Annonces
Annonces
» » » » » Thérèse Faye: « quand on parle de division,...

Thérèse Faye: « quand on parle de division, il faut analyser la marche de Mankoo. On a vu Idy président, Khalifa Sall président, Karim… »

2017-05-23T09:04:49+00:0012 Partages

Les jeunes de Benno bokk yakaar (Bby) ont fait face à la presse, hier, dans les locaux du siège de l’Alliance pour la république (Apr), au Jet d’eau. Zator Mbaye, Thérèse Faye, Mame Mbaye Niang, entre autres jeunes, ont répondu présent à l’appel. Ces derniers, après avoir chanté les « bienfaits » du Plan Sénégal émergent (Pse), n’ont pas raté l’opposition.

« L’actualité politique au Sénégal », tel était le prétexte saisi par Zator Mbaye, coordonnateur national des jeunes de Bby, et Cie. Ils n’ont pas raté l’opposition.

« C’est dans sa détermination à toujours vouloir tromper pour se faire de l’électorat que l’opposition alimente un débat inutile, sans objet, sur la cohabitation. C’est du verbiage creux qui ne peut pas nous distraire car, ce débat sera définitivement clos au soir du 30 juillet prochain« , estime Zator. Ce dernier s’est félicité de l’autorisation du meeting organisé par Mankoo Taxawu Sénégaal. Selon lui, cette mobilisation n’avait pour but que la libération de Khalifa Sall et le retour de Karim Wade au Sénégal, mais aussi, souligne-t-il, « elle a été marquée par une série de déclaration de candidatures à la présidentielle de 2019« .

De son côté, Thérèse Faye de confier que l’opposition est entretenue par Karim Wade, depuis le Qatar, qui, selon elle, finance les activités de la coalition Mankoo. « On doit considérer ces gens comme des mercenaires de Karim Wade« , peste-t-elle. La coordonnatrice de la Cojer, analysant la marche de l’opposition, de confier: « quand on parle de division, il faut analyser la marche de Mankoo. On a vu Idy président, Khalifa Sall président, Karim président, Gackou président… Nous demandons au peuple Sénégalais à quoi ressemble ce Mankoo? Où est l’unité dans tout ça? » se demande-t-elle avant de préciser « qu’il ne faut pas se laisser divertir par ces gens là« .

« Les gens qui sont en face nous reprochent d’appliquer la justice. Ils mobilisent les sénégalais pour exiger la libération d’une personne qui est supposée détourner de l’argent public. Demander à ce que des gens qui ont commis des actes de barbaries ne soient pas traduits en justice. Demander à ce que des gens qui ont tué ne soient pas jugés ou condamnés. C’est ça qu’ils nous reprochent. Ils ne nous reprochent pas de ne pas travailler« , selon Mame Mbaye Niang.

Le ministre de la jeunesse de la jeunesse de poursuivre: « c’est Idrissa Seck, aujourd’hui, qui nous parle d’une répression judiciaire après le protocole de Rebeuss avec Abdoulaye Wade, après avoir qualifié la grâce de Karim Wade de deal international. C’est une coalition qui est contre la morale« .

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • Législatives 2017: Mankoo accélère la cadence et dépose sa caution de 15 millions…
    23/05/2017 09:57

    […] nationale, « Mankoo taxawu Sénégaal » continu de poser des actes, malgré les piques de la part du régime en place. Le « tassaro » tant souhaité par […]

  • kouthia rekk
    23/05/2017 10:16

    Mbaye Niang : « « Les gens qui sont en face nous reprochent d’appliquer la justice..Ils ne nous reprochent pas de ne pas travailler. »
    Donc la justice c’est l’état selon Mbaye Niang…..Emprisonner les gens ce n’est pas « travailler »….La justice doit être indépendante…

  • Ba Kamara
    23/05/2017 13:48

    thérése faye pense a beenoo tass yakar avant d’analyser la marche de mankoo

  • Ba Kamara
    23/05/2017 13:50

    thérése faye pense a beenoo tass yakar avant d’analyser la marche de mankoo

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces