Annonces
Annonces
» » » » » Sada Ndiaye: « des gens munis de fausses...

Sada Ndiaye: « des gens munis de fausses identités s’inscrivent sur le fichier… »

2017-03-27T12:33:37+00:000 Partages

« Des gens munis de fausses identités s’inscrivent sur le fichier« , révélation de Sada Ndiaye, coordonnateur de la commission électorale de Wattu. Nous somme à un mois de la date de clôture des inscriptions sur les listes électorales, pour autant, opposition et pouvoir ne cessent de se jeter des projectiles.

Selon les responsables de la coalition Mankoo Wattu Sénégal, le régime ne peut pas parler de succès avec 5 millions d’inscrits qui sont loin des objectifs qu’il s’était fixé. La coalition Mankoo Wattu Sénégal était en séminaire de formation, consacré au processus électoral, avant-hier. Mamadou Lamine Diallo, coordonnateur de la coalition, trouve que l’Etat n’a pas atteint les objectifs qu’il s’était fixés au début de l’opération qui prend fin le 23 avril prochain.

« Nous devons avoir normalement 7 millions d’inscrits. Si Macky Sall avait honoré son engagement d’établir 700 commissions administratives, on aurait dépassé 6 millions d’inscrits. Nous n’en sommes pas encore là« , confie le leader du mouvement Tekki, qui révèle que le chiffre de 5 millions d’inscrits fourni par le gouvernement est très loin des prévisions annoncées. « Sur les 15 millions de Sénégalais, près de 10 millions doivent disposer d’une carte d’identité et de s’inscrire sur le fichier électoral. Donc, il est inadmissible qu’on ferme prématurément des commissions dans certains départements alors que beaucoup de compatriotes n’ont pas encore pu s’inscrire« , regrette-t-il, dans l’As.

Sada Ndiaye, coordonnateur de la commission électorale de Manko Wattu Sénégal, de son côté, considère que ces fermetures violent la loi électorale. Selon lui, « il faut garder une base minimale d’équipements auprès de chaque préfecture et sous-préfecture pour les inscriptions. La Cena doit s’auto-saisir pour mettre fin à la fraude. La Cena a en charge le bon déroulement du processus électoral, depuis les inscriptions jusqu’à la proclamation des résultats. Les commissions électorales départementales autonomes (Ceda) sont des bureaux d’enregistrement des fraudes de Macky Sall« , dénonce l’ancien ministre des Sénégalais de l’Extérieur.

Il poursuit: « Les fraudes existent et sont avérées dans beaucoup de régions. Cette vaste opération de fraude est conduite par Abdoulaye Daouda Diallo. Dans les zones frontalières (Gambie, Mali, Guinée), on remarque une vraie transhumance électorale. Des gens munis de fausses identités s’inscrivent sur le fichier. Une démarche très grave à l’heure où on parle de lutte contre le terrorisme et du grand banditisme. On délivre de faux extraits de naissance et certificats de résidence à des gens pour qu’ils s’inscrivent sur les listes électorales. Le ministre n’a pas le droit de jouer avec la Cedeao ».

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL