Annonces
Annonces
» » » » » » » Russie 2017 – Allemagne: Werner, nouvelle...

Russie 2017 – Allemagne: Werner, nouvelle arme à double tranchant

2017-06-26T17:58:37+00:0076 Partages

Pendant de longues minutes, on a cru que l’histoire allait se répéter pour Timo Werner. Comme face à l’Australie, l’attaquant de l’Allemagne a beaucoup couru et beaucoup tenté, sans connaître la réussite.

Contre le Cameroun, le joueur du RB Leipzig a fait apprécier sa pointe de vitesse, mais les Lions Indomptables étaient prévenus : quand il n’était pas hors-jeu, l’Allemand s’est retrouvé serré par ses gardes du corps. « Il n’a pas ménagé ses efforts mais, au début, nos attaques n’ont pas très bien fonctionné. Nous avons eu du mal à nous procurer des occasions franches », constate Joachim Löw.

L’exclusion d’Ernest Mabouka a cependant changé la donne. Des espaces ont commencé à apparaître dans la défense camerounaise. Werner n’aura eu besoin que de deux minutes pour exploiter la situation et mettre son équipe à l’abri (2:0) d’une spectaculaire reprise de la tête.

« En deuxième mi-temps, nous avons eu davantage d’opportunités. Il s’est retrouvé servi dans la surface de réparation. C’est là qu’il est le plus dangereux. Ses deux buts portent la marque de son instinct de prédateur », poursuit le sélectionneur allemand. « Je suis très content pour lui car il a énormément travaillé et il mérite largement ce doublé. »

 Le doublé de Werner est également arrivé dans un timing judicieux. Son premier est but est intervenu deux minutes après l’exclusion d’un joueur camerounais. Et quand Vincent Aboubakar a réduit l’écart, le héros du jour a rassuré son équipe en portant la marque à 3:1.
 « J’avais besoin de me prouver quelque chose car j’avais manqué les deux occasions précédentes », rappelle Werner à l’issue de la partie. « À chaque fois, j’ai bénéficié de super services de mes coéquipiers. De toute façon, nous sommes ici pour découvrir le fonctionnement d’une grande compétition internationale. »

Une solution pour l’avenir
Avec 21 réalisations, Werner s’est imposé comme le meilleur buteur allemand de Bundesliga la saison dernière. Spécialiste du contre durant son séjour au VfB Stuttgart, il a étoffé son registre depuis sont transfert à Leipzig, au point d’être considéré comme un attaquant complet.

« J’ai fait le bon choix pour ma carrière. Le club et le groupe me conviennent parfaitement et je crois que j’ai réussi mon intégration », explique le plus jeune international allemand auteur d’un doublé à 21 ans. Notre stratégie nous oblige à progresser physiquement car notre système nous impose de harceler constamment nos adversaires. J’ai peut-être aussi un peu progressé techniquement. »

Son doublé face au Cameroun ouvre aussi des perspectives intéressantes pour son avenir en sélection. Depuis le départ à la retraite de Miroslav Klose, l’Allemagne se cherche un titulaire en attaque. Compte tenu de son âge – 31 ans -, Mario Gomez n’est sans doute pas une solution à long terme. A Sotchi, la Nationalmannschaft a peut-être trouvé une réponse importante pour son avenir.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL