Annonces
Annonces
» » » » » A Thiès, le gouverneur installe les comités...

A Thiès, le gouverneur installe les comités départementaux de lutte contre le tabac

2017-04-19T19:20:35+00:000 Partages

L’adjoint au gouverneur de la région de Thiès, Mbassa Sène, a procédé mercredi à l’installation officielle des comités départementaux de lutte contre le tabagisme de la région, a constaté l’agence de presse sénégalaise.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie, parmi lesquelles le médecin-chef de région, le docteur El Hadji Malick Ndiaye, ainsi que des responsables du Programme national de lutte contre le tabagisme.

L’adjoint du gouverneur de Thiès a relevé, à cette occasion, que l’Etat avait pris « toutes les mesures nécessaires » à la mise œuvre de loi contre le tabagisme, pour « une bonne application » des textes relatives à l’interdiction du tabac dans des lieux publics bien identifiés.

Selon Mbassa Sène, la sensibilisation et la communication seront mises en exergue, afin de mieux imprégner les populations aux mesures répressives qui seront prises.

L’adjoint au gouverneur de Thiès a par ailleurs déploré l’attitude de certains fumeurs qui, malgré les mesures d’interdiction annoncées, « continuent de fumer partout, même dans les lieux publics ».

Le vice-coordonnateur du Programme national de lutte contre le tabagisme, Oumar Ndaw, a lui fait état des enjeux mondiaux de la lutte anti-tabagisme, face aux stratégies déployées par les industriels du secteur vers les pays pauvres.

Il a cité des statistiques selon lesquelles environ 6 millions de décès dus au tabac sont désormais enregistrés à travers le monde, dont 600.000 non fumeurs, emportés par les effets du tabagisme passif.

D’ici 2020, « si rien n’est fait, on aura 10 millions de morts » dus au tabac, ’’dont les 70 pour cent proviendront des pays pauvres’’, a indiqué M. Ndaw, selon qui la majorité des consommateurs de tabac en Afrique sont constitués de jeunes de moins de 20 ans.

Les comités départementaux de lutte contre le tabac ’’vont démarrer leurs activités à travers un plan d’action, avec comme priorité les aspects liés à la protection contre le tabac, à son conditionnement, à l’étiquetage, à la vente du tabac’’, a-t-il annoncé.

Il y a surtout le point concernant « l’interdiction de fumer’’, qui sera mis en œuvre après une cartographie des lieux publics ou il est interdit de fumer, a ajouté le coordonnateur du Programme national de lutte contre le tabagisme.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL