Annonces
Annonces
» » » » » » Sortie fastidieuse des responsables du MEEM : Ma...

Sortie fastidieuse des responsables du MEEM : Ma part de vérité ! Par Fallou Samb*

Je respecte le principe de la liberté d’expression dans le parti MODEL, par contre,  je fustige la méthode et le ton souvent utilisés pour faire part de ses frustrations. Le MEEM (Mouvement de Elèves et Etudiants du Model) a le droit d’exprimer ses frustrations en toute démocratie mais, il n’a pas le droit de jeter en pâture le Président et le Bureau politique du parti par des attaques crypto -personnelles qui ne respectent pas la discipline de groupe.

La place publique n’est pas le lieu approprié pour donner son désaccord quand on la possibilité de le faire, sans contrainte,  au sein des instances régulières.

Quand on réclame justice, on doit se l’appliquer en premier. Le MEEM qui est un mouvement affilié au mouvement national des jeunes,  ne peut agir en électron libre foulant au pied les règles disciplinaires du MODEL. Dans le communiqué rendu public à travers les médias, un des points saillants est la non prise en compte de Darou Mousty dans les investitures pour les législatives prochaines ; bien que le bureau du MEEM est orienté vers ce département (Président, Coordonnateur, Secrétaire Général), fait que les autres étudiants des autres régions tolèrent, cela ne veut pas dire que le parti dirigé par Ibrahima Sall, originaire de Darou Mouhty appartient à cette seule contrée.

Le Ministre Ibrahima Sall a reçu le quitus du parti pour négocier avec le président de BENNO BOKK YAAKAR. Comme tous les leaders de BENNO, notre président à donner carte blanche au Président Macky Sall pour mener les investitures. Donc, nous devons assumer les conséquences bien qu’on ait eu des représentants sur la liste nationale, c’est-à-dire une titulaire et deux suppléants.

D’autres partis de la mouvance présidentielle n’ont pas eu le même sort et, ils se sont rangés derrière la volonté commune de gagner en y mettant une dynamique d’ensemble. On doit toujours parler en connaissance devant des situations délicates. Souvent, il faut faire parler la raison et non le cœur au risque de se tromper lourdement, voire même provoquer l’irréparable.

Le président du MODEL a négocié en toute responsabilité pour son parti et,  a bien défendu les intérêts de sa formation politique. Un homme averti doit toujours s’informer juste et vrai avant de se prononcer. Ceux qui parlent n’ont pas toutes les informations .Ils  ne parlent pas en connaissance de cause. Le MODEL va, nous en sommes sûrs,  grandi de ces législatives, avec la détermination et l’abnégation des militants dévoués à la noble cause.

*Membre du Bureau des Jeunes du MODEL

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL