Annonces
Annonces
» » » » » » Senego TV-Serigne Mboup: « C’est manquer...

Senego TV-Serigne Mboup: « C’est manquer de respect aux populations que de contester les résultats d’élections dans notre pays. »

2016-04-14T12:01:22+00:00 Partages

Serigne Mboup, Maire de Pire et Président du Conseil d’administration de la Société africaine de raffinage (Sar) est l’invité de l’émission Focus Politique. Il fait un survol de l’actualité socio-économico-politique en parlant notamment des prolongations du référendum du 20 mars dernier, de la crise scolaire et du dialogue politique en panne dans notre pays. D’un allant très positif, M. Mboup exhorte ses concitoyens à mettre en avant les intérêts supérieurs de la Nation par le travail désintéressé, le dialogue et la discipline. A la classe politique, il demande de se retrouver autour de l’essentiel et de taire les querelles de borne fontaine qui ne mènent à rien.

Annonces
Annonces

6 commentaires

  • LAMINE
    14/04/2016 18:46

    Toi qui respecte les sénégalais, explique leur la différence 1231 bureaux de plus entre les chiffres du directeur général des élections et la cour d’appel.

  • samba diop
    14/04/2016 20:31

    nulle part il n’est dit qu’il y a une différence entre le nombre de bureaux de vote entre les services competents. Encore des ragots de l’opposition. pas fair-play du tout

  • phil
    19/04/2016 18:28

    monsieur Mboup un peu de respect pour les senegalais

  • LAMINE
    20/04/2016 10:15

    Les vidéos existent monsieur le mythomane. Mais cela ne surprend guère chez Macky qui ose transformer un avis à une décision.

  • teuss
    21/04/2016 11:26

    Tu n’est pas un exemple avec tout ce que tu as vécu avec Wade .
    Je me rappel quand tu défendais le troisième mandat.
    C’est toi qui nous manque de respect
    Vendu

  • Dékoufi
    24/04/2016 01:21

    Je tombe des nues, ou bien je commence à mal me sentir? Ce Sérigne Mboup est-il le même Sérigne qui animait une cellule de je ne sais quoi au PDS? Avec des gens aussi virevoltants que nous réussissions à éduquer normalement nos enfants qui les voient et les entendent défendre des principes jadis vomis. Et selon les circonstances du moment, les  » mêmes criquets alimentaires politiques  » ravalent tout ce qu’ils avaient vomis dans un passé récent, devant Dieu et les hommes. QUEL QUALIFICATIF DONNER A CE GENRE TYPE CASE COMME PCA? Un pays où le ridicule ne tue point, même quand on est conscient que Mme, les enfants et la famille élastique Sénégalaise nous regardent et nous entendent. KHALAS et TCHIPIRI.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL