Annonces
Annonces
» » » » » » Ucad: des étudiants pro-khalifa brûlent des...

Ucad: des étudiants pro-khalifa brûlent des pneus

Pour dénoncer ce qu’ils appellent acharnement politique ou tentative de liquidation politique, les étudiants « And Dolel Khalifa » de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), sont sortis de leurs chambres tard dans la soirée du 6 mars aux environs de 22 heures, pour brûler des pneus à l’intérieur du campus social mais également sur l’avenue Cheikh Anta Diop.

Pour manifester leur soutient et leur mécontentement par rapport aux poursuites faites à leur leader Khalifa Sall à la Dic, des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop ont brûlé des pneus dans l’enceinte du campus, et sur l’avenue Cheikh Anta Diop. Selon des sources du journal Libération, les policiers ont tenté de les disperser avec des gaz lacrymogènes, mais ces derniers ont résisté pour montrer leur détermination.

Le calme est revenu après une trentaine de minutes des accrochages, renseigne la même source. Une manifestation qui en dit long sur la détermination des pro-khaf à se sacrifier pour le tirer des griffes de dame justice…

Annonces
Annonces

7 commentaires

  • green
    07/03/2017 10:43

    toute le monde dw sortir dans les rues et mem a l intérieur du pays.en bas la dictature.

  • DIOM
    07/03/2017 11:48

    insurrection cause par khakifa sall

  • XOROM-SUKEUR
    07/03/2017 13:05

    franchement en voilà des andouilles qui n’ont rien compris à la politique. Ils vont se faire arrêter pour ces cons de politiciens sans vergogne qui une fois élus vont vous faire subir toutes les misères du monde.

  • leila
    07/03/2017 13:25

    non kou dofdof lou beu khalifa diaral la khekh baniou diap la ga diommi.

  • gestor securite
    07/03/2017 13:44

    un etat doit toujours maintenir sa gestion de risque…

  • sadiix
    07/03/2017 14:36

    la barbarie sa regle pas grand chose.. la politique c’est des ides savoir defendre sa positions par des arguments mais pas de la sorte surtout par des etudiants qui se disent des intellectuels vraiment chers frres prnaient le dialogue et ne vous laisser pas malmener par ces politiciens tocards..

  • Atika
    07/03/2017 18:06

    Maintenant que Khaff sait que ni ses soutiens maraboutiques ni ses partisans peu nombreux ne peuvent empêcher son emprisonnement il n’a qu’à rembourser et continuer sa politique. Il a appelé à un soulèvement populaire et rien ne se passe car la majorité des sénégalais ne cautionne pas le vol

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces