Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » Revue de presse du 3/4/2014: Des quotidiens...

Revue de presse du 3/4/2014: Des quotidiens anticipent le message à la nation

Aliou FAMA Aliou FAMA 2014-04-03T10:00:23+00:00 Partages
Revue de presse du 3/4/2014: Des quotidiens anticipent le message à la nation
Annonces

Quelques quotidiens sénégalais anticipent l’adresse à la nation du président Macky Sall, jeudi soir à la veille de la fête de l’indépendance, tandis que leurs confrères ont traité d’autres sujets relatifs à la santé, dont l’épidémie d’Ebola.

« Le discours du bilan: Macky Sall va-t-il rassurer », titre à sa une Direct-Info, alors que le billettiste du même journal rappelle le « style simple et direct » du quatrième président de la République du Sénégal.

« (Il) s’emploiera à rassurer son monde, notamment ces milliers de jeunes qui courent derrière un emploi sécurisé. En charge (pour le) chef de l’Etat de donner des gages d’un mieux-être à ses administrés », soutient le chroniqueur.

De son L’Observateur s’intéresse aux préparatifs de la célébration du 4-Avril à la Place de l’Obélisque où, constate le journal, « les couleurs annoncent le défilé » et l’allure que lui préparent les organisateurs.

« La fête verra la participation de 2500 personnes (militaires, paramilitaires et civils). En outre, 178 véhicules, 45 motos, 2 vedettes et 45 chevaux vont constituer la logistique », selon ce quotidien.

A cet effet, il signale que toutes les stations d’essence du Boulevard général De Gaulle sont fermées jusqu’à samedi, sur mesure préfectorale.

Ailleurs les mesures de protection concerne la prévention du virus d’Ebola, pour éviter que l’épidémie qui sévit en Guinée, voisine, n’entre au Sénégal.

« La fermeture des frontières aériennes n’est pas à l’ordre du jour », déclare, dans le quotidien Enquête, Dr Pape Amadou Diack, directeur de la santé au Sénégal.

A propos des précautions prises par les autorités sénégalaises pour prévenir la fièvre hémorragique Ebola sur le territoire national, Walfadjri fait cas d’un « risque de froid entre Dakar et Conakry ».

Citant le président guinéen Alpha Condé, le quotidien dakarois écrit: « Je ne comprends pas le Sénégal », qui a fermé sa frontière terrestre avec la Guinée, décidée le week-end dernier.

Ailleurs, dans le Sud-est du Sénégal, le souci est tenace, de peur de vivre une propagation du virus d’Ebola. « La psychose s’installe à Kédougou », affirme La Tribune.

« Malgré la forte surveillance des frontières, les populations du Sénégal oriental, de Kédougou à Salémata, en passant par Saraya, sont dans la hantise de ce virus dangereux et épidémique », note-t-il.

Sur un autre sujet, Le Quotidien de son côté reprend le sujet de l’autopsie du sapeur pompier Chérif Ndao, décédé dans des conditions troubles l’année dernière.

« Les enquêteurs enfoncent le médecin-légiste », selon le journal qui constate la « discorde entre les médecins spécialistes » et annonce « une confrontation en majuscule entre les hommes de l’art pour un enjeu qui détermine la suite à donner à cette affaire ».

Annonces
publicité
Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces