Annonces
Annonces
» » » » Tamba – Pape Samba Mboup: « On nous a...

Tamba – Pape Samba Mboup: « On nous a refusé l’accès à l’auberge parce que nous sommes de l’opposition »

2017-03-17T09:38:57+00:000 Partages

Pape Samba Mboup et Farba Senghor ont été chassés de l’auberge de Boutoukoufara de Goudiry par le gérant, lors de leur tournée politique à Tamba. Selon l’ancien chef de cabinet de Abdoulaye Wade, Pape Samba Mboup, le gérant de l’auberge leur a signifié qu’ils ne pouvaient pas passer la nuit dans l’Auberge parce qu’ils sont de l’opposition.

Après une journée trop chargée avec les militants ponctuée de rencontres et d’échange avec les militants libéraux, Pape Samba Mboup et Farba Senghor qui voulaient passer la nuit dans l’auberge installée à Boutoukoufara, ont été interdits d’accès par le promoteur. Selon ces derniers, le patron de l’auberge n’a même pas voulu leur donner le temps de se changer , de ranger leurs bagages avant de quitter les lieux.

Un acte que Pape Samba Mboup trouve « incroyable, je ne peux pas digérer cet acte », clame t-il. « Comment nous refuser l’accueil au seul motif que nous sommes de l’opposition? C’est  vraiment inhumain. Et pourtant, le responsable politique de la zone avait bien averti le gérant du campement pour nous réserver des chambres. Mais il nous a seulement été signifiés que nous n’y avons pas droit de cité en tant qu’opposants », dénonce Pape Samba Mboup dans le journal Le Quotidien.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • MD
    17/03/2017 10:38

    C’est bien tu n’es pas de l’opposition vous voulez y aller pour faire la cour au jeune fille bande de sallo part

  • Patriote
    17/03/2017 12:01

    ce que tu as fait a ton ex parti est plus inhumain. guissa golène dara sakh dèm lène rek espèce de traitre

  • Patriote
    17/03/2017 12:04

    ce que tu as fait a ton ex parti est plus inhumain. guissa golène dara sakh dèm lène rek espèce de traitre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL