Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » Trois jeunes condamnés à 3 mois ferme, deux...

Trois jeunes condamnés à 3 mois ferme, deux autres à 1 mois dans le cadre des émeutes de Kolda

2017-03-29T20:31:52+00:0039 Partages

Trois jeunes de Kolda ont été condamnés mercredi à trois mois de prison ferme et deux autres à un mois, à l’issue du procès des manifestations organisées mi-mars dans cette ville par des conducteurs de motos-Jakarta.

Les trois premiers prévenus sont reconnus coupables de ‘’rassemblement illégal ayant occasionné des dommages” et les deux autres de ‘’détention de chanvre indien’’, par le Tribunal de Grande instance de Kolda, a constaté l’agence de presse sénégalaise.

Trois autres mis en cause ont été condamnés à un mois avec sursis.

Le reste des prévenus, au nombre de 23, a été libéré au bénéfice du doute.

Au total, 31 prévenus comparaissaient ce mercredi devant ce tribunal pour divers chefs d’accusation en lien avec les manifestations des conducteurs de « Jakarta », des motos assurant le transport dans certaines villes comme Kolda.

Les manifestants protestaient contre la blessure d’un conducteur et sa cliente, dans l’accident d’une moto, lors d’une opération de contrôle de la police.

Mardi, le tribunal pour enfants de Kolda a condamné à six mois avec sursis un mineur et relaxé six autres. Tous étaient jugés pour les violences survenues lors de ces manifestations.

Le mineur condamné avec sursis a été reconnu coupable des délits de ‘’violence à agent de la force publique suivie de blessure, de dégradation de biens publics appartenant à l’Etat ou aux collectivités locales et de rassemblement ayant causé des dommages aux personnes et aux biens’’.

Les six autres enfants ont été relaxés par le tribunal au bénéfice du doute.

Une passagère et son conducteur avaient été blessés mi-mars lors d’un contrôle policier, provoquant la colère des jeunes de la ville.

Des locaux de la Police ont été saccagés lorsque les conducteurs des motos « Jakarta » sont descendus dans la rue pour protester contre la violence subie par un des leurs.

Dans la foulée de ces violences qui ont suivi, 38 jeunes dont une majorité de conducteurs de Jakarta ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces