Annonces
Annonces
» » » » » Senego TV: Bataille rangée entre policiers et...

Senego TV: Bataille rangée entre policiers et étudiants à l’Ucad, ce jeudi

L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) est transformée,  ce jeudi en fin de matinée en un champs de bataille.

Les belligérants de ce jour, les étudiants et les forces de l’ordre, se sont violemment affrontés d’abord sur l’avenue Cheikh Anta Diop, ensuite au sein du Campus social. Violant ainsi pour les policiers les franchises universitaires.

Et tout est parti, d’une part, du mécontentement des étudiants de la Faculté des Sciences  inscrits en Master. Ils sont restés sans bourse, depuis le début de l’année. S’y greffe ensuite les étudiants de la Faculté de Droit qui réclament sans condition leur inscription en masse en Master 2. Parce que, avancent-ils, on ne peut rien faire avec une licence en droit. Le véritable sésame, soutiennent-ils, c’est l’obtention du Master 2 qui ouvre les portes des différents concours de ce pays. Et cette synergie des forces a donné aujourd’hui un véritable coctail molotov lancé contre les flics qui ont répliqué avec grenades en bandoulière.

Les usagers de l’avenue Cheikh Anta Diop étaient obligés de faire des détours pour être à l’abri des jets de pierres et autres grenades lacrymogènes qui fusaient de partout. Les quartiers environnants, comme Fass, Point, Amitié, ont reçu un  trop plein de véhicules. Créant ainsi par moment, de nombreux bouchons.

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • diadji mbaye
    19/05/2016 18:58

    l’enseignement va plus en plus mal

  • babandakarou
    19/05/2016 19:26

    dfar ay arne national t gni ngua n do ln faye sni bours fou ngun ko tk

  • ndiaga
    19/05/2016 21:29

    je pense qu’au senegal l’etudiant n’est pas trait comme il se doit premiere les logements sont detournes par la prersonnelle du coud le bouff c’est du n’importe quoi et tout a l’etudiant essaye de vivre avec maintenant on le prive de sa bourse .moi je pense l’etat se fou de nous la somme minable de 36000 ne peut subvenir les besoins meme les plus petits d’un etudiant mais je me demande si l’universite ne ressemble plus qu’un camp de concentration que d’un antre o on forme les futurs dirigeants. c’est question qu’on doit se poser.

  • Lapo
    19/05/2016 22:27

    macky mbeur yi la andal

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces