky sall bienvenue les liquidations politiques.D’abord l’affaire Barth que macky sall même défendait avant de venir au pouvoir sur le cas du meutre de ndiaga diouf,ensuite le maire de la médina pour affaire de saccages au siège du parti,et enfin le fameux affaire de Khalifa Sall sur la caisse d’avance.Mesdames et Monsieurs nous sommes entrain de vivre un coup de théatre politique.Ne vous laissez pas divertir A suivre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL